Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Le noyau Linux 5.1 (presque) disponible, le support matériel encore renforcé

Après une version 5.0 marquée par l’amélioration générale du support matériel, la mouture 5.1 reste sous le signe des pilotes.

Les apports sont encore une fois très nombreux, avec notamment l’activation par défaut du FastBoot d’Intel dans le pilote graphique, sur les processeurs Skylake et plus récents. FastBoot ne charge que ce qui est nécessaire, supprimant au passage les tressautements de l’image.

Toujours Intel, on note le support du HDCP 2.2 et de la GVT (Graphics Virtualization Technology) de Coffeelake. Le pilote Nouveau (pour GPU NVIDIA) prend en charge la SVM (Shared Virtual Memory). Côté AMDGPU, multiples améliorations pour les puces Vega.

Le noyau 5.1 élargit encore un peu plus le support des plateformes Arm, avec un nouveau pilote graphique DRM pour Komeda ou encore la prise en charge du SoC Bitmain (deux cœurs A53 et un cœur RISC-V). Seule la partie Arm est reconnue pour l’instant. Parallèlement, le support de RISC-V progresse.

Petite précision concernant les puces ARM : la configuration 64 bits par défaut dans le noyau reconnaît maintenant 256 cœurs maximum. Une décision faisant suite à la progression continue du nombre de cœurs dans les SoC. La valeur peut être modifiée.

Plusieurs changements interviennent également dans la sécurité, particulièrement pour les variantes 2 et 4 de la faille Spectre. Ce sont essentiellement de petites améliorations de performances, résultant d’optimisations sur le code d’atténuation.

Comme toujours avec un nouveau noyau, les plus pressés pourront en récupérer les sources depuis le site officiel, qui devrait être mis à jour dans la journée.

Les utilisateurs classiques attendront cependant que la mise à jour leur soit proposée par leur distribution. Dans de nombreux cas, il faudra patienter jusqu’à la mouture suivante du système.

0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.