Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Vote en ligne à Moscou : un chercheur du CNRS identifie une faille et gagne 13 500 euros

Le Centre national de la recherche scientifique explique que, « moins d’un mois avant que Moscou ne s’essaye au vote en ligne lors de l’élection du nouveau parlement de la ville, un cryptographe français vient de mettre en évidence une faille sécurité du protocole testé dernièrement ».

Un défi avait été lancé par une organisation de surveillance des élections : « L’objectif pour les participants est d’éprouver la qualité du chiffrement des données. Pierrick Gaudry a montré qu’avec un ordinateur standard et des logiciels libres accessibles à tous, il arrivait à obtenir la clé privée en 20 minutes environ ». 

Un pirate aurait même pu l'obtenir en 10 minutes seulement et alors « suivre les résultats de l’élection russe en direct ». Cette faille reposait sur la petite taille de la clé publique, qui a été augmentée depuis. Le chercheur a été contacté par la mairie de Moscou pour l'informer qu'il recevrait 13 500 euros de récompense. 

7 commentaires
Avatar de Zerdligham INpactien
Avatar de ZerdlighamZerdligham- 02/09/19 à 11:24:55

S'ils se font pwnd pour un truc aussi basique qu'utiliser une clé de taille correcte, c'est d'assez mauvaise augure sur la sécurité de l'ensemble.

Avatar de anonyme_5af96fc0c6bcfcf63dedfe7bc68a4860 INpactien

Ce qui est bien avec le vote électronique, c'est qu'il faut être chercheur au CNRS pour trouver les failles. Alors qu'un enfant de 5 ans trouvera celles du vote papier.

Avatar de Gamble INpactien
Avatar de GambleGamble- 02/09/19 à 21:02:57

gwado a écrit :

Ce qui est bien avec le vote électronique, c'est qu'il faut être chercheur au CNRS pour trouver les failles. Alors qu'un enfant de 5 ans trouvera celles du vote papier.

Et quelles sont les failles ? Parce que lancer un truc comme ça, c'est juste une connerie, et je doute qu'un gamin de 5 ans en trouve une seule.

Avatar de anonyme_5af96fc0c6bcfcf63dedfe7bc68a4860 INpactien

J'ai du mal exprimer mon ironie sur le vote électronique ?!
Contre lequel je suis justement car il est impossible pour une personne lambda de contrôler le processus de vote.

Avec cet article, on a une preuve supplémentaire d'un recul démocratique avec ce type de vote.

Le vote papier n'empêche pas la triche pour autant mais se repère plus facilement.
Un enfant peut  comprendre et indiquer un bourrage d'urnes.

Avatar de niok35 Abonné
Avatar de niok35niok35- 03/09/19 à 12:27:42

En quoi "truander" un vote à une élection est un recul démocratique ?
L'élection définit la démocratie ?

«Il est démocratique, par exemple, de tirer les magistrats au sort ; oligarchique, de les élire ». Aristote
etrecitoyen.org

Avatar de anonyme_5af96fc0c6bcfcf63dedfe7bc68a4860 INpactien

Nan mais c'est pas la question.
Si tu veux me faire dire que le système représentatif n'est pas démocratique, tu peux.
Mais j'apporterai quand même une nuance, les élections sont tout de même plus démocratiques qu'un système dictatorial mais, oui, c'est peanuts par rapport au municipalisme libertaire (par ex).
C'est pas blanc ou noir.
Là, avec le vote électronique, on penche plutôt vers le noir, l'obscure, le on-sait-pas-comment-ça-marche-donc-faut-faire-confiance.

Je pense que sur le fond, on est d'accord. Je m'arrête juste au sujet de l'article. :)

Édité par gwado le 03/09/2019 à 14:49
Avatar de niok35 Abonné
Avatar de niok35niok35- 03/09/19 à 16:27:19

+1 On est effectivement d'accord :)

J'ai fait cette remarque car trop souvent, les gens pensent qu'élection = démocratie... et c'est une belle arnaque ce suffrage universel sur des candidats "présélectionné par l'argent et les médias".

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.