Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
L'AOTA s'inquiète de la pénurie d'IPv4 et d'un risque de « distorsion de concurrence majeure »Crédits : slavemotion/iStock/Thinkstock

L'Association des opérateurs télécoms alternatifs (AOTA) a été fondée en 2017 par des opérateurs indépendants pour s'organiser, réduire leurs coûts et faire entendre leurs voix.

Dans une lettre ouverte envoyée à Agnès Pannier-Runnacher (secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances) l'association « demande au gouvernement de se saisir de la transition vers IPv6 et de la préservation de l’équilibre concurrentiel ».

En cause : la pénurie d'adresses IPv4 qui est certes « structurellement inévitable mais dont les conséquences sont aggravées par le comportement inefficace de certains acteurs qui disposent d’un très grand stock d’adresses IPv4 non utilisées ou excédant largement leurs besoins réels ». Ainsi, un nouvel entrant ou un petit opérateur « subira de fait une distorsion de concurrence majeure quant à l’accès aux adresses IPv4 », affirme l'AOTA.

Pour s'assurer d'une continuité de service avec ses clients, « il sera contraint d’acquérir ces ressources à vil prix, là où d’autres opérateurs historiques ou de grandes tailles, des hébergeurs et des entités publiques disposant de ressources héritées d’un temps où les ressources semblaient inépuisables, disposeront encore de leur stock excédentaire leur garantissant, pour certain, de confortables revenus sur le marché secondaire ».

L'AOTA en profite pour esquisser des lignes directrices qui pourraient être définies en conseil des ministres de l’Union et précisées par le BEREC :

  • « Toute interconnexion entrant dans le cadre de la régulation entre acteurs [...] doit pouvoir être réalisée en IPv4 et/ou en IPv6 si une des parties contractantes le souhaite
  • Tout équipement terminal (CPE) d’accès à Internet placé chez un client devra [...] disposer nativement de l’IPv6 en option non désactivable
  • Engager une réflexion au niveau international pour faire converger le modèle de gestion de l’adressage IP sur celui en vigueur pour les noms de domaines, où l’attribution et la gestion peuvent être effectuées par des entités de droit privé »
32 commentaires
Avatar de Anony Abonné
Avatar de AnonyAnony- 07/06/19 à 09:10:20

En quoi est-ce préjudiciable pour un opérateur de ne pas pouvoir offrir des IPv4 à ses clients ? Parce que l'IPv6 n'est pas gérée par tous les matériels/réseaux/sites et que donc ça limiterait les services accessibles pour ces clients ?

Avatar de tpeg5stan Abonné
Avatar de tpeg5stantpeg5stan- 07/06/19 à 09:13:45

Autant avoir la box et le matériel en IPv6 ne pose (généralement) pas de problème, autant une très grande majorité des sites sont disponibles uniquement en IPv4. Regarde par exemple du côté des 500 plus grands sites selon Alexa : c'est beaucoup de rouge http://www.delong.com/ipv6_alexa500.html

Avatar de Anony Abonné
Avatar de AnonyAnony- 07/06/19 à 09:34:24

Merci pour cet éclaircissement ;)

Avatar de TheMyst INpactien
Avatar de TheMystTheMyst- 07/06/19 à 09:59:21

Je ne sait pas si quelqu'un peut répondre à cette question, mais qu'est-ce qui empêche un site comme Twitter ou Reddit de ne pas avoir d'adresse IPv6 disponible pour accéder à leur site ?
Est-ce une limitation technique ? Un cout quelconque ? Un problème de sécurité ? Voir un problème de performance ?

Merci d'avance :chinois:

Avatar de tpeg5stan Abonné
Avatar de tpeg5stantpeg5stan- 07/06/19 à 10:25:11

Il existe une réponse courte : « ça marche en IPv4, on ne va pas s'embêter en IPv6 » (une variante bien connu du biais du statu quo).

Dit autrement, il va forcément falloir dépenser du temps et de l'argent pour quelque chose qui ne rapporte rien dans l'immédiat. Parfois, sur certains sites, ça demande de plonger dans une vieille archi réseau et de tout refaire - ce qui est embêtant.

Dans l'absolu, évidemment, les IPv6 sont disponibles en quantité, le RIPE NCC les distribue généreusement.

Avatar de Salamandar Abonné
Avatar de SalamandarSalamandar- 07/06/19 à 10:39:02

Au vu de la situation, ne serait-il pas plus intéressant de forcer aussi les hébergeurs et fournisseurs de services de passer à l'IPv6 ?

Avatar de TexMex Abonné
Avatar de TexMexTexMex- 07/06/19 à 10:55:10

J'ajoute à la réponse de tpeg5stan que c'est aussi une histoire d'obsolescence économique.
 
Avec IPV6 il peut y avoir 320 000 IP disponibles au cm² de terre immergé. En gros si tu veux donner une IP a tous les blocs de Kiri que tu as dans le frigo. Ce sera très faisable.

D'ailleurs la préconisation pour les réseaux privés est par défaut suffisante pour ne jamais se poser la question de savoir combien y'a de personnes dans ta boite. Du coup l'IP v6 ne vaudra presque rien.  Ca n'arrange pas les affaires des vendeurs d'IPv4. Loin de là.

 

Avatar de yvan Abonné
Avatar de yvanyvan- 07/06/19 à 11:51:35

Ils s'y prennent mal, ils devraient indiquer qu'avec un passage forcé à l'IPv6 l'anonymat sur internet est du passé et qu'on pourra ainsi traquer nominativement tous les opposants politiques les discours de haine et faciliter le travail de la hadopi.

Enfin je dis ça, je devrais rien dire :transpi:

Avatar de yvan Abonné
Avatar de yvanyvan- 07/06/19 à 11:52:44

" il sera contraint d’acquérir ces ressources à vil prix, là où d’autres opérateurs historiques ou de grandes tailles, des hébergeurs et des entités publiques disposant de ressources héritées d’un temps où les ressources semblaient inépuisables, disposeront encore de leur stock excédentaire leur garantissant, pour certain, de confortables revenus sur le marché secondaire"

des noms ! des noms! :mdr:

Édité par yvan le 07/06/2019 à 11:53
Avatar de wagaf Abonné
Avatar de wagafwagaf- 07/06/19 à 12:13:32

Par exemple NextInpact n'est pas disponible en IPv6

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4