Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Huawei : le Département du commerce américain accorde une licence temporaire de 90 jours

La semaine dernière, Donald Trump signait un décret bannissant Huawei et le plaçant sur liste noire. Les entreprises américaines ne peuvent ainsi plus traiter avec le Chinois sans avoir une autorisation spéciale.

Comme prévu, le Département du commerce vient d'accorder une licence temporaire de 90 jours. Elle permet aux clients de la marque de se fournir en produits déjà existants, mais pas d'en acheter de nouveaux.

Elle « donne aux opérateurs le temps nécessaire pour prendre d'autres dispositions et la latitude du département pour déterminer les mesures appropriées à long terme », explique le secrétaire du Département Wilbur Ross.

« En bref, cette licence permettra aux activités de continuer pour les utilisateurs de téléphones mobiles Huawei et les réseaux à d'accès à Internet haut débit existants », ajoute-t-il.

Enfin, le Département évaluera s'il faut prolonger la licence temporaire au-delà de 90 jours.

10 commentaires
Avatar de mic2 Abonné
Avatar de mic2mic2- 21/05/19 à 08:10:36

Où comment un chef d'état peut décider de la vie ou de la mort d'une entreprise concurrente des siennes. Il est grand temps que l'Europe se pose la question d'un système d'exploitation mobile et informatique indépendant des américains. Que se passera t-il quand Trump dira à Microsoft que Lenovo, Toshiba, Samsung ou Asus ne sont plus des fabricants de PC "sûrs" ?
C'est d'autant plus agaçant qu'il n'y a aucune preuve tangible d'espionnage alors que la NSA grâce au Patriot Act espionne toutes les communications y compris celles de la chancelière allemande... On dirait le "Père Noël est une ordure" : Il y a monsieur qui a appelé, il voulait enc.... Thérèse : Oui mais c'est un ami !"
Avec des amis comme ça, plus besoin d'ennemis.

Édité par mic2 le 21/05/2019 à 08:11
Avatar de ajangot Abonné
Avatar de ajangotajangot- 21/05/19 à 08:20:31

C'est l'une des raisons qu'avance les militaires pour avoir des "OS" souverains et le matériel qui va avec. Car sur les processeurs embarqués, il n'y a que des puces USA ou chinoise :'(

Avatar de anagrys Abonné
Avatar de anagrysanagrys- 21/05/19 à 09:04:36

c'est d'ailleurs un des gros problèmes du Rafale à l'export : il embarque des composants américains, si les veulent empêcher une vente ils interdisent l'exportation de ces composants vers le pays acheteur.

Avatar de ragoutoutou Abonné
Avatar de ragoutoutouragoutoutou- 21/05/19 à 10:01:27

Par rapport au F35 qui incorpore un kill-switch permettant à Donald 1er de désactiver les avions qui prendraient part à des opérations désapprouvées par le seigneur de washington, il y a encore de la marge...

Avatar de anagrys Abonné
Avatar de anagrysanagrys- 21/05/19 à 10:15:02

entre un avion qui a un "kill switch" et un avion que tu ne peux pas avoir parce-que sa vente a été interdite, c'est sûr, c'est compliqué de choisir. Les russes, peut-être ? Et les chinois, si les russes sont d'accord...?
(j'imagine que l'Eurofighter a aussi des composants américains...)

Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 21/05/19 à 15:22:33

ajangot a écrit :

C'est l'une des raisons qu'avance les militaires pour avoir des "OS" souverains et le matériel qui va avec. Car sur les processeurs embarqués, il n'y a que des puces USA ou chinoise :'(

Même pour le matos scientifique les américains ont déjà fait chier. (Bon passons qu'à l'époque pré-lanceur européen, ils avaient bloqué toute concurrence dans les système de télécommunication par satellite en interdisant l'exploitation commercial d'un satellite européen de télécoms en contre partie d'un accès à leur lanceur : du coup le projet de faire nos propre lanceur a eu un gros coup de pouce) La mission CFOSAT qui est une collaboration franco-chinoise pour l'observation des océan a eu des emmerdes car du jour au lendemain, les américain avait interdit l'utilisation de certains composants en Chine alors que le satellite devait être lancé depuis la Chine.

Avatar de Guinnness INpactien
Avatar de GuinnnessGuinnness- 21/05/19 à 17:56:38

La licence accordée au dernier moment ça sent les grands patrons IT US qui se sont invités à la tour Trump pour lui expliquer gentiment qu'il était hors de question de faire une croix sur le chiffre d'affaire qu'ils font avec Huawei juste pour satisfaire ses délires paranoïaques.

Huawei étant loin d'être un petit poucet de l'industrie IT je ne pense pas que ça fasse particulièrement plaisir aux Google/Intel/Qualcomm/etc ... de devoir s’asseoir sur les rentrées d'argent probablement assez colossales que ça représente d'être fournisseurs d'une boite comme ça.

Avatar de wackyseb Abonné
Avatar de wackysebwackyseb- 21/05/19 à 20:13:33

Mouhaha, l’économie américaine qui va perdre 11 milliard de dollar à cause de ce fou de TRUMP. Lol
Allez vous êtes bien parti pour devenir un pays en autarcie.
Allez quand vous aurez un vrai président on reviendra vers vous

Avatar de odoc Abonné
Avatar de odocodoc- 22/05/19 à 09:21:32

mic2 a écrit :

Où comment un chef d'état peut décider de la vie ou de la mort d'une entreprise concurrente des siennes. Il est grand temps que l'Europe se pose la question d'un système d'exploitation mobile et informatique indépendant des américains. Que se passera t-il quand Trump dira à Microsoft que Lenovo, Toshiba, Samsung ou Asus ne sont plus des fabricants de PC "sûrs" ?
.

Toshiba est japonais, Asus taïwanais et Samsung coréen -> pays alliés donc difficile d'utiliser la même justification. Lenovo pourrait y avoir droit par contre (il semble qu'un fabriquant de drone soit aussi menacé).

Concernant l'OS, ici android, y a aucun problème vu qu'il est open source, n'importe qui peut l'utiliser. Le gros problème c'est les applications/services : les américains ont bcp d'avance et de monopole sur pas mal de point : qui vendrait un smarphone à des occidentaux sans youtube, google maps, twitter, fb et co ? Même si on peut faire sans, un consommateur qui a le choix ira à la concurrence.

En fait la seule manière de lutter ici serait d'utiliser les lois anti-trust pour démanteler google et facebook (entre autre) afin de permettre l’émergence d'une véritable concurrence. C'est déjà arrivé par le passé, pas dit que ça ne se produise pas à nouveau.

Avatar de Guinnness INpactien
Avatar de GuinnnessGuinnness- 22/05/19 à 15:49:59

odoc a écrit :

qui vendrait un smarphone à des occidentaux sans youtube, google maps, twitter, fb et co ?

Jamais vu en smartphone par contre j'ai déja vu ça plusieurs fois sur des tablettes ultra low cost (genre les merdes 1er prix badgées Polaroid et cie) : aucune applis "classique", pas de playstore pour en installer(juste des procédures plus ou moins bancales/tordues pour tenter de l'installer à la barbare mais qui ne marchent pas toujours à cause de composants de base manquant), bref au final assez peu d'utilité par manque d'applis de base mais bon vu la "puissance", "l'autonomie", et la "qualité" d'affichage de ces cochonneries leur seule véritable utilité c'est comme sous verre pour y poser sa pinte :kimouss:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.