Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Avec « France recouvrement », croisement de données entre Bercy et la Sécurité socialeCrédits : Marc Rees

Au travers d’un décret publié ce matin au Journal officiel, le gouvernement a acté la création d’une mission interministérielle chargée du « pilotage de la réforme du recouvrement fiscal et social ». L’institution, dénommée « France recouvrement », coordonnera les travaux menés d’un côté par l’administration fiscale, et de l’autre par les organismes de type Sécurité sociale.

Alors que le data mining a le vent en poupe, notamment à Bercy pour lutter contre la fraude, la mission France recouvrement se voit (entre autres) chargée de travailler à « la mutualisation de certaines données entre les réseaux ». Un « portail informatique du recouvrement fiscal et social » sera d’ailleurs créé par ses soins.

On devine l’enjeu : croiser les informations dont disposent les différents services, par exemple pour identifier plus facilement certains individus.

L’institution, qui devrait être essentiellement composée d’agents travaillant d’ores et déjà aux ministères du budget et de la sécurité sociale, est pour l’instant instaurée pour une durée de trois ans.

7 commentaires
Avatar de lionnel Abonné
Avatar de lionnellionnel- 12/09/19 à 13:15:12

Super, encore une "cellule" qui va traquer impitoyablement et par tout les moyens possible le contribuable qui aura omis de déclarer une rentrée exeptionelle, ou bien l’allocataire qui ne se déclare pas en concubinage dés les premiers mois de relation (en passant, je suis surpris que les féministes ne réagissent pas sur ce point, pourtant grand générateur de galères pour les femmes modestes.

C'est sur que c'est en continuant de faisant les poches des français les plus modestes que l'on va redresser les comptes, plutôt que de s'attaquer sérieusement aux magouilles des grandes entreprises

Avatar de Sparklyon INpactien
Avatar de SparklyonSparklyon- 12/09/19 à 13:49:00

Tu te sens concerné ?

A te lire, on dirait que tu connais tout du fonctionnement de cette cellule.
Il y a bien des fraudes dans le système, et dans les cas que tu cites tu as souvent un courrier de rappel.

Avatar de Totoxoros INpactien
Avatar de TotoxorosTotoxoros- 12/09/19 à 17:19:07
  • y’en a marre des gens qui vivent d’allocations sur notre dos !
    • alors justement, on va recouper les fich...
    • y’en a marre de faire les poches des gens !
    • oui, mais non, en fait nous on veut juste recoup...
    • Macron démission !
    • ...
Avatar de smanu Abonné
Avatar de smanusmanu- 12/09/19 à 20:01:00

Dans le bâtiment ou j'habitais, on en voyait pas mal de femmes seules avec enfant sauf que bon, on voyait bien nous le monsieur rentrer à heure fixe. Après au boulot aussi  on a des personnes qui pratiquent. Bon certes à temps partiel mais ce ne sont pas des salaires de misère non plus.  Donc bon, un peu recoupement ne ferait pas de mal.

Avatar de davidbidji Abonné
Avatar de davidbidjidavidbidji- 13/09/19 à 08:59:33

Je ne pensais pas trouver ce genre de commentaires ici, je suis déçu...

 Les fraudes sociales représentent un montant assez faible, surtout si on le compare au montant des aides sociales non réclamées
Pour ceux qui auraient encore un doute sur le fait que les aides  sociales ne sont pas réclamées, il suffit de voir que des sites comme mes-allocs.fr existent pour comprendre que ce n'est pas un mythe (en gros, on te propose de faire tes démarches à ta place pour récupérer l'argent que l'état devrait te donner si c'était bien foutu en échange d'un pourcentage, ce qui est tout simplement scandaleux, mais c'est un autre sujet)

 Est-il donc réellement indispensable de mettre ce genre de croisement de fichiers ?
Je commence à en avoir sérieusement marre de me faire ficher dans tous les sens pour rien

Avatar de numerid Abonné
Avatar de numeridnumerid- 13/09/19 à 09:30:51

davidbidji a écrit :

Est-il donc réellement indispensable de mettre ce genre de croisement de fichiers ?
Je commence à en avoir sérieusement marre de me faire ficher dans tous les sens pour rien

En même temps, quand on lit ceci  :
« L’institution, qui devrait être essentiellement composée d’agents travaillant d’ores et déjà aux ministères du budget et de la sécurité sociale, est pour l’instant instaurée pour une durée de trois ans.  »

On peut être assez tranquille. Il y a déjà plus assez de personnel pour le contrôle des impôts à cause des différentes restrictions budgétaires qui imposent de diminuer le nombre de fonctionnaires. On ne voit pas trop bien comment ils vont tout pouvoir faire.

Et effectivement, lesmillions de fraude sociale (dont certaines peuvent être dues à des gens argentés) pèsent peu au regard des dizaines de milliards de fraude fiscale diverse. Le non-recours au RSA par exemple, économise 5 milliards à mettre en balance avec la fraude au RSA, 335 millions estimés au total dont très peu d’escroqueries.

Avatar de Norde Abonné
Avatar de NordeNorde- 14/09/19 à 12:02:04

Merci pour cette juste mise au point :chinois:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.