Facebook renforce (encore) son action contre la haine et la discriminationCrédits : Robert van den Eijk/iStock/ThinkStock

En mars dernier, le réseau social interdisait le nationalisme et séparatisme blanc. Mais cette action n'est pas suffisante selon un audit repris par Facebook.

Les auteurs demandent d'aller plus loin et d'interdire tout contenu s'appuyant sur ces idéologies, « même si les termes "nationalisme blanc" et "séparatisme blanc" ne sont pas explicitement utilisés ». Le réseau social en prend acte et promet de s'améliorer.

Facebook en profite aussi pour renforcer sa politique sur d'autres points. Elle était notamment accusée par certains de retirer à plusieurs reprises des contenus visant à lutter contre les discriminations (la joie des algorithmes...).

Il est également question d'un renforcement de la lutte contre la discrimination dans les publicités. Ainsi, les annonces pour des logements, crédits et offres d'emplois ne pourront plus être ciblées par âge, sexe ou code postal.

Ensuite, le recensement de l'année prochaine aux États-Unis sera traité comme une élection. L'enjeu est important puisqu'il sert de base pour le calcul des circonscriptions électorales et donc les représentants dans les différentes chambres. Notez que le gouvernement voulait ajouter une question sur la nationalité dans ce recensement, mais la Cour Suprême a dit non

Enfin, Facebook va renforcer la sensibilisation à l'ensemble de ces questions au sein de son entreprise.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !