Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
RGPD : 17 enquêtes sur les géants du Net, la CNIL irlandaise promet des décisions dès cet été

La Data Protection Commission Ireland a révélé que 51 enquêtes à grande échelle était actuellement en cours. Dans le lot, 17 visent des géants du numérique comme Facebook, Linkedin, Twitter, WhatsApp ou Instagram.

Sur le terrain du règlement général sur la protection des données personnelles, la CNIL irlandaise est le « chef de fil » compte tenu du choix de nombreux acteurs d’implanter leur établissement principal dans ce pays (Facebook, Twitter, WhatsApp, Google, AirBnB, Microsoft ou encore Oath). Elle a dès lors pour mission de coordonner les enquêtes concernant les traitements transfrontaliers de données (voir les lignes directrices sur le sujet)

Hier, dans une allocution devant le Sénat américain, Helen Dixon, la commissaire irlandaise à la protection des données, a indiqué que les premiers résultats de ces enquêtes sont attendus cet été.  

3 commentaires
Avatar de crocodudule INpactien
Avatar de crocodudulecrocodudule- 02/05/19 à 09:31:50

L'autorité de contrôle irlandaise est à ce jour la passoire du RGPD et si la CNIL a décidé de ne pas lâcher l'affaire avec Google au bénéfice de la première c'est bien pour cette raison.

Avatar de SebGF Abonné
Avatar de SebGFSebGF- 04/05/19 à 14:38:28

Il faut dire que quand on se vend comme étant un paradis fiscal pour faire installer ces entreprises chez soit, leur taper dessus devient un poil plus difficile politiquement parlant.
Cf la réticence de l'Irlande lorsque l'Europe avait condamné Apple à leur verser une amende.

Si demain toutes ces entreprises décident de changer de paradis fiscal et partent vers les Pays Bas ou autre, ça finira par Lulu pour l'Ireland.

Une politique à double tranchant au final.

Avatar de crocodudule INpactien
Avatar de crocodudulecrocodudule- 06/05/19 à 08:43:03

SebGF a écrit :

Il faut dire que quand on se vend comme étant un paradis fiscal pour faire installer ces entreprises chez soit, leur taper dessus devient un poil plus difficile politiquement parlant.
Cf la réticence de l'Irlande lorsque l'Europe avait condamné Apple à leur verser une amende.

Si demain toutes ces entreprises décident de changer de paradis fiscal et partent vers les Pays Bas ou autre, ça finira par Lulu pour l'Ireland.

Une politique à double tranchant au final.

Oui la réticence de l'Irlande vient bien de là, néanmoins si la situation perdure le RGPD va devenir une passoire pour les GAFAS et à l'inverse une contrainte pour les entreprises européennes que les autres n'auront pas, chose qui a plus ou moins brève échéance risque de condamner le règlement (chose sans importance à mon avis) et surtout avec lui l'idée que protéger nos données serait non pas un avantage mais une contrainte (là par contre, ça doit surtout pas arriver).

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.