Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Les regrets de Bill Gates sur le virage raté des smartphonesCrédits : Grégory DUBUS/iStock éditorial/Thinkstock

Au cours d’une interview portant sur de nombreux sujets, Bill Gates s’est attardé quelques minutes sur le marché du smartphone et sur l’échec complet de Microsoft dans ce domaine.

Il reconnait volontiers que perdre le marché au profit d’Android a été sa « plus grande erreur », décrivant une « mauvaise gestion » qui a engagé l’entreprise sur une impasse.

« Je veux dire, Android est la plateforme non-Apple standard. C’était une chose que Microsoft aurait dû naturellement remporter. Le vainqueur remporte vraiment tout. […] Il n’y a de place que pour un seul système d’exploitation non Apple, et combien vaut-il ? 400 milliards de dollars qui auraient été transférés de la société G à la société M ».

Une erreur colossale donc qui a placé Google sur le marché mobile dans la place qu’occupe actuellement Microsoft sur celui des ordinateurs.

L’aveu reste cependant surprenant, car Bill Gates n’était plus PDG depuis presque sept ans quand l’iPhone est sorti, provoquant un vaste séisme dans le monde des smartphones.

Steve Ballmer était aux commandes, et on se souvient de ses moqueries pour un produit qu’il jugeait beaucoup trop cher alors qu’il n’était même pas équipé d’un clavier physique. Quelle entreprise aurait pu vouloir d’un tel produit ?

Le vrai problème de Microsoft est d’avoir raté le virage du tout tactile. Les smartphones Windows Mobile étaient surtout conçus pour le stylet.

Le « reboot » complet ayant accouché de Windows Phone 7 était intéressant, mais l’éditeur est arrivé tout simplement trop tard : les développeurs créaient déjà des applications pour Android et iOS. C’était une simple question de ressources, d’autant que la plateforme de Microsoft manquait initialement d’API et réclamait un travail particulier d’ergonomie.

La société a transformé petit à petit son échec en une autre forme de succès sous la houlette de Satya Nadella. Tous ses principaux produits et services sont en effet disponibles sous Android et iOS. À vrai dire, plus rien n’empêche depuis longtemps la firme de lancer son propre smartphone Android.

19 commentaires
Avatar de aldebourg Abonné
Avatar de aldebourgaldebourg- 25/06/19 à 09:26:37

Vraiment dommage car cet OS avait le mérite d'être stable et peu gourmand, la transition vers Android a été compliquée pour moi.

Avatar de Passific INpactien
Avatar de PassificPassific- 25/06/19 à 09:37:15

Windows Phone 8.1 est toujours pour moi le meilleurs OS mobile que j'ai pu utliser. Je suis passé à Android depuis, mais la stabilité et sur tout l'ergonomie manque cruellement. Sans parler de la révolution des "dark mode" qui était un standard sur WP... (et qui était même critiqué pour ça)

D'ailleurs quand vous dites que les applications "réclamait un travail particulier d’ergonomie", et bien on voit que c'est pas le cas sur les autres plateformes tellement cela manque de fluidité et d'intuitivité sur des applis aussi basique qu'une banque (par ex) !

Avatar de sephirostoy Abonné
Avatar de sephirostoysephirostoy- 25/06/19 à 09:38:02

Il s'est pris une tuile :troll:
Par contre, je trouve que le concurrent frontal de Microsoft (écosystème fermé) à l'époque c'était Apple (écosystème fermé) et non Google (écosystème ouvert).

Avatar de Alexyu INpactien
Avatar de AlexyuAlexyu- 25/06/19 à 10:03:50

Et ils sont en plus entrain de rater le virage cross-platform (avec Xamarin), si ce virage fini par devenir la norme un jour...

Avatar de iksarfighter INpactien
Avatar de iksarfighteriksarfighter- 25/06/19 à 10:08:32

Un peu de concurrence ça ne fait pas de mal connard !

Avatar de Thoscellen Abonné
Avatar de ThoscellenThoscellen- 25/06/19 à 10:09:58

Houu, t'avais une dent contre eux XD

Avatar de Toorist INpactien
Avatar de TooristToorist- 25/06/19 à 10:13:20

Idem, j'étais vraiment accro a mon 950.
Et d'un point de vue interface, on a beaucoup craché sur les tuiles à l'époque sur PC, mais sur téléphone c'était vraiment top.

Avatar de Thoscellen Abonné
Avatar de ThoscellenThoscellen- 25/06/19 à 10:28:00

À vrai dire, plus rien n’empêche depuis longtemps la firme de lancer son propre smartphone Android.

Pour moi si, et c'est encore une fois lié à une caractéristique interne de Microsoft et non un facteur externe : Microsoft ne veux pas travailler sur du Java, Linux et de tout ce qui est en doublon avec ce qu'il a déjà. Permettre un mix, oui, mais devoir mobiliser ses ressources sur des produits concurrents plutôt que ses solutions maisons phares, non. (La seule exception c'est Minecraft, mais même là il y a – eu – une version C#). S'ouvrir au libre oui, mais pas par philanthropie, il ne faut pas inviter ses clients à abandonner ses produits, l'ouverture au libre se fait avec un accompagnement à utiliser les outils maisons et l'écosystème (Par exemple, Edge)

Je peux imaginer, à terme, un téléphone Android enrichit d'un module UWP ou .NET for Linux ou similaires, qui permettrait au monde professionnel de pouvoir développer très facilement des ponts avec les IT de leur entreprise. Par exemple, une entreprise de logistique et de livraison B2B pourrait mettre à jours sa flotte de téléphone a moindre cout en développant ou en portant ses logiciels en C# vers Android.
Pour le grand public, je vois pas.

Édité par Thoscellen le 25/06/2019 à 10:32
Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 25/06/19 à 11:21:45

La vérité qui ne sera écrite nulle part officiellement :

A cette époque windows n'avait pas une très bonne réputation et android commençait juste à percé qui bien souvent était un choix pour ne pas acheter apple. Les smartphone n'étaient vraiment pas assez puissant pour permettre une unification.

De fait il était complètement stupide de vouloir sortir son propre hardware + software car les primo acheteurs ne voulaient pas être des bêta testeurs vu qu'un smartphone est un élément critique de la vie actuelle, avoir un écran bleu en boucle est donc impensable. Ensuite c'est le cercle vicieux classique, peut d'utilisateur peu d'apps, moins d'apps, moins d'utilisateurs.

La solution la plus sage pour microsoft aurait été de sortir une app windows sur android pour pouvoir le relier à un pc en wifi et utiliser les programmes à distance en sortant une api pour gérer les petits écrans. Puis une fois passé la masse critique d'utilisateur et de puissance la ils auraient pu tenter de sortir le hardware et le software.

 

Avatar de Otiel Abonné
Avatar de OtielOtiel- 25/06/19 à 12:23:38

Ils devraient vraiment mettre plus d'efforts sur le cross-platform avec l'initiative .NET Core!

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2