Facebook : la catégorisation manuelle des publications soulève des questions sur la vie privée

L'année dernière, 260 contractuels de Wipro (société indienne) ont parcouru des millions de photos et statuts publics ou privés des utilisateurs de Facebook, comme le rapporte Reuters. Leur mission : catégoriser les contenus avec notamment le sujet, l'occasion, l'intention de l'auteur, etc.

Facebook veut ainsi analyser les types de publications pour mieux comprendre les attentes de ses utilisateurs et donc les profiler, notamment dans un but publicitaire. N'en déplaise à Mark Zuckerberg qui vantait à tour de bras le respect de la vie privée lors de la conférence F8 (lire notre compte rendu).

Les employés de Wipro, sous couvert d'anonymat, expliquent ainsi avoir une fenêtre sur une tranche de vie des membres du réseau social lorsqu'ils visionnent leurs photos de vacances, d'une commémoration, etc.

Facebook confirme et ajoute que Wipro est l'un des 200 projets du genre, visant à aider son intelligence artificielle à déterminer ce qui apparaît dans la timeline. Le porte-parole ajoute que certains messages peuvent contenir des noms d'utilisateurs, soulevant des questions sur la vie privée.

Il précise que les équipes juridiques et de protection de la vie privée doivent approuver les projets et qu'un audit est en place depuis peu. Mais un ancien responsable de Facebook, là encore sous couvert d'anonymat, exprime à nos confrères « son malaise face au fait que les messages des utilisateurs sont examinés sans leur permission explicite », un problème potentiel face au RGPD.

De son côté, Facebook se défend : « Notre politique indique clairement que nous utilisons les informations des personnes pour améliorer leur expérience et que nous pouvons travailler avec des tiers ».

Reste maintenant à voir si les autorités auront à redire et si la finalité de l'utilisation des données était clairement indiquée dans les conditions de Facebook. Pour rappel, la société est déjà sous le coup de plusieurs enquêtes et se prépare à recevoir une amende de la FTC.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !