Le Congrès américain veut un moratoire sur le projet Libra de Facebook

Annoncée il y a deux semaines et attendue pour l'année prochaine, la cryptomonnaie Libra fait couler beaucoup d'encre. La commission sénatoriale sur la souveraineté numérique a décidé de se saisir du dossier, tandis que la Banque de France a rappelé à Facebook ses obligations.

Dans une lettre ouverte adressée à Mark Zuckerberg, Sheryl Sandberg et David Marcus,  cinq députés demandent à Facebook et ses partenaires de « cesser immédiatement ses plans de mise en œuvre » de Libra et de son portefeuille Calibra. 

Parmi les griefs, « de sérieuses préoccupations en matière de vie privée, de commerce, de sécurité nationale et de politique monétaire, non seulement pour plus de deux milliards d’utilisateurs de Facebook, mais également pour les investisseurs, les consommateurs et l’ensemble de l’économie mondiale ».

« Nous sommes impatients de travailler avec les législateurs à mesure que ce processus avance, notamment en répondant à leurs questions lors des prochaines auditions au Congrès », lâche simplement un porte-parole de Facebook. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !