Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Tristant Nitot (Qwant) justifie le choix de migrer sur les serveurs Microsoft

« Ça va nous permettre d’avoir un Qwant encore plus performant et de meilleure qualité alors qu’il reçoit de plus en plus de demandes ». Tristan Nitot revient sur la migration de Qwant sur Microsoft Azure.

Dans un billet de blog, le « Vice-Président Advocacy » de Qwant justifie le choix de l’entreprise américaine : « Nous avons tout d’abord essayé de travailler avec d’autres acteurs français et européens, mais Microsoft, avec son Cloud Azure, nous permet de faire des calculs de type FPGA et supporte aussi Kubernetes, ce qui est important pour nous et n’est pas encore suffisamment au point chez d’autres acteurs ».

Ce choix de passer par les serveurs Microsoft, entreprise déjà partenaire en particulier sur l’indexation des images (via Bing) et comme régie publicitaire, est donc assumé. « Nous indexons déjà 20 milliards de pages sur notre infrastructure, et donc nous voulons en indexer 80 milliards de plus sur des machines Azure. Nous conserverons de la capacité d’indexation sur notre infra et nous la ferons même grandir car il est essentiel de ne pas être trop dépendant d’un fournisseur, quel qu’il soit ».

53 commentaires
Avatar de levieuxtoby INpactien
Avatar de levieuxtobylevieuxtoby- 20/05/19 à 09:10:22

Oui il a même précisé sur Twitter que c'était uniquement l'indexation qui allait utiliser les serveurs MS, en réponse aux questions sur la vie privée (partie traitement et affichage des recherches qui reste sur leurs serveurs).

Avatar de Furanku Abonné
Avatar de FurankuFuranku- 20/05/19 à 09:23:18

Faudra penser à trouver une autre photo pour l'avenir, le cendrier à côté du logo fait tâche :mdr:

Avatar de TexMex Abonné
Avatar de TexMexTexMex- 20/05/19 à 09:27:54

Ca sent l'exercice de communication qui est perdu d'avance de toutes les façons.

Y aller avec les meilleures intentions du monde ne veut pas dire que le retour arrière est possible. Et ça veut dire 2 choses.

  • Ils n'ont pas assez de fonds propres pour développer leurs propres infrastructures. Donc soit pas assez de revenus soit pas assez d'investisseurs.
  • Il n'y a pas assez de maîtrise sur la partie indexation ce qui est le cœur de métier tout de même. Cela fait tâche dans le décor.

Deux scenarii possibles.

  • Qwant revient en arrière et devra convaincre les utilisateurs de revenir. Après cette boulette com' ce ne sera pas facile.
  • Qwant continue et n'est plus qu'une devanture posée sur un autre moteur de recherche.  Une méta-mort en quelques sortes.

Ça sent le fion de toutes les façons.
 
 

Avatar de maverick78 Abonné
Avatar de maverick78maverick78- 20/05/19 à 09:33:35

TexMex a écrit :

  • Ils n'ont pas assez de fonds propres pour développer leurs propres infrastructures. Donc soit pas assez de revenus soit pas assez d'investisseurs.
  • Il n'y a pas assez de maîtrise sur la partie indexation ce qui est le cœur de métier tout de même. Cela fait tâche dans le décor.

Ou alors ils se sont dit que c'était bête de payer une blinde pour maintenir une infrastructure qui serait de toute façon moins bien que celle fournie par le prestataire et qu'il fallait plutôt investir cet argent dans leur cœur de métier.

Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 20/05/19 à 09:42:02

TexMex a écrit :

Ça sent le fion de toutes les façons.

 
Ce qui est "lol" c'est que le kubernetes est un délire open source et c'est billou qui le supporte le mieux. En ce qui concerne le FPGA si mes souvenir sont bon c'est de la gravures de pure pour effectuer du calcul matériel, c'est assez couteux et complexe.

Avatar de Furanku Abonné
Avatar de FurankuFuranku- 20/05/19 à 09:47:50

TexMex a écrit :

Ils n'ont pas assez de fonds propres pour développer leurs propres infrastructures. Donc soit pas assez de revenus soit pas assez d'investisseurs.

Vu les coûts nécessaires pour avoir une telle infrastructure en propre, qu'ils passent par un prestataire n'a rien de choquant. Par contre le choix du prestataire peut être sujet à critique, même s'il se défend sur le plan purement technique.

TexMex a écrit :

Il n'y a pas assez de maîtrise sur la partie indexation ce qui est le cœur de métier tout de même. Cela fait tâche dans le décor

En quoi tu déduis qu'il n'y a pas de maîtrise sur la partie indexation ? Ça n'a strictement rien à voir, il s'agit de fournir plus de puissance de calcul à celle-ci justement.

TexMex a écrit :

Qwant revient en arrière et devra convaincre les utilisateurs de revenir. Après cette boulette com' ce ne sera pas facile.

C'est sûr que l'incendie lancé par les Echos (qui relève surtout d'une incompétence de la part du média) va être difficile à éteindre... Là un long travail de comm' va devoir débuter pour regagner la confiance perdue en moins d'une journée.

TexMex a écrit :

Qwant continue et n'est plus qu'une devanture posée sur un autre moteur de recherche.  Une méta-mort en quelques sortes.

Soit tu n'as pas compris le fond, soit c'est de la mauvaise foi. Mais encore une fois : cela ne fait pas de Qwant un meta-moteur :)

Je suis assez critique sur le choix de Microsoft, sur le plan éthique, et autres décisions de Qwant ces derniers temps. Mais d'un point de vue purement pragmatique et technique cela se défend.
Malgré les critiques que l'on peut leur porter, et qui sont surtout la conséquence d'une communication désastreuse, il faut veiller à prendre du recul et rester objectif.

Même si personnellement j'ai décidé de ne plus passer par eux pour mes recherches :)

Avatar de Jarodd Abonné
Avatar de JaroddJarodd- 20/05/19 à 09:58:05

Pourquoi il ne répond pas sur la question de la vie privée ? Ca n'a pas été évoqué dans les questions ? C'est quand même une question centrale...
Et je suis moyennement convaincu sur l'indépendance. En gros il dit "on a 20% du traitement chez nous, on en met 80% chez Microsoft". Si ça ce n'est pas de la dépendance, je ne sais pas ce que c'est. Faut-il être à 100% pour être dépendant ?

Avatar de TexMex Abonné
Avatar de TexMexTexMex- 20/05/19 à 10:05:38

Furanku a écrit :

En quoi tu déduis qu'il n'y a pas de maîtrise sur la partie indexation ? Ça n'a strictement rien à voir, il s'agit de fournir plus de puissance de calcul à celle-ci justement.

"Maîtrise" ne se caractérise pas seulement sur le plan purement mathématique. Il y a gestion de projet, gestion d'entreprise etc. La puissance de calcul en fait partie.

 

Furanku a écrit :

Soit tu n'as pas compris le fond, soit c'est de la mauvaise foi. Mais encore une fois : cela ne fait pas de Qwant un meta-moteur :)

Je suis assez critique sur le choix de Microsoft, sur le plan éthique, et autres décisions de Qwant ces derniers temps. Mais d'un point de vue purement pragmatique et technique cela se défend.
Malgré les critiques que l'on peut leur porter, et qui sont surtout la conséquence d'une communication désastreuse, il faut veiller à prendre du recul et rester objectif.

Même si personnellement j'ai décidé de ne plus passer par eux pour mes recherches :)

La dépendance à un service tiers est évoquée par m. Tristant Nitot lui même. Et ce serait passer à coté du nœud du problème que d'ignorer ce phénomène quelque soit le projet d'une quelconque entreprise ou personne tellement c'est courant.

C'est le principe du pied dans la porte. Quiconque a fait un projet dans une boite qui utilise de la prestation sait pertinemment de quoi je parle. Le temporaire se transforme souvent (sinon tout le temps) en durable. Les coûts à première vue réduits au moment des signatures finissent par gonfler drastiquement avec les imprévus techniques et les appétences des fournisseurs de services. Et ainsi de suite.

Tout de suite, là maintenant cela peut paraître Ok pour le pékin moyen (Phase Storming : tout le monde il est bô tout le monde il est gentil). Mouais.

 Tout Chef De Projet qui se respecte va essayer de regarder plus loin et appliquer ses expériences passées pour tenter de discerner comment les choses vont se dérouler. Il y a un truc de certain (notamment dans une relation client / fournisseur). Cela prend le chemin de choses déjà vues tant de fois.

  En fait ce qui étonnerai c'est le contraire. Une belle histoire en somme. Mais bon, quand l'histoire est trop belle pour être vraie... conclusion, c'est pas vrai.
 
 

Avatar de Groupetto Abonné
Avatar de GroupettoGroupetto- 20/05/19 à 10:20:33

Franchement, si la dépendance avec MS, c'est juste FGPA et Kubernetes, alors je vois pas vraiment où est le problème.... J'avais compris qu'ils avaient des dépendances sur les index Bing, mais apparemment non (?). D'après le blog, ils utilisent juste l'infra d'Azure.

C'est quand même un peu le principe des infrastructures cloud (AWS, Azure, Google Cloud...), qui font maintenant tourner une bonne partie du web dans le monde.

A moins d'être un très gros (type Facebook) ou d'avoir des besoins très particuliers (type Dropbox), je pense que c'est la bonne stratégie.

Avatar de Groupetto Abonné
Avatar de GroupettoGroupetto- 20/05/19 à 10:26:59

Ils utilisent Kubernetes. Je connais des boîtes qui passent tout dessus : leurs solutions peuvent tourner sur AWS, Azure ou GCP, en fonction des préférences des clients.

Evidemment ça demande de faire attention à ne pas dépendre de services spécifiques à une plateforme, mais le gars de Qwant précise bien qu'ils gardent un data center à eux, donc je suppose que leurs services sont effectivement pensés comme ça...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 6