Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Jeff Bezos présente son alunisseur modulaire Blue Moon

Le patron d'Amazon et de Blue Origin organisait hier une conférence à Washington. L'occasion de présenter son alunisseur.

Il sera capable de transporter « plusieurs tonnes » de charge utile sur la Lune, et même de déployer de petits satellites au passage. Il peut également fournir une puissance de plusieurs kilowatts grâce à sa pile à combustible.

« La plus grande version de Blue Moon a été conçue pour atterrir avec un véhicule d’ascension qui nous permettra de ramener les Américains sur la Lune d’ici 2024 », explique la société.

Blue Moon a nécessité trois ans de développement. « Il est temps de retourner sur la Lune et, cette fois-ci, d’y rester » ajoute l'homme d'affaires.

Pour sa propulsion et son système d'atterrissage vertical automatique, Blue Moon reprendra les avancées réalisées avec la fusée New Shepard. Blue Moon est prévu pour 2024, parfaitement dans la lignée des demandes de Mike Pence.

11 commentaires
Avatar de Toorist INpactien
Avatar de TooristToorist- 10/05/19 à 10:03:59

"Il est temps de retourner sur la Lune"

Pfff fake, ils ont qu'a retourner à Hollywood comme en 69
#dredi

Avatar de kgersen Abonné
Avatar de kgersenkgersen- 11/05/19 à 10:19:09

Pendant que je regardais la vidéo je ne sais pas pourquoi mais ca m'a fait penser a Elysium a un moment...

On se demande si tout ces milliardaires qui se tournent vers l'espace ne préparent pas avant tout un 'plan b' pour eux et surtout leur descendants si ca tourne mal sur Terre... C'est en tout cas une motivation bien plus forte qu'un altruisme universel ...

Avatar de quegorosoit INpactien
Avatar de quegorosoitquegorosoit- 12/05/19 à 12:57:37

En même temps on ferait tous pareil.
L'important étant sa propre survie puis celle des autres.
Il est peu probable que l'ensemble de la population puisse survivre, avec ou sans voyage stellaire.

Cependant c'est bien souvent des gâchis et actes égoïstes qui ont fait avancer toute l'humanité.

Le top serait de se servir de la terre comme vaisseau, se serait réalisable.

Avatar de OlivierJ Abonné
Avatar de OlivierJOlivierJ- 15/05/19 à 10:42:31

kgersen a écrit :

On se demande si tout ces milliardaires qui se tournent vers l'espace ne préparent pas avant tout un 'plan b' pour eux et surtout leur descendants si ca tourne mal sur Terre... C'est en tout cas une motivation bien plus forte qu'un altruisme universel...

Ça ne tient pas 2 secondes comme idée.

Rien que le coût ramené par personne et par mois d'un séjour sur l'ISS (sa construction et sa maintenance ont coûté jusqu'à présent environ 100 milliards de dollars ou d'euros).
Et sur l'ISS, malgré un certain recyclage, on doit amener régulièrement de l'eau et de l'oxygène ; et on doit amener toute la nourriture.
Et l'ISS est encore assez bas en orbite pour bénéficier de la protection de la magnétosphère et ne pas avoir besoin de bouclier anti-radiations (vent solaire en particulier).

quegorosoit a écrit :

Le top serait de se servir de la terre comme vaisseau, se serait réalisable.

C'est à dire ?

(note qu'on se sert déjà de la terre comme vaisseau habitable, c'est même le seul qu'on connaisse)

Avatar de quegorosoit INpactien
Avatar de quegorosoitquegorosoit- 15/05/19 à 14:21:39

OlivierJ a écrit :

Ça ne tient pas 2 secondes comme idée.

Rien que le coût ramené par personne et par mois d'un séjour sur l'ISS (sa construction et sa maintenance ont coûté jusqu'à présent environ 100 milliards de dollars ou d'euros).
Et sur l'ISS, malgré un certain recyclage, on doit amener régulièrement de l'eau et de l'oxygène ; et on doit amener toute la nourriture.
Et l'ISS est encore assez bas en orbite pour bénéficier de la protection de la magnétosphère et ne pas avoir besoin de bouclier anti-radiations (vent solaire en particulier).

C'est à dire ?

(note qu'on se sert déjà de la terre comme vaisseau habitable, c'est même le seul qu'on connaisse)

Adjoindre une propulsion à la terre, une forme de propulsion lente mais exponentielle.
Bien entendu il faudra avant protéger les habitants avec un environnement protégé construit sur terre.
Bien entendu il faudra avant détruire la lune et les planètes gênantes pour le démarrage.
Il sera nécéssaire d'exploiter les champs gravitationnels, impossible de lutter sérieusement contre.

Avatar de OlivierJ Abonné
Avatar de OlivierJOlivierJ- 15/05/19 à 16:04:19

quegorosoit a écrit :

Adjoindre une propulsion à la terre, une forme de propulsion lente mais exponentielle.

exponentielle ?

Sinon, tu as une idée des forces (et de l'énergie surtout) à mettre en oeuvre pour influencer la trajectoire d'un objet de la masse de la terre ?
Pour indication :

  • masse d'Apollo 11 : 3 x 10^6 kg (3 000 tonnes) (fusée la plus puissante jamais construite, avec une poussée de 3 400 tonnes au décollage, je ne sais plus combien de W ça représente)
  • masse de la terre : 5,972 × 10^24 kg
    Juste un rapport d'environ 10^18 (un milliard de milliard).
    On doit pouvoir calculer l'énergie nécessaire pour modifier l'orbite de la terre de seulement 1 %, ça doit pas être mal.
    En plus la Terre tourne, on pousse comment et dans quel sens, à un des pôles, ou bien des fusées le long d'un parallèle qui se relaient ?

quegorosoit a écrit :

Bien entendu il faudra avant protéger les habitants avec un environnement protégé construit sur terre.

Protéger de quoi ?

quegorosoit a écrit :

Bien entendu il faudra avant détruire la lune et les planètes gênantes pour le démarrage.

Fastoche !
(et plus sérieusement, je ne vois pas bien pourquoi)

quegorosoit a écrit :

Il sera nécéssaire d'exploiter les champs gravitationnels, impossible de lutter sérieusement contre.

Heu... On devra pourtant s'abstraire de l'attraction solaire en premier (qui est la plus importante et de très loin), si on veut sortir la Terre du système solaire.

Tu as déjà fait de la physique et de la mécanique ?

Édité par OlivierJ le 15/05/2019 à 16:04
Avatar de quegorosoit INpactien
Avatar de quegorosoitquegorosoit- 16/05/19 à 11:14:52

Détruire les planètes dont l'attraction nous sera inutile.

Détruire le soleil et profiter de son énergie pour se déplacer, l'important n'est pas la quantité ou le temps mais la possibilité, même si il faut 500 ans pour concevoir le système ça reste la meilleure solution, rien n'empêche de diriger un astéroide vers la terre pour nous apporter une impulsion de départ.
Sinon autant se servir de la lune mais y apporter les ressources et matériel nécéssaire sera peut-être bien plus complexe.

Avatar de OlivierJ Abonné
Avatar de OlivierJOlivierJ- 16/05/19 à 14:42:26

N'y vois pas de méchanceté, mais tu fumes de la bonne :mdr: :smack:

Tu devrais faire un peu de physique et de mécanique céleste (ou mécanique tout court).
Même si on disposait d'une énergie phénoménale, il ne servirait à rien de "détruire" le soleil (on en ferait quoi au juste ?), ça demanderait une énergie qui serait mieux consacrée à faire bouger la terre, par exemple.

Édité par OlivierJ le 16/05/2019 à 14:44
Avatar de kgersen Abonné
Avatar de kgersenkgersen- 16/05/19 à 15:00:56

**double post*

Édité par kgersen le 16/05/2019 à 15:02
Avatar de kgersen Abonné
Avatar de kgersenkgersen- 16/05/19 à 15:02:42

je n'ai pas parler de l'ISS ... ou du coût actuel d'aller dans l'espace... juste d'un 'plan b' pour le futur. Acutellement ils investissent fortement pour réduire justement le coût d'aller dans l'espace mais ce n'est qu'une premiere étape. Je m’interrogeais juste sur leur motivation profonde.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2