Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
À défaut d'un compte joint, Revolut lance les Coffres de groupe. Youth en préparation pour les jeunes

Les Coffres, ou Vaults, permettent de mettre de l'argent de côté sur son compte (mais sans intérêt). Vous pouvez « arrondir vos transactions, mettre en place un paiement récurrent ou simplement effectuer des versements ponctuels », explique la jeune pousse.

Elle vient de lancer les Coffres collaboratifs. Le principe est le même, mais plusieurs personnes peuvent interagir avec le Coffre. Pratique par exemple au sein d'une famille, que ce soit pour les parents ou l'argent de poche des enfants.

Et justement, Revolut travaille sur Youth, une nouvelle application pour « les jeunes clients ». Aucune information supplémentaire n'est donnée pour l'instant.

4 commentaires
Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 24/05/19 à 09:46:09

Le coffre de guilde. Le boxon en cas de vol.:transpi:

Avatar de SunneX INpactien
Avatar de SunneXSunneX- 24/05/19 à 11:19:52

Puisqu'on parle de néobanques ici : blanchiment et financement du terrorisme pour N26 et Revolut

Avatar de bingo.crepuscule INpactien
Avatar de bingo.crepusculebingo.crepuscule- 24/05/19 à 11:57:37

Quand on lit l'article, on voit qu'ils manquent d'outils de contrôle, pas qu'ils sont suspectés ou condamnés d'être conçus à ces fins.

Avatar de Zekka Abonné
Avatar de ZekkaZekka- 25/05/19 à 18:14:54

Quant à Monzo, eux permettent d'ouvrir un "Cash ISA" (un par année fiscale), directement au sein de leur app, avec des intérêts à 1.14 %.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.