Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
PowerShell Core 6.3 devient 7.0, première préversion en maiCrédits : DeanDrobot/iStock

Le 28 mars, Microsoft lançait la mouture 6.2 de PowerShell Core, pour rappel la version open source et multiplateforme (Linux, macOS et Windows) du PowerShell classique intégré à Windows.

Contrairement à ce qui était prévu, la future 6.3 sera en fait une 7.0. Microsoft s’est rendu compte que de nombreux utilisateurs de Windows restaient avec le PowerShell classique, à cause de modules et d’automatisations que la version Core ne prend pas en charge.

La future version 7.0 ambitionne donc de faire grimper la compatibilité des modules existants à plus de 90 %, grâce aux changements introduits par .NET Core 3.0, qui ramenait justement de nombreuses API nécessaires.

PowerShell Core 7.0 doit donc convenir à une grande majorité des utilisateurs. Microsoft souhaite d’ailleurs l’intégrer à terme directement dans Windows, côte à côte avec l’actuelle version 5.1. Il reste cependant du travail, notamment sur la manière dont ces deux moutures cohabiteront.

La première préversion de PowerShell 7.0 est attendue pour mai.

3 commentaires
Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 09/04/19 à 09:33:32

Chose amusante :
sur le billet de MS, on peut voir les utilisateur de PS en fonction de la plateforme. Et on trouve beaucoup plus d'utilisateurs sur... Linux

Avatar de yl INpactien
Avatar de ylyl- 10/04/19 à 07:18:39

tazvld a écrit :

Chose amusante ...

Ou étrange, en effet, si powershell copie pas mal les noms/fonctionnalités d'un rootfs et shell Linux les options sont souvent incompatibles. Donc aucun script existant ne tourne.

 Ce qui fait qu'on en revient... à Cygwin... pour avoir un truc compatible sans s'emmerder. Et en prime retrouver une arborescence de fichiers qui ne ramène pas aux antiques lettres de lecteurs. Bref, tenter d'avoir un Windows "supportable"!

Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 10/04/19 à 08:32:48

Pour les noms, ce sont des alias. Ce que j'aime bien justement dans PowerShell, c'est que MS a défini des règles pour le nommage de ses fonctions du type "verbe+noms" et où un dictionnaire pour les verbes à été créer. Du coup, trouver une fonctionnalité peut se faire de manière logique (tu connais déjà le verbes) et vise versa, il est assez simple d'inférer ce que va faire une fonction rien qu'avec son nom.
Mais derrière, ça fait des noms qui sont assez long. Du coup, les alias permettent d'avoir les versions "courtes" de ces noms. De plus, vu que powershell a pour cible des gars qui font de l’administration système (serveur), autant utiliser des noms qu'ils connaissent et testeront naturellement.
Après, PS n'est pas du tout compatible avec shell, c'est 2 mondes différents. PS étant orienté objet là où shell est basé sur les flux (et les fichiers).

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.