Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Une vidéo « deepfake » de Mark Zuckerberg pour tester les filtres Facebook et InstagramCrédits : Justin Sullivan/Getty Images News/Thinkstock

« Nous n’avons pas de politique exigeant que les informations que vous publiez sur Facebook soient vraies ». En mai dernier, la décision de Facebook de ne pas supprimer une vidéo avait provoqué la colère de Nancy Pelosi, cheffe des démocrates américains et présidente de la Chambre des Représentants. Elle y apparaissait ivre, avec des difficultés d’élocution…

Cette vidéo « Drunk Pelosi » avait été truquée et ralentie comme l’a montré The New York Times. Pour la victime, le choix de Facebook a de facto démontré sa contribution à la diffusion de fausses informations et finalement aux ingérences russes lors des élections de 2016.

Le site Vice News relève que Bill Posters et Daniel Howe, deux artistes et une agence de communication ont publié sur Instagram une vidéo de « deepfake » où Mark Zuckerberg dit des horreurs comme « imaginez une seconde : un homme, ayant le contrôle total des données volées à des milliards de personnes, de tous leurs secrets, de leur vie, de leur avenir ». Et d’ajouter : « je dois tout à Spectre. Spectre m'a montré que celui qui contrôle les données, contrôle l'avenir ». D’autres personnalités, dont Donald Trump, ont eu des honneurs similaires.

L’enjeu ? Tester la neutralité de Facebook dans le traitement des vidéos truquées. Le réseau social, propriétaire d’Instagram, a réagi : « nous traiterons ce contenu de la même façon que nous traitons toute la désinformation sur Instagram. Si des tiers fact-checkers la labellisent comme fausse, nous la filtrerons dans les recommandations »

Selon Bill Posters, cette initiative appelée « Specret » a pour ambition d’interroger et relever les nombreuses méthodes couramment utilisées par les entreprises ou les personnages politiques pour influencer le comportement et la prise de décisions des citoyens. « En réponse aux récents scandales mondiaux concernant les données personnelles, la démocratie, la vie privée et la surveillance, nous avons voulu ouvrir la boîte noire de l’industrie de l’influence numérique et révéler ses traits ».

Les vidéos ont été générées en collaboration avec plusieurs entreprises de l’IA, comme CannyAI, Respeecher et Reflect. Cette gamme de célébrités « fausses », « y compris des artistes morts et vivants, poussent les champs de l'art génératif et de la narration numérique à de nouveaux sommets ».

8 commentaires
Avatar de Haken Trigger Abonné
Avatar de Haken TriggerHaken Trigger- 12/06/19 à 09:29:39

Un jour, les gens arrêteront d'être idiots et de se servir d'Instagram et de Facebook comme des sites d'information.

En attendant, on préfère rejeter la faute sur tout sauf les gens...

Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 12/06/19 à 10:53:35

Haken Trigger a écrit :

Un jour, les gens arrêteront d'être idiots et de se servir d'Instagram et de Facebook comme des sites d'information.

En attendant, on préfère rejeter la faute sur tout sauf les gens...

Un jour, les médias d'information arrêteront d'être idiots et de faire de la propagande ou de la désinformation pro-gouvernementale...

En attendant, on préfère rejeter la faute sur tout sauf les médias d'information...

:fumer:

Avatar de ricozed Abonné
Avatar de ricozedricozed- 12/06/19 à 10:57:11

Le deepfake va faire la part belle aux théories du complots...
Rien que le trucage de vidéo comme celle de Nanci Pelosi peut faire des ravages car en la regardant on a aucune raison de penser que c'est truqué, alors le deepfake ....
Celles qui feront le buzz seront vite défakées mais les autres avec des personnes moins connues?  et les personnes qui se nourrissent de complots, ils viendront dire  "on veut nous faire croire que la vidéo est fausse mais regardez le directeur de la NASA dit lui-même que la terre est plate!" ...:mad2:
sic!
c'est un vaste sujet mais des moyens existent pour détecter si une vidéo est truquée comme l'explique Defakator dans une vidée sur les réseaux neuronals:
https://www.youtube.com/watch?v=AT89_nM0nes
 De la à imposer que les plateformes des réseaux sociaux signalent que la vidéo est vraisemblablement retouchée il n'y a qu'un pas. à partir d'un certains nombres de partages, de vues ou même en temps réel.
L'impact sur les citoyens des réseaux sociaux est loin d'être négligeable. Surtout à l'heure ou les informations sont relayées sur des sites peu scrupuleux ne cherchant que le clic et le nombre de vue sans vérifier l'exactitude des infos pompées sur les réseaux.
 

Avatar de Zerdligham INpactien
Avatar de ZerdlighamZerdligham- 12/06/19 à 11:06:36

Ça fait quelques millénaires que rumeurs et ragots forgent l'opinion. Les réseaux sociaux ne sont jamais qu'un moyen particulièrement efficace de les propager, mais rien de nouveaux dans le fond.
Et c'est pas près de s'arrêter.

Avatar de OlivierJ Abonné
Avatar de OlivierJOlivierJ- 12/06/19 à 11:08:38

ricozed a écrit :

Le deepfake va faire la part belle aux théories du complots...
Rien que le trucage de vidéo comme celle de Nanci Pelosi peut faire des ravages car en la regardant on a aucune raison de penser que c'est truqué, alors le deepfake ....

Juste un détail concernant celle de Nanci Pelosi, le coup de ralentir la voix pour faire sonner comme quelqu'un de bourré, c'est pas du tout nouveau. Parmi ceux qui ont regardé la vidéo (pas vue pour ma part), il y en a qui ont dû s'en douter.

ricozed a écrit :

Celles qui feront le buzz seront vite défakées mais les autres avec des personnes moins connues?  [...]
c'est un vaste sujet mais des moyens existent pour détecter si une vidéo est truquée[...]

Je partage ton inquiétude, tout en espérant que si les outils pour générer ces vidéos se répandent, les outils pour repérer les trucages aussi (il me semble qu'on peut déjà analyser des images pour trouver des traces de retouche, et qu'il existe des bibliothèques en Open Source - NXI a dû en parler il y a un bout de temps).

Avatar de OlivierJ Abonné
Avatar de OlivierJOlivierJ- 12/06/19 à 11:13:59

js2082 a écrit :

Un jour, les médias d'information arrêteront d'être idiots et de faire de la propagande ou de la désinformation pro-gouvernementale...

Et jamais de la désinformation anti-gouvernementale ?
Tu mets qui dans "les médias d'information" ?
Tu as pensé à changé de média d'information, ou bien tu sors un cliché comme ça ?
Les médias d'information ont chacun leur prisme plus ou moins partiel et ont une audience qui les suit en fonction de leurs affinités. Par exemple Pernaud sur TF1 s'adresse plutôt aux retraités. C'est aussi au public de choisir ses sources.

js2082 a écrit :

En attendant, on préfère rejeter la faute sur tout sauf les médias d'information...:fumer:

J'adore le mec qui met le smiley "fumer" en racontant des bêtises manifestes.
"Les médias" font justement l'objet d'une méfiance importante (et préoccupante car globalisante) de la part des français, les sondages sont clairs depuis bien longtemps.

Et malgré le fait que, si je ne m'abuse, dans les sondages la défiance pour les réseaux sociaux a l'air d'augmenter, ces derniers restent une grosse source de mésinformation (si pas pire) pour une partie de la population, et à plusieurs niveaux (même pour des gens un peu éduqués).

Zerdligham a écrit :

Ça fait quelques millénaires que rumeurs et ragots forgent l'opinion. Les réseaux sociaux ne sont jamais qu'un moyen particulièrement efficace de les propager, mais rien de nouveaux dans le fond.
Et c'est pas près de s'arrêter.

En fait si, il y a du nouveau : auparavant les rumeurs et ragots circulaient lentement dans des milieux un peu restreints, et à présent en un clic ou 2 (multiplié par des millions) ces rumeurs font le tour du pays (voire de la planète) en à peine 1 h.
Et des désinformateurs et des salopards extrémistes ont des abonnés en masse et des relais.

Édité par OlivierJ le 12/06/2019 à 11:16
Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 12/06/19 à 11:34:41

Manifestement, tu n'as rien compris au commentaire...:roll:
Lis le précédent commentaire.
Relis mon commentaire.
Et... euréka!!... qu'est-ce qu'on peut en déduire?? (attention, cela demande des bases de français niveau 3e, c'est pas à la portée de tout le monde)

 

OlivierJ a écrit :

"Les médias" font justement l'objet d'une méfiance importante (et préoccupante car globalisante) de la part des français, les sondages sont clairs depuis bien longtemps.

 
Pourtant ces médias n'arrivent pas à faire leur mea culpa, et les politiques non plus...

Avatar de lanoux Abonné
Avatar de lanouxlanoux- 12/06/19 à 14:34:30

mais si ils le font du bout des lèvres...la pépette n'a pas été prise d’assaut par les gilet jaunes, juste une intrusion violente...ils ont même pas pu pénétrer dans les locaux, mais c'est une intrusion.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.