Projet JEDI : Microsoft et Amazon en finale pour le cloud du Pentagone à 10 milliards de dollars

Le Joint Enterprise Defense Infrastructure (JEDI) est un juteux contrat qui pourrait durer dix ans, dont le but est de transférer des données de la défense américaine vers un opérateur en ligne commercial.

Google s'était retiré en octobre dernier en évoquant son éthique sur l'intelligence artificielle. IBM et Oracle étaient également sur les rangs, mais ne sont pas qualifiés pour la finale, leurs projets ne répondant pas aux exigences minimales du ministère de la Défense, affirme le New York Times.

Elissa Smith, porte-parole du Pentagone, balaye d'un revers de la main les accusations d'Oracle concernant un ancien employé de la Défense qui travaillait sur le projet JEDI et qui est désormais chez Amazon : cette situation n'a « aucun impact négatif sur l'intégrité du processus ».

Il ne reste donc plus qu'Amazon et Microsoft en lice. Le gagnant ne devrait pas être connu avant mi-juillet.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !