Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
La Pologne attaque la directive Droit d’auteur et son article 17 sur le filtrageCrédits : code6d/iStock

La Pologne a décidé d’attaquer la directive sur le droit d’auteur. C’est, sauf erreur, le premier pays a trainer le texte tout juste publié au Journal officiel de l’UE devant la Cour européenne de justice (CJUE). « La directive n’assure pas la balance entre la protection des ayants droit et les intérêts des citoyens et entreprises européennes » explique-t-elle dans un tweet.

De même, selon elle, le texte manque de clarté et engendre donc des incertitudes juridiques pour l’ensemble des parties prenantes. « Elle pourrait avoir un impact négatif sur la compétitivité sur le marché numérique et unique européen ». « Il y a un risque qu’elle gêne l’innovation au lieu de la promouvoir ». Mateusz Morawlecki, Premier ministre polonais : « nous sommes du côté de la liberté sur Internet ».

Contacté, le Parti Pirate se « félicite de cette initiative polonaise qui pourrait permettre de mettre sur le tapis une refonte de la directive copyright sur ses aspects liberticides, avec notamment la suppression de l'article 17 ».

Pierre Beyssac, quatrième de la liste, estime que « plus généralement, une réflexion sur les droits d'auteur reste de toute façon nécessaire sur le long terme à l'échelle européenne, car la situation actuelle, déséquilibrée en faveur de quelques intérêts privés, n'est pas satisfaisante, et pénalise tous les écosystèmes numériques ».

« Les Pirates français comptent bien s'y atteler dès qu'ils obtiendront des élus » conclut-il.

Dans leur programme disponible en ligne, le parti estime notamment que « les intermédiaires en ligne ne devraient pas être tenus responsables des actes de leurs utilisateurs », au motif que les filtres de téléchargement automatisés « entraînent souvent la suppression de contenus légaux, y compris la documentation des violations des droits de l'homme dans les zones de conflit, et empiètent sur les droits des utilisateurs d'utiliser des exceptions au droit d'auteur telles que la citation ou la parodie ».

8 commentaires
Avatar de Argonaute Abonné
Avatar de ArgonauteArgonaute- 24/05/19 à 09:40:28

Enfin un gouvernement qui prend en compte la liberté de son peuple ! :eeek2::bravo:

Avatar de Sylan Abonné
Avatar de SylanSylan- 24/05/19 à 10:02:27

 Hum... quand on voit que dans le même temps, le gouvernement polonais fait son possible pour interdire l'avortement et la contraception, je ne suis pas sûr que 'liberté de son peuple' soit le terme adéquat.

 Mais bon, chacun voit midi à sa porte :chinois:

Avatar de Furanku Abonné
Avatar de FurankuFuranku- 24/05/19 à 10:21:40

+1

Je suis même surpris de cette initiative de leur part vu la politique intérieur du pays... Un coup de comm' politique à l'approche des européennes pour montrer que les nationalistes/conservateurs ne sont pas si mauvais que cela ?

Édité par Furanku le 24/05/2019 à 10:22
Avatar de Sylan Abonné
Avatar de SylanSylan- 24/05/19 à 11:02:50

Oui, je pense que tu as raison.
C'est un scénario classique en politique dès qu'une élection est en approche :transpi:

Avatar de Dinou72 INpactien
Avatar de Dinou72Dinou72- 24/05/19 à 12:33:25

Je ne pense pas, la Pologne est très active pour promouvoir les nouvelles technologies, et leurs universités proposent de très bonnes formations. La jeune génération est tournée vers l'avenir, et souvent anglophone, contrairement aux +35 ans.
Après bien sûr cela reste un pays très catholique, ce qui posera toujours problème pour les questions de mariage pour tous, avortement...

Avatar de tpeg5stan Abonné
Avatar de tpeg5stantpeg5stan- 24/05/19 à 12:36:11

Ce n'est pas quelque chose de récent, déjà à l'époque la Pologne avait combattu ACTA, et en décembre dernier une large coalition de partis politiques (à peu près tous les bords) s'étaient déjà opposée à la directive droit d'auteur.

Avatar de Sylan Abonné
Avatar de SylanSylan- 24/05/19 à 13:00:24

C'est surtout le gouvernement polonais que je visais dans ma remarque.:D
 
Mais bon, on a les dirigeants qu'on mérite... Si ce gouvernement est en place, c'est bien qu'il a été élu 'majoritairement' par le peuple pour ses idées.
 Si les jeunes sont effectivement plus ouverts, ils ne se soucient peut-être pas encore de ce type de sujets... Ca sera surement le cas quand ce sera à leur tour de gouverner (dans 30 ans :fou:....)

Avatar de Tirnon Abonné
Avatar de TirnonTirnon- 24/05/19 à 18:34:11

Il n'y a sans doute pas beaucoup d'ayant droit en Pologne, contrairement à la France où ils ont carrément un ministère à eux ...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.