Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Parrot : Henri Seydoux revient sur l'échec du drone Anafi et l'avenir de la société

L'année 2018 a été particulièrement dure pour la société, avec une baisse de 28 % de son chiffre d'affaires. Le groupe dispose néanmoins de plus de 160 millions d'euros de trésorerie au 31 décembre 2018, notamment grâce à la vente de Parrot Faurecia Automotive.

Dans un entretien aux Echos, Henri Seydoux explique que la dégradation des résultats s'explique d'abord par l'échec commercial du drone Anafi, sur lequel le groupe avait « fondé beaucoup d'espoirs ». Problème : « nous n'avons vendu qu'un tiers de ce que nous avions prévu ».

Le dirigeant revient aussi sur l'OPA qu'il a lancée sur l'ensemble du groupe Parrot : « La valeur de la boîte s'est effondrée jusqu'à devenir négative ! Je ne pouvais laisser sur le marché une boîte qui vaut trois fois moins que sa trésorerie ».

Quant à l'idée de chercher des actionnaires, Henri Seydoux ne tourne pas autour du pot : « en toute lucidité, je pense que nous n'intéresserions personne [...] Financièrement, nous avons deux ans pour redresser la situation, sinon c'est fini pour Parrot tel que nous le connaissons aujourd'hui. Notre visibilité est réduite, je conçois que ce ne soit pas un profil très attractif en Bourse ».

Par contre, « Parrot n'abandonnera pas les drones », affirme-t-il. Il pense d'ailleurs que le drone est un produit d'avenir : « Mon souci aujourd'hui c'est le temps qu'il va mettre à rencontrer ses publics ».

13 commentaires
Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 19/03/19 à 09:42:44

C'est clairement un marché de niche, je suppose qu'il y à pour légèrement plus cher des drones de bien meilleurs qualité pour filmer. Ce qui pourrais marcher c'est faire du moins cher de type "racing", mais bon ça restera un marché de niche car le modélisme en général n'a pas vraiment le vent en poupe.

Avatar de SLV17 Abonné
Avatar de SLV17SLV17- 19/03/19 à 09:51:51

La réglementation mise en place par nos gouvernants sur les drones ne doit pas les aider. J'ai abandonné l'idée de m'en offrir un, si c'est pour pouvoir l'utiliser uniquement en club d'aeromodelisme ça perd totalement tout intérêt. J'ai la chance d'habiter la bande littorale si je venais à vouloir filmer les plages de l'île de Ré en quoi ça peut gêner qui ? Dommage pour Parrot qui vend du très bon matériel

Avatar de billylebegue Abonné
Avatar de billylebeguebillylebegue- 19/03/19 à 10:28:46

Oui la réglementation, même si d'une certaine manière nécessaire, a dû leur faire mal...
Dommage pour leur modèle Anafi, il aurait dû s'appeler Anéfé © :transpi:

Édité par billylebegue le 19/03/2019 à 10:29
Avatar de SLV17 Abonné
Avatar de SLV17SLV17- 19/03/19 à 10:39:35

Si des idiots ne s’étaient pas approchés des aéroports ou des centrales électriques ils en seraient peut pas la. La majorité paie toujours pour une minorité ça a toujours été comme ça.
Quand au modèle Anafi je ne le connais pas donc...

Avatar de Plastivore Abonné
Avatar de PlastivorePlastivore- 19/03/19 à 10:49:59

Pour les problèmes de réglementation, c'est à rechercher, mais à ce que j'ai cru voir, pour avoir une autorisation de vol, il suffit d'un coup de fil...

Sinon, j'ai un pote qui a un drone. Il ne peut quasiment pas s'en servir parce qu'il est assez gros et tout le monde autour de lui vient se plaindre dès qu'il essaye de s'en servir. Il n'arrive pas à le revendre. Mais au-delà des problèmes pratiques, je crois tout simplement qu'il y a eu une mode des drones, et que le soufflé est retombé.

Avatar de Bejarid INpactien
Avatar de BejaridBejarid- 19/03/19 à 10:59:18

Plastivore a écrit :

Pour les problèmes de réglementation, c'est à rechercher, mais à ce que j'ai cru voir, pour avoir une autorisation de vol, il suffit d'un coup de fil...

Sinon, j'ai un pote qui a un drone. Il ne peut quasiment pas s'en servir parce qu'il est assez gros et tout le monde autour de lui vient se plaindre dès qu'il essaye de s'en servir. Il n'arrive pas à le revendre. Mais au-delà des problèmes pratiques, je crois tout simplement qu'il y a eu une mode des drones, et que le soufflé est retombé.

Oui, un coup de fil/mail en préfecture suffit. Après, l'autorisation n'arrive pas en 5 minutes (plutôt quelques jours, à voir selon les préfectures j'imagine), donc pour du loisir ça reste très gênant...

Avatar de Biour Abonné
Avatar de BiourBiour- 19/03/19 à 12:05:40

Pour avoir un anafi day 1, j'en suis très content, ce n'est par contre qu'une camera volante.
Pour m'amuser, j'ai des racers et autres models.

Sinon sans rentrer dans la legislation, il est tout a fais possible de voler avec des drones de 800g jusqu'a 25kg.
simplement en remplissant un QCM en ligne gratuitement. et ceci en dehors de club et autre association.

 
Nullement besoin d'un appel a  la prefecture ou d’établir un plan de vol (laisser cela au professionnel)
La regle est simple sinon, Vol a vue avec hauteur max 150m, distance max a vue donc ;-) 

 
Je conseillerais la lectures des article sur le site Helicomicro https://www.helicomicro.com/accueil-2/la-reglementation-francaise-ce-quil-faut-s...

edit: dernière chose l'espace aérien a tous ;-)
   donc un propriétaire peut t’empêcher de décoller de son champ mais pas de voler au dessus (meme si je ne le recommande pas)

Édité par Biour le 19/03/2019 à 12:07
Avatar de Charly32 Abonné
Avatar de Charly32Charly32- 19/03/19 à 12:55:09

skankhunt42 a écrit :

C'est clairement un marché de niche, je suppose qu'il y à pour légèrement plus cher des drones de bien meilleurs qualité pour filmer. Ce qui pourrais marcher c'est faire du moins cher de type "racing", mais bon ça restera un marché de niche car le modélisme en général n'a pas vraiment le vent en poupe.

Je le trouve plutôt bien positionné, le DJI Mavic me faisait de l'oeil, mais je pense jeter mon dévolu sur le Anafi quand j'aurai les moyens.

 

SLV17 a écrit :

La réglementation mise en place par nos gouvernants sur les drones ne doit pas les aider. J'ai abandonné l'idée de m'en offrir un, si c'est pour pouvoir l'utiliser uniquement en club d'aeromodelisme ça perd totalement tout intérêt. J'ai la chance d'habiter la bande littorale si je venais à vouloir filmer les plages de l'île de Ré en quoi ça peut gêner qui ? Dommage pour Parrot qui vend du très bon matériel

Sur le littoral, je ne vois pas ce qui t'empêcherai de l'utiliser, sauf à voler au dessus de zones peuplées (plage occupées, habitations).
Comme ça a été signalé, la réglementation a été mise en place car des non avertis ont utilisé les drones comme s'il s'agissait de simples jouets innofensif (cf. l'affaire du Lycéen qui a filmé le centre ville de Nancy).

 

Plastivore a écrit :

Mais au-delà des problèmes pratiques, je crois tout simplement qu'il y a eu une mode des drones, et que le soufflé est retombé.

Les plans aériens c'est sympa, mais il faut plus que ça pour faire une bonne vidéo. Tout le monde n'est pas prêt à investir 500 balles pour faire des plans qui se verront 30s dans des vidéos de 10 minutes, pour peu que l'usager ait franchi la fastidieuse étape du montage.

Avatar de crocodudule INpactien
Avatar de crocodudulecrocodudule- 19/03/19 à 15:04:43

skankhunt42 a écrit :

C'est clairement un marché de niche, je suppose qu'il y à pour légèrement plus cher des drones de bien meilleurs qualité pour filmer. Ce qui pourrais marcher c'est faire du moins cher de type "racing", mais bon ça restera un marché de niche car le modélisme en général n'a pas vraiment le vent en poupe.

En visant plus les pros il peut y avoir un marché notamment dans le bâtiment.

En revanche je vais pas pleurer s'il n'y a pas d'effet de mode grand public, lorsque je vois tous les objets "connectés" à la *** qui viennent littéralement pourrir la vie dans l'espace public, je souhaite ardemment que tous les kevin et kevina n'y ajoutent pas le drone. Je pense notamment au gamin avec sa tablette plein tube pour que les parents aient la paix, et surtout aux enceintes dans les lieux naturels où tu peux te trouver dans un endroit fabuleux et isolé et pourtant totalement pollué par un sombre *** qui va balancer sa musique dans la crique ou au bord d'un lac de montagne (j'indique au passage qu'étonnamment les enceintes touffebleue ne semblent pas savoir nager, c'est ballot ...)

Avatar de Horrigan INpactien
Avatar de HorriganHorrigan- 19/03/19 à 17:39:10

Des drones SILENCIEUX, possible ?
Vendre des drones a monter soi même avec vente de piece détaché pour les améliorer au fil du temps, ca serait bien plus vendeur ...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2