Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
DuckDuckGo renforce Cartes, son outil de cartographie développé avec Apple Maps

Depuis le début de l'année, le moteur de recherche misant sur le respect de la vie privée propose un concurrent à Google Maps en exploitant le framework MapKit d'Apple. 

Plusieurs nouveautés sont annoncées, dont la possibilité d'effectuer une nouvelle recherche de lieu directement depuis l'outil de cartographie, sans revenir sur le moteur de recherche. Dans le menu supérieur, l'onglet Cartes est désormais toujours affiché, quelle que soit la recherche effectuée. L'autocomplétion est également de la partie, de même qu'un thème sombre. 

DuckDuckGo en profite pour rappeler le principe de fonctionnement de son outil : « Avec Apple, comme avec tous les autres tiers avec lesquels nous travaillons, nous ne partageons aucune information personnellement identifiable telle que l'adresse IP. Et pour les recherches locales, où vos informations de localisation approximatives nous sont envoyées par votre navigateur, nous les effaçons immédiatement après leur utilisation ».

Notez que Qwant, qui joue sur le même terrain que DuckDuckGo, propose lui aussi un service de cartographie : Maps. Encore en bêta pour l'instant, il utilise Masq pour fonctionner : un espace de stockage local (IndexedDB) chiffré permettant d'assurer un certain niveau de personnalisation sans connaître vos données et/ou préférences.

1 commentaire
Avatar de Arkeen Abonné
Avatar de ArkeenArkeen- 31/08/19 à 18:34:57

On précisera au passage que Qwant Maps se base sur OSM pour son service de carto, ce qui change aussi pas mal de choses

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.