Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Résultats en baisse pour IBM, sur le chiffre d'affaires et les bénéfices

La société annonce un revenu global de 18,18 milliards de dollars au premier trimestre, en baisse de 4,7 % par rapport à l'année dernière (0,9 % en tenant compte des fluctuations des taux de change).

Cette baisse se retrouve sur la partie Cloud et Cognitive Solutions qui passent de 5,116 milliards de dollars à 5,037 milliards. Les branches Global Technology Services et Systems rapportent également moins que l'année dernière. La très timide hausse de Global Business Services ne permet pas de sauver le total.

Le bénéfice net suit la même tendance avec 1,59 milliard de dollars, contre 1,68 milliard au premier trimestre 2018.

Sans surprise, la bourse fait part de son mécontentement, d'autant plus que les estimations visaient un peu au-dessus des résultats annoncés : l'action a ainsi perdu 4 %.

8 commentaires
Avatar de tpeg5stan Abonné
Avatar de tpeg5stantpeg5stan- 18/04/19 à 08:49:31

À une époque leur stratégie était : ce n'est pas grave si l'historique baisse, la stratégie est le cloud, le cognitif, et autres technologies récentes à forte valeur ajoutée. Si même ça baisse, je me fais vraiment des soucis pour l'avenir d'IBM. Non de sa disparition, je pense qu'IBM en a encore pour longtemps, mais de ses options stratégiques : Big Blue va rester sur son pré carré et attendre la fin du monde, ou bien.

Avatar de Jossy Abonné
Avatar de JossyJossy- 18/04/19 à 10:58:27

Oui enfin on parle encore de 1.6 milliard de dollars de bénéfice !

Avatar de yvan Abonné
Avatar de yvanyvan- 18/04/19 à 11:33:00

Leurs revenus ne baissent que de 0,9% pas de quoi s'inquiéter pour eux non plus.

Avatar de tpeg5stan Abonné
Avatar de tpeg5stantpeg5stan- 18/04/19 à 11:53:17

Je sais bien, j'ai bossé pour eux à une époque. Les mainframes à 90 % de marge sont des machines à cash, il n'y a aucun problème de bénéfices. Mais le périmètre de la boîte se rétrécit, et les clients sont toujours les mêmes. Je ne vois pas trop d'avenir...

Avatar de gg40 INpactien
Avatar de gg40gg40- 18/04/19 à 12:43:47

Haaa le mainframe :) Merci pour ce petit rappel historique (en ce qui me concerne en tout cas).
Je me souviens que l'on se demandait si on allait faire activer (à prix d'or) un nouveau processeur sur le notre.
Les mecs d'IBM te vendent un truc avec tout dedans mais si tu veux t'en servir faut payer (une logique économique discutable)
En revanche on avait eu de chemises et des teeshirt siglés Linux S360 du plus belle effet :D

Avatar de EricB INpactien
Avatar de EricBEricB- 18/04/19 à 21:14:42

faut il rappeler qu IBM a racheté RedHat en 2018 à prix d'or.
Quelle est la conséquence de ce rachat dans leurs finances? Ou n est ce pas encore intégré car en attente d accord final pour le rachat?

Avatar de Duleunien Abonné
Avatar de DuleunienDuleunien- 19/04/19 à 08:27:20

EricB a écrit :

faut il rappeler qu IBM a racheté RedHat en 2018 à prix d'or.
Quelle est la conséquence de ce rachat dans leurs finances? Ou n est ce pas encore intégré car en attente d accord final pour le rachat?

La datte d'IBM est passé à $50 milliard, l'achat de Red Hat en est pour $34 milliard.
Par rapport à son chiffre d'affaire et ses bénéfices, la société est considéré comme moyennement endetté et personne n'est inquiet à ce sujet là sur les marchés.

Le vrai problème est la fonte des secteurs historiques (systèmes, services) qui n'est pas compensé par les nouveaux piliers stratégique (AI, Cloud).
 
Il ne faut pas perdre de vue que comme tout les grands groupes possédé par les bourses, les Execs d'IBM sont piloté et récompensé pour une rentabilité court-termiste et n'ont que faire du future à 10/20 ans.

Avatar de EricB INpactien
Avatar de EricBEricB- 19/04/19 à 10:07:09

ok.
D'ailleurs, sur les services d AI et cloud, IBM avait de bonnes cartes pour etre en 1ere ligne, notamment avec leurs anneés d'experience sur Watson.
Mais il semble qu IBM ait bcp de mal a viser le gros du marché:  les contraintes techniques, de performance et commerciales de Watson sont telles que les entreprises lui préfèrent largement les services de Amazon, Microsoft ou Google bcp plus flexibles!

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.