Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Google suspend des activités avec Huawei. Intel, Micron, Qualcomm et WD suivraient

La semaine dernière, Donald Trump signait un décret pour exclure Huawei des télécoms et placer le fabricant sur liste noire. Une décision lourde de conséquences puisque l'équipementier doit demander une licence pour acheter des composants à des entreprises américaines.

Selon une source de Reuters, « Google, filiale d’Alphabet, ne fournira plus de logiciels, de matériel informatique et de service technique à Huawei à l’exception des services disponibles en open source ». De son côté, un porte-parole de Google indique simplement que l'entreprise « se conformait à l’ordre et examinait les conséquences », sans confirmer ou infirmer l'information de Reuters. 

Toujours selon nos confrères, les possesseurs d'un smartphone Huawei ne pourraient plus mettre à jour leur système Android. Cela ne concerne pas les applications Google, comme le confirme le géant du Net sur Twitter : « même si nous nous conformons à toutes les exigences du gouvernement américain, des services tels que Google Play et Play Protect continueront de fonctionner sur votre appareil Huawei », du moins sur les modèles existants.

En effet, les nouveaux n'y auraient pas droit : « Huawei ne pourra utiliser qu’une version publique d’Android et ne pourra pas accéder aux applications et services appartenant à Google », ajoute la source. Ces derniers nécessitent en effet un accord commercial.

Mais ce n'est pas tout. Selon Bloomberg, plusieurs fabricants de puces auraient également arrêté d'envoyer des composants au chinois : Intel, Qualcomm, Broadcom, Xilinx, etc. Nikkei ajoute plusieurs noms à cette liste : Infineon, Micron et Western Digital pour ne citer que ces trois-là. Infineon est une société allemande, ce qui indique que le décret de Donald Trump inquiète des partenaires au-delà de frontières américaines.

Dans le même temps, le département du commerce pourrait assouplir certaines restrictions. Selon un porte-parole, il pourrait délivrer une licence générale temporaire pour « empêcher l’interruption des opérations et des équipements du réseau existants ». Pour rappel, des équipements Huawei sont actuellement utilisés par certaines entreprises américaines.

La publication de cette licence générale temporaire (valable a priori 90 jours) est prévue pour mardi. Elle ne concernera par contre pas les nouveaux équipements. 

109 commentaires
Avatar de JFP285 Abonné
Avatar de JFP285JFP285- 20/05/19 à 08:51:35

Selon ce tweet du compte Android mondial, le blocage des Google Play Services ne concernerait pas les appareils Huawei déjà en circulation:https://twitter.com/Android/status/1130313848332988421

Avatar de Kazer2.0 Abonné
Avatar de Kazer2.0Kazer2.0- 20/05/19 à 09:01:16

Du coup Huawei va débloquer son bootloader ?

Je vois que ça, Huawei vend sans les Gapps et l'utilisateur l'installe lui même (avec OpenGapps ou autre).

Avatar de M_Michu INpactien
Avatar de M_MichuM_Michu- 20/05/19 à 09:06:44

C'est marrant qu'un pays comme les US qui se réclame ultra-libéral fasse maintenant preuve d'un protectionnisme éhonté :)

Par contre , en Europe on n'est pas libéraux forcenés de cœur, mais on nous interdit quand même toute forme de protectionnisme et d'entrave à la libre échange :)

Trump se torche le luc en ce moment avec tous les traités de commerce internationale signés par les US :)

Avatar de PtiDidi Abonné
Avatar de PtiDidiPtiDidi- 20/05/19 à 09:11:14

J'arrive pas à savoir, l'update des applications Google sera possible ou pas?
Que les applications continuent à marcher c'est déjà pas mal, mais que l'update soit toujours possible est aussi important.

Avatar de M_Michu INpactien
Avatar de M_MichuM_Michu- 20/05/19 à 09:14:50

Infineon est une société allemande, ce qui indique que le décret de Donald Trump inquiète des partenaires au-delà de frontières américaines.

Eh ben c'est officiel : l'Europe est bel et bien une colonie des US

On veut bien saborder toutes nos entreprises et fleurons pour l'intérêt des US , mais on aimerait bien que les géants américains réinjectent une partie de leur énormes bénéfices ici.
On ne peut rien contre leur évasion fiscale en tant que territoire colonisée

Édité par M_Michu le 20/05/2019 à 09:16
Avatar de Drepanocytose Abonné
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 20/05/19 à 09:17:01

Ils sont idiots chez Infineon ?
C'est un boulevard pour plus de business, c'est idiot de refuser de livrer

Avatar de thrawnfsa INpactien
Avatar de thrawnfsathrawnfsa- 20/05/19 à 09:18:59

Ah non mais cela a toujours été depuis la seconde guerre.

 Le libéralisme Américain, c'est uniquement un moyen de forcer les autres nations à les laisser entrer. C'est totalement du libéralisme de façade. De leur côté, ils ne se sont jamais gênés pour privilégier leurs produits et leurs entreprises vis à vis des autres.

 L'Europe est nettement plus libérale que les US (Avec les déboires que l'on connaît sur notre incapacité à dire non à des nations non UE)

Avatar de v1nce INpactien
Avatar de v1ncev1nce- 20/05/19 à 09:20:30

Drepanocytose a écrit :

Ils sont idiots chez Infineon ?
C'est un boulevard pour plus de business, c'est idiot de refuser de livrer

Comme les sociétés pétrolières européennes sont idiotes de ne pas aller chercher du pétrole en Iran.
Sauf que si elles font ça elles n'auront plus le droit de commercer aux US.
Et c'est pas l'Europe qui va les défendre.

Avatar de Enayem Abonné
Avatar de EnayemEnayem- 20/05/19 à 09:21:01

C'est fou, les politiques pensaient que les états étaient mort et qu'ils ne pouvaient plus rien imposer aux marchés et c'est finalement un homme d'affaire qui arrive à la tête de l'état et qui montre aux politique comment un état peut imposer aux marchés !

Avatar de mez INpactien
Avatar de mezmez- 20/05/19 à 09:23:57

A voir la réaction des chinois, ils ont un pouvoir de nuisance au moins aussi grand que les américains sur ce marché.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 11