Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Spotify réfléchirait à une augmentation de ses tarifs

Le 15 août, Bloomberg citait des sources lui indiquant que Spotify allait tester dans la zone scandinave une hausse de tarif d’environ 13 % sur ses abonnements.

Ce genre de test est connu et a été notamment pratiqué plusieurs fois par Netflix. S’il s’avère concluant – comprendre si les abonnés continuent à payer – la hausse pourrait être appliquée au reste du monde.

Spotify est leader dans son domaine, avec 108 millions d’abonnés Premium. Mais il est face à une situation délicate. Toujours en pleine croissance (la conquête de l’Asie ne fait que commencer), il perd toujours de l’argent.

La faute surtout aux promotions pour attirer de nouveaux clients et à la formule familiale, qui autorise cinq personne dans un même foyer à se partager un abonnement de 14,99 euros par mois, contre 9,99 euros pour un abonnement seul.

Les maisons de disque réclament une hausse de cet abonnement depuis longtemps, mais on peut comprendre la problématique de l’entreprise : une augmentation pourrait faire fuir aussi bien les abonnés existants que les potentiels.

C’est d’autant plus vrai que ce tarif sacro-saint de 9,99 euros par mois est le même que chez Apple, Amazon, Deezer et Google. Or, à l’exception de Deezer et comme le fait remarquer Bloomberg, ces entreprises n’ont pas besoin d’être rentables sur la musique, qui peut n’être qu’un produit d’appel ou de complément.

9 commentaires
Avatar de Jeanprofite Abonné
Avatar de JeanprofiteJeanprofite- 30/08/19 à 14:20:49

Vous oubliez le petit poucet français qui est au même tarif :
Qobuz.

Édité par Jeanprofite le 30/08/2019 à 14:23
Avatar de TroudhuK Abonné
Avatar de TroudhuKTroudhuK- 30/08/19 à 21:00:51

Si Spotify perd de l'argent, pourquoi est-ce que ce n'est pas aux "maisons de disque" de baisser leur marge ? Ce sont des octets, c'est presque gratuit, il suffit d'augmenter le nombre de clients. En quoi le fait qu'on écoute ce qu'on veut représente un coût particulier ? Spotify est là pour ramener ceux qui écoutent de la musique gratuitement vers la légalité en fournissant un service supérieur, un certain confort. Enfin bon.

Avatar de Arkeen Abonné
Avatar de ArkeenArkeen- 31/08/19 à 00:09:22

Au même tarif, mais pas avec le même catalogue que ceux cités

Avatar de Jeanprofite Abonné
Avatar de JeanprofiteJeanprofite- 31/08/19 à 06:18:43

Sur la page d'accueil de qobuz il est indiqué : Pour découvrir plus de 40 millions de titres dans la meilleure qualité disponible, 3 solutions s'offrent à vous.

Sur la page d'accueil de spotify, je lis un plus sobre : Des millions de titres. Aucune carte de crédit nécessaire.
La page Wikipedia indique : L'utilisateur peut accéder à plus de 30 millions de titres.

J'ai l'impression que qobuz est plus accès sur le classique et rock. Est-ce à cela que tu fais référence ?

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 31/08/19 à 09:34:22

TroudhuK a écrit :

Si Spotify perd de l'argent, pourquoi est-ce que ce n'est pas aux "maisons de disque" de baisser leur marge ? Ce sont des octets, c'est presque gratuit, il suffit d'augmenter le nombre de clients. En quoi le fait qu'on écoute ce qu'on veut représente un coût particulier ? Spotify est là pour ramener ceux qui écoutent de la musique gratuitement vers la légalité en fournissant un service supérieur, un certain confort. Enfin bon.

Et risquer de gagner moins d'argent facile immédiatement? Mais t'es un grand malade toi!

Avatar de Arkeen Abonné
Avatar de ArkeenArkeen- 31/08/19 à 12:58:05

« J'ai l'impression que qobuz est plus accès sur le classique et rock. Est-ce à cela que tu fais référence ? 
»
 
Je crois oui. J'ai récemment étudié un peu les offres pour me débarrasser de Google Music. Et si j'en crois les divers tests, beaucoup de musiques que j'écoute ne sont pas sur Qobuz (j'écoute beaucoup de rock, mais pas que). Et pas moyen de tester ça moi-même, l'offre d'un mois "gratuit" demande quand même un n° de CB. Couplé au fait qu'on ne peut pas uploader sa propre musique pour combler ces manques, j'ai laissé tomber Qobuz.
 
Pour la petite histoire, je suis passé chez Deezer, mais je regrette pas mal Google Music, tant pour le catalogue que pour les fonctionnalités. Le seul + de Deezer selon moi, c'est l'accès aux diverses playlists  qui me changent un peu de ce que j'écoute, et le fait que ce soit européen (français en l'occurrence).

Édité par Arkeen le 31/08/2019 à 13:00
Avatar de UtopY-Xte INpactien
Avatar de UtopY-XteUtopY-Xte- 01/09/19 à 14:07:21

Arkeen a écrit :

« et le fait que ce soit européen (français en l'occurrence).

Meme erreur que le ministre, Deezer n'est plus vraiment français, ni meme européen, il appartient en majorité (a + de 50%) a un fond d'investissement russo-américain aussi propriétaire de Warner music

Avatar de UtopY-Xte INpactien
Avatar de UtopY-XteUtopY-Xte- 01/09/19 à 14:12:14

Jeanprofite a écrit :

Sur la page d'accueil de spotify, je lis un plus sobre : Des millions de titres. Aucune carte de crédit nécessaire.
La page Wikipedia indique : L'utilisateur peut accéder à plus de 30 millions de titres.

La page WP francaise pas a jour, plus de 50M actuellement
https://newsroom.spotify.com/company-info/

Avatar de Arkeen Abonné
Avatar de ArkeenArkeen- 01/09/19 à 22:21:54

Mmm, t'es sûr ? Je suis allé voir vite fait, et j'imagine que tu parle d'Access Industries (russo-américain + proprio de Warner Music), et j'ai trouvé des chiffres autour de ~36% :
* https://www.tradingsat.com/deezer-FR0013004959/actionnariat.html
* https://www.boursorama.com/cours/societe/profil/1rPDZR

Mais effectivement, je ne pensais pas que Deezer était aussi "vendu" :/

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.