Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Blizzard : 134 emplois seraient supprimés en France, un plan « plus boursier qu’économique »

En février, le groupe Activision Blizzard dévoilait des résultats records avec plus de 1,8 milliard de dollars de bénéfice net. La société en profitait pour annoncer le licenciement de 8 % de ses effectifs, soit près de 800 personnes.

L'union syndicale Solidaires Informatique est montée au créneau pour annoncer que « Blizzard Entertainment SAS, filiale française gérant la distribution des jeux Blizzard pour le marché européen, annonce la suppression de 134 emplois, soit un tiers des effectifs de la société, par le biais d’un plan de sauvegarde de l’emploi », comme le rapporte Les Echos. Le syndicat dénonce la notion de « "Plan de Sauvegarde de l’Emploi", novlangue pour parler de plan social et de licenciement économique ».

Il ajoute : « une partie des postes supprimés en France, notamment au Service Clientèle, sont rouverts en l’état dans les bureaux irlandais, ce qui nie l’argument de la diminution d’activité ; parle-t-on alors de licenciement économique, ou d’une délocalisation qui cache son nom pour économiser sur les coûts de main-d’oeuvre ? »

Le syndicat ne s'arrête pas là. Il espère faire diminuer les suppressions de postes en France et affirme que « l’ensemble des mesures proposées par la direction est scandaleusement insuffisant notamment sur le volet lié aux mesures financières ».

19 commentaires
Avatar de Faith INpactien
Avatar de FaithFaith- 05/06/19 à 09:21:23

L'union syndicale Solidaires Informatique est montée au créneau

Les syndicats aiment "monter au créneau", mais je ne lis aucune proposition dans leur papier (comme dans tous les papiers syndicaux que je reçois au boulot)

Qu'est-ce qu'ils ont à proposer à l'entreprise pour justifier de meilleures conditions ? En quoi justifient-ils que l'entreprise ne devrait pas fermer des postes ?

(ajoutons à cela que si les conditions de départ sont vraiment mauvaises, les employés ne partiront tout simplement pas et Blizzard n'aura pas supprimé les postes prévus)
 
 

Avatar de RévolutioN INpactien
Avatar de RévolutioNRévolutioN- 05/06/19 à 09:42:32
Édité par Vincent_H le 08/11/2019 à 12:44
Avatar de Kevsler INpactien
Avatar de KevslerKevsler- 05/06/19 à 10:01:52

Leur communication ne te plaît pas ? Qu'as-tu à proposer pour l'améliorer ? J'attends.

Avatar de Faith INpactien
Avatar de FaithFaith- 05/06/19 à 10:14:25

Kevsler a écrit :

Leur communication ne te plaît pas ? Qu'as-tu à proposer pour l'améliorer ? J'attends.

Je l'ai déjà dit dans mon message: pour l'améliorer, ils doivent arrêter de faire la manche et justifier leurs demandes.

Une entreprise ne va pas balancer de l'argent pour le plaisir mais si ça peut être rentable (directement financièrement, ou par un regain de motivation, ou par la pub occasionnée, ou même par le prix d'une grève évitée...).
 

Avatar de Jarodd Abonné
Avatar de JaroddJarodd- 05/06/19 à 10:18:31

Faith a écrit :

(ajoutons à cela que si les conditions de départ sont vraiment mauvaises, les employés ne partiront tout simplement pas et Blizzard n'aura pas supprimé les postes prévus)

On peut refuser d'être licencié ? Mais c'est génial !

Avatar de Kevsler INpactien
Avatar de KevslerKevsler- 05/06/19 à 10:26:20

As-tu lu leur communiqué ? Il dit certes pas grand chose de leurs actions (là j'suis d'accord avec toi), mais il met bien en avant l'absence de justification de ces licenciements. Et la justification de leurs demandes elle est simple et c'est un peu l'cas de tous les syndicats depuis la nuit des temps des syndicats : préserver l'emploi et le train de vie des salariés. Au regard des bénéfices dégagés par l'entreprise, y'a pas besoin de plus de justifications que ça... de la part du syndicat, hein.

Sachant que le syndicat son soucis c'est (normalement, mais j'y crois pas moi-même en le disant) les employés, par l'optimisation fiscale et financière de l'entreprise.

Avatar de Norde Abonné
Avatar de NordeNorde- 05/06/19 à 10:54:01

Le monde à l'envers.

C'est à l'employé que l'on veut licencier de proposer un plan d'économie justifiant de garder son emploi ?
Dans ce cas, autant virer les patrons et y mettre les employés non (puisqu'on leur demande de faire leur travail)  :troll: ?

Avatar de TriEdge INpactien
Avatar de TriEdgeTriEdge- 05/06/19 à 11:06:17

Faith a écrit :

Je l'ai déjà dit dans mon message: pour l'améliorer, ils doivent arrêter de faire la manche et justifier leurs demandes.

Une entreprise ne va pas balancer de l'argent pour le plaisir mais si ça peut être rentable (directement financièrement, ou par un regain de motivation, ou par la pub occasionnée, ou même par le prix d'une grève évitée...).

La c'est blizzard qui fait la manche, on vire des personnes en france pour embaucher des équivalents en irlande et gratter 5€... :fumer:

Un ptit redessement fiscal ne ferait pas de mal à blizzard :D

Avatar de Faith INpactien
Avatar de FaithFaith- 05/06/19 à 11:37:40

Jarodd a écrit :

On peut refuser d'être licencié ? Mais c'est génial !

Dans le cadre d'un PSE, on a différentes solutions pour ne pas être viré.

Kevsler a écrit :

As-tu lu leur communiqué ?

 
Oui, précisément.
 

Et la justification de leurs demandes elle est simple et c'est un peu
l'cas de tous les syndicats depuis la nuit des temps des syndicats :
préserver l'emploi et le train de vie des salariés.

Donc les syndicats demandent à l'entreprise de faire un acte de charité... or le propre de la charité, c'est de reposer sur le volontariat. SI l'entreprise n'est pas volontaire, il faudrait la convaincre, mais pour ça il faut des arguments.

D'ailleurs, les syndicats aurait eut-être des arguments s'ils avaient beaucoup de souscripteurs... mais j'ai comme un doute sur le nombre de cotisants.
 
 
Sachant que le syndicat son soucis c'est (normalement, mais j'y crois
pas moi-même en le disant) les employés, par l'optimisation fiscale et
financière de l'entreprise.

Je n'y crois pas non plus, d'où les communiqués creux donnant l'apparence de se battre, mais qui ne contiennent aucune proposition démontrant un quelconque travail de réflexion pour que tout le monde y gagne.

Norde a écrit :

C'est à l'employé que l'on veut licencier de proposer un plan d'économie justifiant de garder son emploi ?

Bien sûr que c'est au demandeur de se justifier.
 

Dans ce cas, autant virer les patrons et y mettre les employés non (puisqu'on leur demande de faire leur travail) 

 Les "patrons" sont souvent des salariés. Et si les salariés veulent décider de leur sort, il leur suffit d'acheter une part substantielle de leur entreprise (pour une entreprise "normale", il suffit de 20 à 30 ans pour que les salariés deviennent actionnaires majoritaires en achetant pour 10% de leur salaire d'actions)
 
 

TriEdge a écrit :

La c'est blizzard qui fait la manche, on vire des personnes en france pour embaucher des équivalents en irlande et gratter 5€... :fumer:

Et les employés français ne peuvent pas faire valoir qu'ils feront du meilleur travail que les irlandais ?
En particulier les "service clientèle"... comment leur job peut-il être si facilement délocalisable dans un pays non-francophone ? Si l'entreprise prend ce risque, c'est sans doute que la qualité du boulot doit être bien basse...
 

Avatar de Faith INpactien
Avatar de FaithFaith- 05/06/19 à 11:38:22

TriEdge a écrit :

 Un ptit redessement fiscal ne ferait pas de mal à blizzard :D

Tu as raison, c'est exactement ce qu'il faut pour inciter les entreprises à créer des emplois en France...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2