Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Red Hat Enterprise Linux 8 disponible, l’accent mis sur les développeurs

La nouvelle RHEL est disponible pour les membres du programme Red Hat Developers. Il est nécessaire de s’inscrire pour accéder au téléchargement, le programme lui-même étant gratuit (le support est payant).

L’architecture repose désormais sur trois dépôts principaux :

  • BaseOS, pour les éléments de base du système (tout est en RPM)
  • Application Streams, pour la plupart des applications et outils développeurs, runtimes, bases de données, serveurs web et autres
  • CodeReady Builder, qui contient des bibliothèques et outils supplémentaires

RHEL 8 est également très orienté vers les conteneurs, Red Hat y déployant désormais ses propres outils dans ce domaine. On retrouve ainsi Buildah pour la construction des conteneurs, Podman pour les exécuter et Skopeo pour les partager ou les trouver.

L’éditeur introduit également son Universal Base Image (UBI), un nouveau format d’image pour les conteneurs. Bien qu’ils puissent être utilisés ailleurs, Red Hat précise qu’ils fourniront davantage de sécurité si exécutés en environnement RHEL 7 ou 8.

2 commentaires
Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 10/05/19 à 08:42:15

l’accent mis sur les développeurs

pour être précis, l'accent est mis sur le premier "e" de développeurs.

:bouletdujour:

Édité par 127.0.0.1 le 10/05/2019 à 08:42
Avatar de Bourrique INpactien
Avatar de BourriqueBourrique- 10/05/19 à 11:15:36

127.0.0.1 a écrit :

:bouletdujour:

JE confirme

:boulet: :ouimaistusors:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.