Une sénatrice propose de créer une « autorité de régulation des algorithmes »

Au travers d’une question écrite à l’attention du secrétaire d’État au Numérique, Cédric O, la sénatrice Joëlle Garriaud-Maylam (LR) regrette que « contrairement au domaine des biotechnologies avec le haut conseil des biotechnologies », aucune autorité n'existe en matière d’algorithmes.

« Omniprésents et invisibles, [les algorithmes] produisent des normes et font la loi en dehors du champ législatif parlementaire », s’inquiète l’élue. Ajoutant : « Les algorithmes – nouvelles formes de technocratie  sont conçus pour être impénétrables et s'abritent derrière le besoin de préserver des secrets industriels et technologiques, ainsi que le secret des affaires. »

Au regard des obligations de transparence en vigueur en France au sujet des algorithmes (notamment ceux des plateformes, de type moteur de recherche), Joëlle Garriaud-Maylam demande si « la création d'une autorité de régulation des algorithmes est prévue » par le gouvernement.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !