Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Google corrige encore un bug dans son moteur d'indexationCrédits : JHVEPhoto/iStock

Google a confirmé dimanche soir qu’un bug d’indexation avait été réglé. Il sévissait depuis presque trois jours.

Il était déjà mentionné le 24 mai par le compte Twitter officiel de Google pour les webmasters. La firme y indiquait simplement qu’il sévissait depuis six heures, mais sans détailler les conséquences, que l’on imagine plus ou moins importantes selon les sites.

Si la situation semble donc rentrer dans l’ordre, l’historique du compte Twitter montre des corrections très régulières. Le 23 mai, un autre bug d’indexation avait été corrigé, ou encore divers problèmes avec la Console de recherche fin avril, précédés d’autres soucis d’indexation deux semaines plus tôt, et d'autres en début de mois.

Problème, ces bugs n’ont rien de mineur et peuvent avoir un impact lourd sur les entreprises chez qui Google joue un rôle clé dans le trafic web généré. Ces problèmes mettent en avant la potentielle dépendance à un acteur unique dont les soubresauts peuvent entrainer des catastrophes.

La situation est connue mais revient sur le devant de la scène à chaque nouveau pépin technique. On évoque le plus souvent une mise en danger quand la moitié (ou plus) du trafic vient de Google.

On ne parle pas seulement de la recherche classique, mais également des autres services du géant, notamment Actualités. De nombreux sites ont un besoin vital de visibilité sur ce dernier, le moteur d’indexation des contenus jouant alors un rôle crucial, surtout pour la détection rapide des nouveaux contenus.

S’il fait mal son travail, même pendant quelques jours, il peut en résulter une baisse drastique de fréquentation, donc de revenus. Même son de cloche chez SearchEngineLand, qui y voit l’opportunité de développer les autres sources de trafic : réseaux sociaux, trafic direct, emails, publicités et autres.

3 commentaires
Avatar de dylem29 INpactien
Avatar de dylem29dylem29- 28/05/19 à 09:47:14

N'importe quoi, les médias ne sont pas du tout dépendants de  Google Actu.
Ça s'est d'ailleurs vu en Espagne.

Révisez vos sources ! :D

Avatar de Sylan Abonné
Avatar de SylanSylan- 28/05/19 à 09:52:33

Donc, des moteurs de recherche tels que DuckDuckGo et StartPage étaient également touchés par ce problème d'indexation puisqu'ils se basent sur les résultats de Google.

Avatar de M'enfin ! INpactien
Avatar de M'enfin !M'enfin !- 28/05/19 à 09:55:22

Y a-t-il un droit à être indexé ? A voir ses derniers articles publiés aussitôt crawlés ? A conserver sa place dans les résultats de recherche ?

Ceci dit, cette dépendance à Google est ancienne, problématique, et pour l'heure sans solution/alternative. C'est aussi pour cela qu'il ne faut pas descendre Qwant trop tôt ^^ (oui rappelez-vous comment Windows mobile a été descendu en flèche bien vite, ce qui a conduit à sa disparition et ainsi à la situation actuelle : t'es riche tu te payes iOS, sinon t'es bon pour Android).

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.