Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Google Assistant : des employés peuvent écouter les enregistrements

Dans une affaire ressemblant fortement à celle d’Amazon très récemment, un article du média belge VRT annonçait que les employés de Google pouvaient accéder aux enregistrements audio par l’Assistant maison, notamment à travers toutes les enceintes connectées l’utilisant.

On apprenait également que des sociétés tierces étaient payées pour travailler sur des échantillons vocaux, sans que l’on sache très bien dans quelle mesure la vie privée pouvait en être affectée. Une manière de rappeler cependant que tout ce qui se passe autour des enceintes est écouté.

En outre, grâce à une fuite, VRT a pu écouter environ un millier d’enregistrements audio, dont 153 paraissaient clairement accidentels, dans le sens où il s’agissait de conversations courantes, ne relevant pas d’une requête (à moins qu'Assistant ait cru l'inverse). Certaines étaient très intimes, de type « conversations au lit ».

Google n’a pas nié. L’éditeur s’est fendu d’un billet de blog pour expliquer sa position. Le travail avec des « experts » du monde entier est « essentiel » pour améliorer la technique de reconnaissance. Ces personnes ou entreprises travaillent sur un lot ne dépassant jamais 0,2 % du total.

La firme insiste : aucune de ces données n’est associée à un compte Google. En outre, elles ne correspondent normalement qu’à des requêtes clairement exprimées de l’utilisateur à l’Assistant. Une réponse ne cadrant pas avec les découvertes de VRT.

C’est d’ailleurs là que la réponse de Google s’éloigne de ce que l’on aurait pu en attendre. Plutôt que de s’excuser du manque de transparence autour du processus, la firme annonce qu’elle prend très au sérieux cette fuite et que le responsable sera poursuivi.

36 commentaires
Avatar de hellmut Abonné
Avatar de hellmuthellmut- 12/07/19 à 08:44:17

et vive les tests en prod.
le plus incroyable étant les gens qui achètent ces trucs, sachant ce qu'il se passe derrière.

Avatar de M4tthieu Abonné
Avatar de M4tthieuM4tthieu- 12/07/19 à 09:54:51

J'invite les utilisateurs à consulter l'historique des requêtes vocales enregistrées sur leur compte Google (c'est un peu planqué je crois mais ça existe, si quelqu'un connait le chemin exact je veux bien le connaître) et vérifier si les enregistrements émanent bien de requêtes explicites. Je connais des personnes qui ont découvert des enregistrements qui n'étaient pas issus d'une commande "Ok, google". Et dans ces cas de figure, il s'agit clairement d'une violation de la vie privée.

Avatar de dylem29 INpactien
Avatar de dylem29dylem29- 12/07/19 à 09:56:34

Désolé mais en achetant ce genre de connerie, faut s'attendre à ça.

Les assistants vocaux c'est uniquement pour espionner les utilisateurs.

Avatar de Meptalon Abonné
Avatar de MeptalonMeptalon- 12/07/19 à 10:00:12

+1

Avatar de Noathym INpactien
Avatar de NoathymNoathym- 12/07/19 à 10:24:00

dylem29 a écrit :

Désolé mais en achetant ce genre de connerie, faut s'attendre à ça.

Les assistants vocaux c'est uniquement pour espionner les utilisateurs.

Avec ce raisonnement, si demain on apprend que sfr ou Samsung enregistre ce qu'ils veulent sans notre consentement, tu dira que les téléphones portables c'est une connerie et qu'il faut s'y attendre.

Le "contrat" avec google est clair, il ne doit enregistrer que lorsqu'on lui demande explicitement (il écoute en permanence, mais ne doit traiter l'info que lorsque qu'il entend la phrase de commande).

Si comme tu le dis les assistants ne sont là que pour nous espionner, il faut qu'on trouve un moyen de le prouver et qu'on attaque la société en justice.

Maintenant ok, on a été habitué à ce que les GAFA fassent de la merde avec nos données.  Mais ce qui me gène avec ce discours, c'est qu'en traitant ça comme un comportement habituel, on en fait un comportement normal; On ne s'insurge plus des abus, et on transfert la responsabilité sur l'utilisateur qui s'est fait avoir.
"Si tu veux pas te faire espionner tu n'as qu'à pas mettre une mini-jupe utiliser un assistant."
 

Avatar de The Mandalorian INpactien
Avatar de The MandalorianThe Mandalorian- 12/07/19 à 10:27:00

Noathym a écrit :

Avec ce raisonnement, si demain on apprend que sfr ou Samsung enregistre ce qu'ils veulent sans notre consentement, tu dira que les téléphones portables c'est une connerie et qu'il faut s'y attendre.

Le "contrat" avec google est clair, il ne doit enregistrer que lorsqu'on lui demande explicitement (il écoute en permanence, mais ne doit traiter l'info que lorsque qu'il entend la phrase de commande).

Si comme tu le dis les assistants ne sont là que pour nous espionner, il faut qu'on trouve un moyen de le prouver et qu'on attaque la société en justice.

Maintenant ok, on a été habitué à ce que les GAFA fassent de la merde avec nos données.  Mais ce qui me gène avec ce discours, c'est qu'en traitant ça comme un comportement habituel, on en fait un comportement normal; On ne s'insurge plus des abus, et on transfert la responsabilité sur l'utilisateur qui s'est fait avoir.
"Si tu veux pas te faire espionner tu n'as qu'à pas mettre une mini-jupe utiliser un assistant."
 

Je trouve étonnant que sur Nextinpact on oublie le M de GAFAM.
Comme souvent dans les médias. Microsoft en fait bien parti.

Avatar de M'enfin ! INpactien
Avatar de M'enfin !M'enfin !- 12/07/19 à 10:34:38

+1
C'est hallucinant de voir à quel point certaines personnes se font bouffer et en redemande. Non, ce n'est pas parce que tu achètes ces assistants que tu acceptes d'être espionné. C'est n'importe quoi ce type de raisonnement. A un moment faut arrêter de jouer le militant crétin.

Avatar de dylem29 INpactien
Avatar de dylem29dylem29- 12/07/19 à 11:20:00

Le modèle économique de Google est de vendre tes données perso...

SFR & co te vendent un tuyaux pour accéder au réseau Internet, donc rien à voir.

FAI = tu paye pour une connexion.
Google = tu paye le matériel, Google vend tes infos.

Avatar de Hugues1337 Abonné
Avatar de Hugues1337Hugues1337- 12/07/19 à 12:21:11

Ils ont l'air moins fils de putasse que les autres. En tout cas du lourd comme cette news j'en ai pas le souvenir.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4