Donald Trump signe un décret pour exclure Huawei des télécoms et le placer sur liste noire Crédits : Bastiaan Slabbers/iStock

C'est encore et toujours pour des raisons de risque national, les États-Unis accusant le gouvernement chinois de placer des portes dérobées.

Le décret « revient à interdire aux groupes américains de faire affaire avec le chinois Huawei Technologies », explique Reuters. De plus, le fabricant et 70 de ses filiales sont placés sur une liste noire qui oblige l'équipementier à demander une licence pour acheter des composants auprès des entreprises américaines.

Le but de cette mesure est d'empêcher « la technologie américaine d’être utilisée par des entités étrangères d’une manière qui peut potentiellement nuire à la sécurité nationale américaine ou à ses intérêts de politique étrangère », explique Steven Mnuchin (secrétaire au Trésor).

De son côté, Huawei a toujours réfuté en bloc les accusations et se dit « prête et disposée à collaborer avec le gouvernement américain pour trouver des mesures efficaces visant à garantir la sécurité des produits ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !