Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Canal+ : un plan de départs volontaires massif arrive en France, 500 à 800 postes seraient visésCrédits : AndreyPopov/iStock

Hier,  Satellifax affirmait que le groupe « devrait annoncer très prochainement, dans le cadre d’un CSE (comité social et économique), un plan de départs volontaires massif ». De son côté, Les Jours ajoutait qu'entre « 500 et 800 salariés, sur 2 800 en France, sont visés ». Une information depuis confirmée par Reuters.

« 500, c’est presque 18 % des effectifs du groupe Canal+ en France, car c’est là qu’auront lieu les licenciements. La direction sabre en effet dans Canal+ France, où on dénombre 2 800 salariés sur les 7 000 que compte le groupe », précisent nos confrères. Pour Francis Kandel, délégué syndical CGT, ce n'est pas vraiment une surprise : « Cela fait plusieurs mois qu’il y a des rumeurs internes » raconte-t-il à Libération

Le syndicaliste ajoute que la direction de l'entreprise « tient un discours de compétitivité : il faut se transformer pour rivaliser avec Netflix. Mais la masse salariale ne représente que 10 % des coûts de Canal+ ! ». « Pour moi, la justification réelle ne peut être économique. Ce plan est une façon de faire partir les anciens qui grognent contre ce qu’est devenu Canal sous Bolloré. Il y a un paquet de gens qui ont le moral dans les chaussettes », lâche-t-il.

En France, Canal+ revendique 4,6 millions d'abonnés au premier trimestre, en baisse de 99 000 sur trois mois et de 228 000 sur un an. Si le chiffre d'affaires du groupe grimpe dans le monde, il baisse en France. 

8 commentaires
Avatar de corrigo Abonné
Avatar de corrigocorrigo- 05/07/19 à 11:11:47

Mon abonnement à 10€ chez canal à vie via une vente privée me dit que ça devrait être le prix d'entrée pour concurrencer Netflix et Cie

Avatar de Ricard INpactien
Avatar de RicardRicard- 05/07/19 à 14:14:56

Avec Bolloré, ça va être un plan de départs volontaires le pistolet sur la tempe.
Il faut que Canal disparaisse. Perso, je suis pour l'euthanasie. Canal est mourant depuis Bolloré, faut le laisser partir maintenant.

Avatar de RévolutioN INpactien
Avatar de RévolutioNRévolutioN- 05/07/19 à 15:23:08
Édité par Vincent_H le 08/11/2019 à 12:44
Avatar de ricozed Abonné
Avatar de ricozedricozed- 05/07/19 à 15:23:54

Toute une page de la TV française qui se tourne, d'un autre côté Canal+ a eu de grands moments, à présent le business modèle ne pouvait plus durer comme en 1990....
Qui à l'heure d'internet est content de payer autant par mois,  pour quelques film, des bouquets TV pas plus intéressants qu'ailleurs et des matchs de foot ...
ils ont trop tiré sur les prix, il aurait fallut offrir tout le bouquet au grand complet pour 15 à20€ /mois gros gros max, de plus Canal+ s'est fait une très mauvaise réput avec leur abonnement à date anniversaire reconductible automatiquement.

Avatar de fred42 INpactien
Avatar de fred42fred42- 05/07/19 à 15:45:55

Ils ne disent pas le contraire, mais ce tarif implique de faire partir de nombreux salariés. Il faut que tu en sois conscient.

Avatar de Cumbalero Abonné
Avatar de CumbaleroCumbalero- 05/07/19 à 17:12:02

Bolloré socialo, et Messier avant lui.

Trop gros, passera pas. Même un dredi.

Avatar de Cumbalero Abonné
Avatar de CumbaleroCumbalero- 05/07/19 à 17:25:42

Vouloir concurrencer Netflix, c'est comme David qui bat Goliath: il faut avoir la foi pour y croire.
Sur leur marché, leurs concurrents c'est par exemple OCS pour le cinéma et les séries. A la limite si tu cherche un concurrent américain, HBO.

Canal est à l'image de tout ce qui était innovant en France dans les années 80, ou de Kodak. Ils ont vraiment raté le coche quand leur métier a évolué.

Amazon qui me livre en 24h mini dans un relai en 2019, ça ferait rigoler ma grand'mère qui se faisait livrer en 48h maxi à domicile il y a 35 ans, par exemple, par les leaders mondiaux de la VPC qu'étaient les groupes 3 Suisses ou la Redoute et qui, il y a 35 ans permettaient déjà d'utiliser le numérique pour passer commande. Pinault doit avoir envie de disparaître dans un trou de souris quand il croise Bezos à Davos.

Avatar de Karl Moonferon Abonné
Avatar de Karl MoonferonKarl Moonferon- 05/07/19 à 23:39:59

Canal+ a clairement raté le virage numérique, et ils ont continué avec leurs tarifs ultra élevés alors même que peu à peu ils ont perdu les séries intéressantes qu'on ne pouvait voir que chez eux rapidement après diffusion US, le sport est parti chez la concurrence... Rien ne justifie leur prix désormais.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.