Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
 À Lannion, des capteurs de smartphones pour tracer les piétons

La ville de Lannion va tester des capteurs de smartphones dans les rues pour suivre à la trace les trajets des piétons. Cette initiative est le fruit d’un partenariat avec la société Éco-compteur, spécialiste du recensement de flux de personnes. 

Une vingtaine de compteurs sera installée le long des rues, nous apprend le Télégramme. Ils capteront les données des téléphones passant dans leur spectre pour déterminer le nombre de piétons. « Une initiative aux allures orwelliennes, même si la société lannionaise garantit le total anonymat des données récoltées et l’aval de la CNIL pour la mise en place de son expérimentation » assurent nos confrères. 

De fait, le RGPD se passe généralement d’un quelconque feu vert de l’autorité de contrôle, puisque la logique du texte est celle de la responsabilité. La commission intervient davantage a posteriori, comme l’avait montré l’affaire Vectaury (tracage des individus à des fins publicitaires).

Il revient avant tout à chaque acteur, public et privé, qui souhaite collecter des données personnelles, de prendre les mesures adéquates pour les protéger, avec en aval le recueil du consentement des intéressés, quand le traitement n’est pas justifié sur l’autel de l’intérêt légitime.

La ville de Lannion espère pouvoir adapter sa politique d’aménagement, selon les résultats obtenus. 

50 commentaires
Avatar de tpeg5stan Abonné
Avatar de tpeg5stantpeg5stan- 26/06/19 à 08:29:10

C'est horrible oO

Avatar de JoePike INpactien
Avatar de JoePikeJoePike- 26/06/19 à 08:35:16

Ben au moins je sais ou je n'irai pas en vacances
Honteux

Avatar de tiret Abonné
Avatar de tirettiret- 26/06/19 à 08:41:21

Ça donne envie d'aller à Lannion...

Avatar de latlanh INpactien
Avatar de latlanhlatlanh- 26/06/19 à 08:44:25

j'ai du mal a comprendre... c'est un équivalent des câbles sur la route pour compter le nombre de voiture? si ca compte juste le nombre de piéton je vois pas trop de pb, si ca récupère plus d'info par contre il faudra l'autorisation des piétons non?

Avatar de aureus Abonné
Avatar de aureusaureus- 26/06/19 à 08:49:58

Théoriquement oui.

Le problème étant que les possibilités de dérive sont importantes, simples à mettre en place et extrêmement problématiques. 

Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 26/06/19 à 08:57:41

J'ai l'impression que c'est ça.

Le Télégramme a écrit :

des capteurs vont être installés dans les rues de Lannion pour comptabiliser les flâneurs qui les arpentent et étudier leurs trajets

J'imagine que c'est tout de même un peu plus, car ça semble vraiment prendre en compte le "trajet" donc un suivi individuel

Avatar de damaki Abonné
Avatar de damakidamaki- 26/06/19 à 09:16:44

Ok, donc plutôt de faire comme les autres et de demander les infos aux opérateurs mobiles, les gars vont foutre des sondes wifi et bluetooth partout dans la ville. C'est typiquement le genre de truc qui aurait du aller dans la loi mobilité : que les 4 opérateurs mobiles filent un accès à prix préférentiel aux données aggrégées de déplacement des utilisateurs. Ils ont déjà les infos, ils les vendent déjà, il reste à ce que l'état français et les collectivités s'en emparent.
Un bémol sur la précision puisque celle de ces saletés de balises est supérieure, d'où leur utilisation massive dans les supermarchés, les galeries marchandes ainsi que les panneaux publicitaires numériques.

Avatar de fred42 INpactien
Avatar de fred42fred42- 26/06/19 à 09:37:02

À partir du moment où le suivi est anonyme, il n'y a pas de problème et c'est conforme au RGPD.

Ne pas oublier que Lannion est depuis très longtemps une ville techno suite à l'implantation du CNET en 1960. Cette société est implantée à Lannion, en particulier la R&D.

Avatar de Kevsler INpactien
Avatar de KevslerKevsler- 26/06/19 à 09:43:48

Tout dépend sur quoi on se base pour caractériser un individu. Si c'est un identifiant propre à l'appareil que l'on peut retrouver dans d'autres fichiers d'enrichissement de données (désanonymisation de cet identifiant), et que la ville revend ces données ou ne contrôle pas leur usage et/ou leur sécurité...

... on est plus du tout dans un suivi anonyme. Je ne sais pas si la RGPD gère la problématique d'enrichissement de données, ceci dit.

Avatar de fred42 INpactien
Avatar de fred42fred42- 26/06/19 à 09:46:55

On parle d'anonymat dans ces problématiques quand on a in identifiant calculé par un processus irréversible qui ne permet donc pas de revenir à des identifiants personnels.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 5