Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Twitter résume les nouveautés de sa PWA, dont les comptes multiplesCrédits : DKart/iStock

Twitter fait régulièrement le point sur les évolutions de sa Progressive Web App, qui n’est autre que l’ex-version mobile du site. Elle sert de base à la version Windows 10 (dans le Store).

Le plus gros ajout récent est la possibilité de gérer jusqu’à cinq comptes. Désormais, en ouvrant le panneau depuis l’avatar situé en haut à droite, on trouve un gros bouton « + » permettant d’ajouter des comptes. On peut ensuite basculer de l’un vers l’autre quand on le souhaite.

Deux limitations cependant. Depuis la fenêtre « Nouveau tweet », on ne peut pas choisir directement le compte. Il faut se rendre d’abord dans celui qui nous intéresse.

Ensuite, il est impossible pour l’instant de gérer les comptes organisationnels pour lesquels on peut avoir été autorisé, sans avoir le mot de passe. Une fonctionnalité que possède TweetDeck, davantage taillé pour ce type d’activité.

Parmi les autres ajouts récents, Twitter signale une galerie de photos se chargeant beaucoup plus vite, une amélioration de la gestion des liens, la possibilité d’ajouter un GIF lors d’un retweet ou encore l’ajout de la compatibilité avec WebAuthn pour améliorer la sécurité de l’authentification à deux facteurs.

Rappelons que la PWA de Twitter est en cours de déploiement pour remplacer la version historique du service. On peut la tester à tout moment depuis l’adresse mobile.twitter.com. Depuis un smartphone Android ou un navigateur basé sur Chrome, on pourra également l’installer pour en faire une application indépendante.

0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.