Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Microsoft suggère certaines applications dans la feuille de partage d'Android

Sur Android, l’installation d’une version récente des applications Office ou Assistant provoque l’apparition de suggestions qui ne sont pas du goût de tout le monde.

Elles sont affichées dans la feuille de partage selon l’action réalisée. Si vous avez par exemple installé Word et que vous cherchez à ouvrir un fichier PPTX, Powerpoint sera proposé comme installation potentielle.

Si vous avez installé l’Assistant, OneDrive est proposé de la même manière quand vous partagez une image. Nous avons pu reproduire le résultat.

Pour certains, l’ajout peut avoir son utilité pour mieux présenter l’écosystème Microsoft sous une forme plus cohérente. Pour d’autres, ces ajouts ressemblent beaucoup trop à des publicités, peu différentes d’un message suggérant d’installer Chrome quand on se rend sur Google.

Ces suggestions n’apparaissent pas constamment, comme l’a noté Android Police. Microsoft se doutait peut-être que ces inclusions ne passeraient pas inaperçues et généreraient potentiellement une « mauvaise presse ».

Le vrai problème est cependant ailleurs. Si l’éditeur est assez discret dans son approche, ce ne sera pas nécessairement le cas d’autres. Microsoft est le premier à se servir ainsi de la feuille de partage, mais l’idée pourrait s’enraciner et faire des émules.

Le risque est donc de voir bourgeonner quantité de suggestions au point de noyer les applications installées et les habitudes de l’utilisateur. Google serait alors forcé de durcir le ton sur l’utilisation de cette fonction.

0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.