Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Le secrétaire d’État au Numérique veut un Conseil de l’ordre des journalistes

« Je considère qu’il doit y avoir un Conseil de l’ordre des journalistes, des journalistes entre eux, qui prennent des décisions et qui disent à l’État : "vous devez retirer l’agrément de tel ou tel "canard", mettre des avertissements" » a-t-il exposé dans une interview accordée à Reuters

À défaut, il indique que l’État « s’en chargera ». L’agrément en question permet aux sites de presse de bénéficier d’une TVA à taux réduit. Autant dire qu’un tel retrait et donc un retour à une TVA à taux plein signifie la mise à mort du titre, lorsque les marges sont réduites.  

En ligne de mire, des médias comme RT (Russia Today) ou Sputnik. « Aujourd’hui, sur YouTube, la chaîne qui a le plus de visibilité ce n’est pas BFM, ce n’est pas CNEWS, c’est RT ». Et selon Cédric O, « les Gilets jaunes ne s’informent que par RT ». 

Voilà quelques jours, Nicole Belloubet, ministre de la Justice, plaidait pour sa part pour une pénalisation des infractions de presse, en clair un transfert de ces infractions de la loi de 1881 dans le Code pénal. Avec de lourdes conséquences déjà sur le terrain des procédures (comparution immédiate et prescription étendue à 6 ans s’agissant des délits). 

31 commentaires
Avatar de Idiogène INpactien
Avatar de IdiogèneIdiogène- 26/06/19 à 08:29:18

Pénal ou Pravda, il faut choisir. Intéressant...

Avatar de Kiurg INpactien
Avatar de KiurgKiurg- 26/06/19 à 08:34:43

Ils feraient mieux de commencer à balayer devant leur porte. Parce que les plus gros propagateurs de fake news et vérités déformés, pour moi c'est justement BFM CNEWS ou LCI. Des abrutis qui ne sont ni journalistes ni experts de rien du tout, qui connaissent vaguement leurs sujets, mais qu'on laisse parler et brasser du vent toute la journée.
 

les Gilets jaunes gens avec un cerveau ne s’informent que par RT des médias qui leur paraissent moins dépassés, moins orientés,  moins moralisateurs, et plus près de leur réalité

 
Ce n'est que mon avis, mais entre ce que je vois sur RT, Brut, le Média, même s'ils sont loin d'être parfait, et les extraits télé du zapping des chaînes de grande écoute, euh les vrais journalistes pour moi ils sont sur les premiers hein.

Édité par Kiurg le 26/06/2019 à 08:36
Avatar de Durandal INpactien
Avatar de DurandalDurandal- 26/06/19 à 08:51:36

En gros, ils veulent faire d'internet une TV 2.0. Perso je n'aime pas RT et Sputnik car un peu trop proche de Vlad mais j'aime bien m'informer en choisissant différentes sources. Et si on ajoute à cela la future loi contre la haine. On critique la Chine et autres mais on va y arriver.

Édité par Durandal le 26/06/2019 à 08:52
Avatar de Buffort Abonné
Avatar de BuffortBuffort- 26/06/19 à 08:53:50

Il est plus facile de sanctionner ou d'interdire que d'éduquer les gens à avoir un esprit critique face à la masse d'information qu'ils absorbent. Et sans doute plus économique. Et tenter d'enrober ça dans une dose de démocratie artificielle est encore plus puant ...

Avatar de odoc Abonné
Avatar de odocodoc- 26/06/19 à 09:18:24

D'un côté la liberté de la presse, nécessaire à la bonne marche d'une démocratie, de l'autre des journalistes de plus en plus incompétents car remplacés par des éditorialistes.

Etant scientifique, actuellement tout les sujets touchant aux sciences sont détournés par les journalistes/éditorialistes pour servir leurs intérêts et les faits sont simplement occultés, alors j'imagine pas sur les sujets que je ne maîtrise pas ...

Ils sont juste en train de donner des excuses au gouvernement pour revenir sur le contrôle de la presse et à force de ne raconter que des conneries, ils n'auront personne pour les soutenir.

Les médecins ont un conseil de l'ordre, les scientifiques sont évalués par leur pairs également, peut être qu'une évaluation du même type serait la bien venue pour les journalistes ? non pas pour valider un sujet vis à vis du gouvernement, mais pour vérifier que les faits ont bien été vérifiés et traités de manière honnête.

Avatar de bilbonsacquet Abonné
Avatar de bilbonsacquetbilbonsacquet- 26/06/19 à 09:19:31

C'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité…

LREM est également un propagateur à fake news sur pas mal de sujets.

Avatar de refuznik Abonné
Avatar de refuznikrefuznik- 26/06/19 à 09:46:45

L'ORTF 2.0 ça pue.

Avatar de anagrys Abonné
Avatar de anagrysanagrys- 26/06/19 à 09:55:12

odoc a écrit :

Les médecins ont un conseil de l'ordre, les scientifiques sont évalués par leur pairs également, peut être qu'une évaluation du même type serait la bien venue pour les journalistes ? non pas pour valider un sujet vis à vis du gouvernement, mais pour vérifier que les faits ont bien été vérifiés et traités de manière honnête.

Je ne sais pas, la défiance vis-à-vis des journalistes "officiels" est telle que je ne suis pas sûr que ça réglerait quoi que ce soit... au contraire, un sujet marqué comme "non fiable" par ce "conseil de l'ordre" aurait toutes les chances de... gagner en crédibilité.

Avatar de Idiogène INpactien
Avatar de IdiogèneIdiogène- 26/06/19 à 10:39:56

C'est justement le rôle des éditorialistes que de donner une forme de cautionnement à l'information écrite.

Historiquement c'est ce qui garantit la pluralité de l'information dans la mesure où aucun journal ne cache en théorie ses orientations politiques. C'est plutôt l'incapacité de certains journalistes ou chef de rédaction trop prudents à toucher le réel qui est en cause : à force de se contenter des agences de presse les journaux sont devenus des relais et seulement des relais... donc à quoi bon parler de vérifier l'information si c'est pour amoindrir systématiquement la portée politique de celle-ci ?

Le journalisme ne devient pas objectif car il utilise un appareil photo. On croit nager en plein cauchemar en lisant entre les lignes une idée pareille.

Avatar de Naneday INpactien
Avatar de NanedayNaneday- 26/06/19 à 11:14:56

RT, BRUT des "vrais" journalistes ? LOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOL

decidement les gens sont facilement detournable

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4