Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Véhicules hybrides : Toyota mettra à disposition près de 24 000 brevets d'ici 2030

Le fabricant explique qu'il souhaite « promouvoir l’usage et la démocratisation des véhicules électrifiés »… en espérant que ses technologies soient utilisées pour devenir un acteur important de cette industrie.

Son plan comprend deux volets :

  • Mise à disposition gratuite de près de 24 000 brevets sur l'électrification, dont certains en instance
  • Soutien technique payant pour d'autres constructeurs s'ils utilisent des éléments d’électrification Toyota.

« Ces brevets concernent des pièces et organes comme les moteurs électriques, les unités de contrôle de puissance et les systèmes de contrôle. Ce sont des technologies centrales pour ce type de véhicules et elles peuvent être utilisées pour développer des véhicules hybrides, hybrides rechargeables ou à pile à combustible (hydrogène) », affirme le constructeur.

23 740 seront progressivement libérés à partir d'aujourd'hui et jusqu'à fin 2030.

16 commentaires
Avatar de ArKoS Abonné
Avatar de ArKoSArKoS- 08/04/19 à 08:00:02

Je trouve que c'est une bonne chose !
Tesla a fait pareil il me semble.

Avatar de Furanku Abonné
Avatar de FurankuFuranku- 08/04/19 à 08:03:01

Ce n'est pas dénué d'intérêt pour Toyota, et c'est normal. Mais la démarche est saluable et j'espère que ce mouvement sera suivi par d'autres.

Avatar de polodenantes INpactien
Avatar de polodenantespolodenantes- 08/04/19 à 08:33:14

Que signifie "libérer" un brevet, concrètement ? Plus besoin de payer de royalties ?

Avatar de ArchangeBlandin Abonné
Avatar de ArchangeBlandinArchangeBlandin- 08/04/19 à 08:43:06

C'est l'idée.

Par contre, 2030, c'est pas tout de suite, c'est dans 11 ans, donc les brevets qu'ils vont garder encore 11 ans leur laisseront une bonne avance sur les autres, il faut voir si dans le tas il n'y a pas des non-sens en termes de brevet qui déposent des choses où l'on ne peut pas faire autrement.

Avatar de Faith INpactien
Avatar de FaithFaith- 08/04/19 à 09:00:54

2030, c'est juste ridicule.
D'ici là, tous les constructeurs auront une gamme assez large de voiture électrique (si ce n'est pas déjà le cas d'ailleurs)

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 08/04/19 à 09:23:29

ArchangeBlandin a écrit :

C'est l'idée.

Par contre, 2030, c'est pas tout de suite, c'est dans 11 ans, donc les brevets qu'ils vont garder encore 11 ans leur laisseront une bonne avance sur les autres,

En même temps le but n'est pas de se faire copier de bout en bout par la concurrence.

Avatar de Otiel Abonné
Avatar de OtielOtiel- 08/04/19 à 11:16:59

ArchangeBlandin a écrit :

C'est l'idée.

Par contre, 2030, c'est pas tout de suite, c'est dans 11 ans, donc les brevets qu'ils vont garder encore 11 ans leur laisseront une bonne avance sur les autres, il faut voir si dans le tas il n'y a pas des non-sens en termes de brevet qui déposent des choses où l'on ne peut pas faire autrement.

Pour moi, il y a une erreur de compréhension de la part de NextInpact. Les 24 000 brevets ne seront pas libérés progressivement sur une période allant d'aujourd'hui à 2030 comme il est écrit dans la brève, mais seront tous libérés dès aujourd'hui et seront gratuits d'utilisation (sous condition de contrat avec Toyota) jusqu'en 2030 : "The grant period will start immediately and last through the end of 2030". A partir de 2030, il faudra payer pour continuer à utiliser des technologies brevetées.

Furanku a écrit :

Ce n'est pas dénué d'intérêt pour Toyota, et c'est normal. Mais la démarche est saluable et j'espère que ce mouvement sera suivi par d'autres.

En effet, c'est un bon moyen pour Toyota :

• D'enfermer des constructeurs dans leurs technologies pour leur demander de payer par la suite (après 2030).
• De vendre du support : "Toyota will provide fee-based technical support to other manufacturers developing and selling electrified vehicles when they use Toyota's motors, batteries, PCUs, control ECUs, and other vehicle electrification system technologies as part of their powertrain systems"

Édité par Otiel le 08/04/2019 à 11:20
Avatar de Otiel Abonné
Avatar de OtielOtiel- 08/04/19 à 11:25:23

(je complète mon commentaire précédent)

D'ailleurs ce ne sont pas 23 740 brevets qui seront libérés à partir d'aujourd'hui, mais 18 060, puisque 5 680 ont déjà été libérés depuis 2015.

Avatar de Otiel Abonné
Avatar de OtielOtiel- 08/04/19 à 11:26:36

2030 = année de fin de gratuité pour l'utilisation des brevets.
Les brevets sont tous libérés dès aujourd'hui.

Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 08/04/19 à 11:56:27

Et dans le lot, combien de brevets qui arrivent ou vont arriver en fin de protection?

Pour rappel, le brevet, c'est 20 ans de protection max.
D'ici 2030, tous les brevets qui entourent le modèle phare de toyota (la prius) jusqu'à la 3e génération seront tombés dans le domaine public.
Il en est de même pour pas mal de brevets de Tesla (en plus de ceux déjà rendus publics).

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2