Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Microsoft Teams a désormais plus d’utilisateurs que Slack

L’éditeur n’était pas peu fier d’annoncer hier soir que sa solution de collaboration Teams comptait désormais 13 millions d’utilisateurs actifs quotidiennement et 19 millions par semaine. Slack, de loin le plus gros concurrent, compte 10 millions d’utilisateurs actifs par jour, mais le chiffre date de janvier.

On rappellera cependant à Microsoft que son Teams est fourni avec pratiquement tous les abonnements Office 365 pour entreprises, qui l’ont donc à disposition et n’ont qu’à tendre la main pour l’activer sans surcoût.

Plusieurs fonctions sont annoncées dans la foulée, disponibles dans le courant du mois. Les confirmations de lecture vont ainsi enfin débarquer dans le service. Teams va également ajouter les alertes prioritaires, qui notifieront le ou les destinataires toutes les deux minutes jusqu’à ce qu’ils répondent.

La gestion des canaux est en outre assouplie. Il va ainsi être possible d’y faire des annonces, de publier des messages dans plusieurs canaux à la fois et de nommer des modérateurs.

Des fonctions dédiées aux employées de « première ligne » arrivent également. Par exemple, la possibilité de « pointer » directement dans l’application plutôt qu’en un lieu spécifique, ou la possibilité pour un chef d’équipe de communiquer uniquement avec les employés d’un secteur spécifique.

14 commentaires
Avatar de v1nce INpactien
Avatar de v1ncev1nce- 12/07/19 à 09:50:18

Ca marche ce truc ?
 
Je voulais remplacer skype enterprise par teams mais je ne suis pas convaincu.
Le chat + copier/coller fonctionne (et on peut copier/coller plus que skype mais on perd la coloration syntaxique)
Mais dès qu'on s'aventure au-delà ça n'a pas l'air de fonctionner des masses :
 Référencer un document sharepoint ? Marche Pas.
 Ajouter une image (*) ? Marche pas (Oups ! Nous avons perdu votre image. Supprimez l’ancien message et réessayez.)

image générée par le meme editor de Teams (en gros on met un texte sur une image)

Édité par v1nce le 12/07/2019 à 09:51
Avatar de stratic Abonné
Avatar de straticstratic- 12/07/19 à 10:04:22

Qu'appellent t'ils "utilisateur de Microsoft Team" ?

Au quotidien la plupart des petites et grandes entreprises que je côtoie utilisent Slack. Jusqu'à présent, je n'en ai vu qu'une seule utiliser Microsoft Teams...

Avatar de Leifz Abonné
Avatar de LeifzLeifz- 12/07/19 à 10:17:16

Je l'utilise avec mon équipe. C'est ok, pas génial, mais ça va. Le principal avantage est que c'est gratuit, que c'est bien intégré aux outils Microsoft (notamment OneDrive/Sharepoint). Il manque  encore pas mal de fonctionnalités, mais pour un usage simple, ça fait le taff.

@v1nce tu peux référencer un document Sharepoint dans les channels, mais pas dans les chats. Parfois le copier/coller d'images déconne mais l'insertion d'images marche pour nous.

Perso, je trouve que ça remplace bien Skype for Business (qui est déjà super capricieux :D)

Avatar de corrigo Abonné
Avatar de corrigocorrigo- 12/07/19 à 11:04:54

Au boulot, on va couper tous les lecteurs réseaux pour passer à Sharepoint et utiliser Teams à la place de Skype. Qui a des retours de Teams et à quoi ça sert au final ?

Avatar de Lochnar Abonné
Avatar de LochnarLochnar- 12/07/19 à 11:57:02

Comme Slack + une interface à Sharepoint.
Il y a des limites, certaines peuvent être surpassées, d'autres non.

Avatar de darkweizer Abonné
Avatar de darkweizerdarkweizer- 12/07/19 à 13:54:42

stratic a écrit :

Qu'appellent t'ils "utilisateur de Microsoft Team" ?

Au quotidien la plupart des petites et grandes entreprises que je côtoie utilisent Slack. Jusqu'à présent, je n'en ai vu qu'une seule utiliser Microsoft Teams...

Idem, je ne connais que des personnes qui utilisent Slack. Je suis très étonné qu'il se soit fais dépasser par Teams :craint: (surtout les retours que je vois ici :transpi:. Ça a l'air de pas mal déconner et pas d'être opti)

Édité par darkweizer le 12/07/2019 à 13:55
Avatar de La Mangouste Abonné
Avatar de La MangousteLa Mangouste- 12/07/19 à 14:20:44

Ce n'est pas très étonnant que ça décolle. Teams est poussé par Ms pour remplacer skype for business et les entreprises (enfin celles qui ont de gros moyens) utilisent souvent des solutions tout microsoft (office + teams ou skype + one note).

En discutant avec des gens non IT, je me rends surtout compte que slack est perçu comme un outils de discussion pour développeur, alors que Teams est le futur de skype, soit d'un outil connu (même si au final complètement différent).

Au bureau on utilise Teams pour :

  • le chat
  • les meetings (audios et vidéo) avec intégration dans le calendrier d'outlook
  • le partage de fichier sharepoint
  • le planning des absences et déplacement dans shifts (une des app intégrées)

A cela on peut réjouter une intégration de one note, one drive, la synchronisation avec le calendrier outlook (bon celui-là est assez mal fait avec juste une vue journalière).

Édité par La Mangouste le 12/07/2019 à 14:21
Avatar de Obidoub INpactien
Avatar de ObidoubObidoub- 12/07/19 à 16:44:41

C'est pour les gens qui n'ont pas mattermost :yes:

Avatar de Ricard INpactien
Avatar de RicardRicard- 12/07/19 à 16:51:58

Obidoub a écrit :

C'est pour les gens qui n'ont pas mattermost :yes:

+1

Avatar de alain_du_lac Abonné
Avatar de alain_du_lacalain_du_lac- 13/07/19 à 04:56:09

On rappellera cependant à Microsoft que son Teams est fourni avec pratiquement tous les abonnements Office 365 pour entreprises

Et alors, on donne une petite leçon à Microsoft qui réussit mieux que ses concurrents ?? :eeek2:
J'estime que le rédacteur devrait faire preuve d'un peu plus d'objectivité dans sa rédaction ...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2