Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
PSA : pas de voiture autonome de niveau 4 ou 5 pour les particuliersCrédits : istankov/iStock

Carlos Tavares, président du directoire de PSA a annoncé que le fabricant automobile « abandonnait purement et simplement les développements relatifs au véhicule autonome au-delà du niveau 3, pour les véhicules particuliers », comme le rapporte Les Echos

Pour rappel, la voiture propose jusqu'au niveau 3 certaines fonctions d'automatisation (se garer, rouler dans les bouchons, etc.), mais le conducteur doit être prêt à reprendre le volant à tout moment. À partir du niveau 4, le véhicule devient autonome dans certaines conditions.

Le patron s'explique : « Compte tenu du coût additionnel de la technologie, le coût de la voiture devient tel que celui qui peut se la payer n'est de toutes façons pas derrière le volant, mais plutôt sur la banquette arrière... ».

Nos confrères ont interrogé un spécialiste de la voiture autonome : « Il y a eu une espèce d'euphorie, tout le monde affichait des engagements pour répondre aux attentes des marchés financiers, tout en sachant bien que ce serait difficile [...] Aujourd'hui, la plupart jugent même difficile d'atteindre le niveau 3 ».

Hier, le groupe PSA a mis en ligne son « Document de Référence 2018 ». On y apprend qu'en 2018, « PSA a déployé sa deuxième vague d’ADAS, intégrant les premières fonctions de niveau 2 ».

Dans le même temps, les « prototypes du Groupe PSA équipés de fonctions autonomes de niveau 3 et 4 continuent d’être testés sur route ouverte en Europe : plus de 170 000 km y ont été parcourus ».

Enfin, « En juin 2018, le Groupe PSA et NuTonomy ont également fait rouler une Peugeot 3008 autonome à Singapour, dans un environnement urbain, sur route ouverte au milieu du trafic quotidien ».

Dans un graphique, PSA prévoit des voitures de niveau 3 en 2024 (avec eyes off, hands off), ainsi qu'une « flotte de véhicules autonomes partagés sur sites privés ou zones localisées », avec un niveau 4 ou 5 cette fois-ci. Ce qui va dans le sens de la déclaration de Carlos Tavares : « Dans le cas des navettes, le coût sera partagé et l'usage pourra être limité à des espaces restreints ».

55 commentaires
Avatar de skan INpactien
Avatar de skanskan- 27/03/19 à 09:48:35

Tout à fait vrai.
Pourquoi vendre quand on peut louer?
Peugeot à tout intérêt à créer une branche Uber.
(mais attention c'est un métier)

Avatar de Charly32 Abonné
Avatar de Charly32Charly32- 27/03/19 à 09:56:07

Dommage, ce n'est qu'à partir du niveau 4 qu'on quittait la fonction gadget pour un système qui apportait vraiment un plus : la possibilité pour le conducteur de devenir un simple passager.

Avatar de monpci INpactien
Avatar de monpcimonpci- 27/03/19 à 10:02:09

Charly32 a écrit :

Dommage, ce n'est qu'à partir du niveau 4 qu'on quittait la fonction gadget pour un système qui apportait vraiment un plus : la possibilité pour le conducteur de devenir un simple passager.

oui mais j'entendais il y a peu que psa est le premier a se désangager du niveau 4 et 5 mais qu'il fait s'attendre à la meme chose de la part d'autre groupe , car c'est compliqué ... et il y a toujours la problematique des assurances
enfin on sais déjà comment ça va se passer : les gafa et les batx vont prendre une avance irrattrapable et au final les constructeurs intégregront les dites techno moyennant des coûts de licence exorbitant  ce qui rendra les marché automobile encore moins accessible (l'electrique + l'autonome)

Avatar de yvan Abonné
Avatar de yvanyvan- 27/03/19 à 10:09:53

Ce qui est sous entendu c'est que le coût des caméras et scanners utilisés ne pourra pas baisser à terme ?

Ce que propose tesla actuellement c'est du niveau 3 de ce que je comprend puisqu'on est obligé de garder les mains sur le volant ? Si la voiture double en automatique c'est déjà du niveau 4 ?

Avatar de rockuro INpactien
Avatar de rockurorockuro- 27/03/19 à 10:16:33

monpci a écrit :

oui mais j'entendais il y a peu que psa est le premier a se désangager du niveau 4 et 5 mais qu'il fait s'attendre à la meme chose de la part d'autre groupe , car c'est compliqué ... et il y a toujours la problematique des assurances

L'abandon du niveau 4 et 5 ne touche que les véhicules à destination des particuliers de ce que j'ai compris.
Ce qui est normal vu que le prix de certains capteurs (laser notamment) dépasse celui d'une voiture.
Aucun particulier ne pourra s'acheter/entretenir un tel véhicule.

Édité par rockuro le 27/03/2019 à 10:17
Avatar de Spidard INpactien
Avatar de SpidardSpidard- 27/03/19 à 10:23:19

En déclarant également il y a peu qu'il ne croyait pas du tout a l’électrique (tout en lançant un e208 qui fait beaucoup parler d'elle), il indique donc qu'il ne compte pas (s')investir dans les 2 techno qui sont quasi assurées de faire le futur de l'automobile ?

PSA a été un champion du diesel (du moins, lui ne s'est pas trop fait griller côté triche :dd: ), on comprend donc de Tavares ait peur de ce qu'il ne connaît pas / ne sait pas assembler. Mais faut rester à jour sur la demande...

Avatar de ragoutoutou Abonné
Avatar de ragoutoutouragoutoutou- 27/03/19 à 10:29:07

Whow...  PSA est dirigée par des gens d'Arianespace ou quoi?

Avatar de XMalek INpactien
Avatar de XMalekXMalek- 27/03/19 à 10:31:33

Tesla propose du niveau 3++ aux usas (pas en europe du à la législation). (d'ailleurs entre le niveau 3 et le niveau 4 y a vraiment un gap monstrueux)

 La voiture qui double en automatique c'est du niveau 3, le niveau 4 en fait c'est la voiture qui est capable de se déplacer sans personne au volant.

Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 27/03/19 à 10:34:13

monpci a écrit :

oui mais j'entendais il y a peu que psa est le premier a se désangager du niveau 4 et 5 mais qu'il fait s'attendre à la meme chose de la part d'autre groupe , car c'est compliqué ... et il y a toujours la problematique des assurances
enfin on sais déjà comment ça va se passer : les gafa et les batx vont prendre une avance irrattrapable et au final les constructeurs intégregront les dites techno moyennant des coûts de licence exorbitant  ce qui rendra les marché automobile encore moins accessible (l'electrique + l'autonome)

Je te rejoins et j'espère que les constructeurs auto continueront leur R&D la dessus sans pour autant avoir à sortir un modèle grand public avec Quand bien même la situation actuelle ne permet pas la sortie d'un tel véhicule dans une avenir immédiat, cela n’empêche en rien que la situation soit amené à évoluer. La multiplication des systèmes autonomes dans la vie courante va forcément faire évoluer la législation, le prix du matos aussi.

Avatar de alex.d. Abonné
Avatar de alex.d.alex.d.- 27/03/19 à 10:34:59

Spidard a écrit :

En déclarant également il y a peu qu'il ne croyait pas du tout a l’électrique (tout en lançant un e208 qui fait beaucoup parler d'elle), il indique donc qu'il ne compte pas (s')investir dans les 2 techno qui sont quasi assurées de faire le futur de l'automobile ?

Tu as lu l'article ? PSA ne se désengage pas du niveau 4 et 5 ; ils se désengagent du niveau 4 et 5 à destination des particuliers.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 6