Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Directive Droit d’auteur : Qwant s’associe avec la SACEM

Au Journal du Dimanche, Eric Leandri, numéro un de Qwant, relève que son entreprise s’est associée avec la SACEM pour proposer « une alternative décentralisée, libre et open source ».

Sa fonction ? Les ayants droit placeraient sur cette plateforme leurs œuvres, ensuite chaque utilisateur ou service en ligne pourraient la consulter pour déterminer « si l’image ou la vidéo que vous souhaitez  récupérer est libre de droits ».

Précisons que la protection du droit d’auteur et des droits voisins n’est soumise à aucune obligation de dépôt préalable. Cette protection est de droit dès lors que l’œuvre est originale et empreinte de la personnalité de l’auteur.

Leandri assure malgré tout que sa solution est préférable à celle de Google ou Facebook : ils « ont mis au point une base de données des œuvres pour filtre les contenus, mais ces systèmes ne sont ni efficients ni respectueux de la vie privée » avance-t-il.

Avec sa solution, oppose le fondateur du moteur, « nous pourrons financer la presse ». Durant les débats sur la directive Droit d’auteur, Qwant s’était rallié au texte, et en particulier à l’article instaurant un droit voisin au profit des éditeurs et agences, payé par les services en ligne comme les moteurs. Il avançait quelques critiques à l’encontre de l’article 13 sur le filtrage (devenu article 17).

40 commentaires
Avatar de coco74 Abonné
Avatar de coco74coco74- 13/05/19 à 09:02:08

J'ai pas trop aimé comment Qwant est devenu oportuniste politiquement.

Ils étaient contre la loi européene article 13 et compagnie, puis peu après, ils se sont mis à la soutenir à fond, car je pense qu'ils voient une méthode pour devenir un acteur incontournable dans ce filtrage de contenu.

Avatar de Sabinoo INpactien
Avatar de SabinooSabinoo- 13/05/19 à 09:07:54

Une grosse, grosse déception de la part de Qwant. Appuyer à fond pour le filtrage en trahissant sans honte tout ce pour quoi ils s'étaient mis en avant. Un filtrage qui donne un avantage aux GAFA, à moins de faire appel à Qwant, oh, ça tombe bien.
Opportunistes sans morale qui poignardent la bonne cause pour un pari à court terme.

Édité par Sabinoo le 13/05/2019 à 09:08
Avatar de Furanku Abonné
Avatar de FurankuFuranku- 13/05/19 à 09:09:21

Je n'ai pas trop suivi, et ai eu du mal à suivre, ce qu'il se tramait exactement avec la directive.
Mais constater que Qwant a été un soutient à cela... ça me fait revoir mon opinion les concernant (même si je suis toujours resté méfiant).

Édité par Furanku le 13/05/2019 à 09:09
Avatar de TriEdge INpactien
Avatar de TriEdgeTriEdge- 13/05/19 à 09:16:19

Encore un qui veut finir milliardaire en profitant de prestation surfacturé à l'état ou qui cherche une place bien au chaud dans le monde de la politique. Quoi de plus normal de la part d'un ami de macron. :fumer:

Avatar de M'enfin ! INpactien
Avatar de M'enfin !M'enfin !- 13/05/19 à 09:27:40

Attendons de voir. Que Qwant cherche des sources de revenus et cherche à se diversifier, c’est assez normal. Il faut bien comprendre à un moment que « cinq gus dans un garage qui vont sacrifier leur vie pour nous offrir gratuitement un super moteur de recherche sans rien en retour, juste pour le bien de l’humanité parce que tu vois eux, y sont pas comme les bourgeois, hein », bin ça c’est du fantasme d’ado ou de libristes.

On a beaucoup de retard en France et Qwant reste une lueur d’espoir. Et la data c’est du pétrole numérique. Savoir qui diffuse quoi, c’est la base d’un moteur de recherche. Ici c’est la même chose, mais orienté création. 

Avatar de bilbonsacquet Abonné
Avatar de bilbonsacquetbilbonsacquet- 13/05/19 à 09:29:06

coco74 a écrit :

J'ai pas trop aimé comment Qwant est devenu oportuniste politiquement.

C'était gros comme une maison…

Avatar de Furanku Abonné
Avatar de FurankuFuranku- 13/05/19 à 09:43:26

M'enfin ! a écrit :

Il faut bien comprendre à un moment que « cinq gus dans un garage qui vont sacrifier leur vie pour nous offrir gratuitement un super moteur de recherche sans rien en retour, juste pour le bien de l’humanité parce que tu vois eux, y sont pas comme les bourgeois, hein », bin ça c’est du fantasme d’ado ou de libristes.

En quoi c'est un fantasme ?
Le Libre a montré plus d'une fois qu'il peut fonctionner à grande envergure. Le réduire à un fantasme d'ado ou de geek, c'est ne rien connaître du Libre...

Et Libre ne veut pas dire gratuit hein. Déjà là on voit que tu parles d'un sujet que tu ne sembles pas trop maîtriser (ou alors tu fais preuve de mauvaise foi) :)

Édité par Furanku le 13/05/2019 à 09:43
Avatar de anonyme_5a66ddeca7eab541bf8de4d6fd2bfad0 INpactien

Qwant, l'entreprise Française dans toute sa splendeur, déjà que je ne l'utilisez pas mais alors là je vais même fuir cette ignominie....

Édité par TheFelin le 13/05/2019 à 09:53
Avatar de Sylan Abonné
Avatar de SylanSylan- 13/05/19 à 10:00:52

Mieux vaut Qwant que Google ou Facebook, de toute façon.

Avatar de Celestelium INpactien
Avatar de CelesteliumCelestelium- 13/05/19 à 10:04:44

Avec sa solution, oppose le fondateur du moteur, « nous pourrons financer la presse ». Durant les débats sur la directive Droit d’auteur, Qwant s’était rallié au texte, et en particulier à l’article instaurant un droit voisin au profit des éditeurs et agences, payé par les services en ligne comme les moteurs. Il avançait quelques critiques à l’encontre de l’article 13 sur le filtrage (devenu article 17).

J'avais zappé ça tiens. Moi qui commençait à utiliser Qwant comme moteur par défaut, je vais peut-être réviser mon jugement.

Parce qu'autant, je suis tout à fait d'accord sur la nécessité de trouver de nouvelles sources de financement pour la presse, je suis aussi d'accord au fait que Google est assez leader sur la presse avec son agrégateur Google Actualités, en revanche, s'associer en âme et conscience à ce déchet article Européen sur le Droit d'Auteur, ça, je ne peux pas l'approuver ni le soutenir.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4