Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Mt.Gox : Mark Karpelès condamné à deux ans et demi de prison avec sursis

L'ancien dirigeant de la plateforme d'échange de bitcoins Mt.Gox avait été arrêté au Japon durant l'été 2015.

Le jugement vient de tomber. Il est condamné pour manipulations de données à deux ans et demi de prison avec sursis. Il est par contre acquitté des charges de détournements de fonds et d'abus de confiance, comme l'explique Les Echos.

« Pour le parquet, ce verdict, qui innocente largement Mark Karpelès, sonne comme une rare défaite, dans un système judiciaire nippon où les mis en examen sont condamnés dans 99,97 % des procès », expliquent nos confrères.

« Humiliés », les procureurs pourraient décider de faire appel.

20 commentaires
Avatar de WereWindle INpactien
Avatar de WereWindleWereWindle- 18/03/19 à 08:44:16

dans un système judiciaire nippon où les mis en examen sont condamnés dans 99,97 % des procès

ça veut dire qu'ils sont particulièrement efficaces ou que les droits de la défense sont particulièrement faibles ?

Avatar de SunneX INpactien
Avatar de SunneXSunneX- 18/03/19 à 09:24:07

Un précédent bien venu pour Carlos Ghosn

Avatar de ajangot Abonné
Avatar de ajangotajangot- 18/03/19 à 09:56:58

C'est quand même 2 affaires différentes.

Pour Ghosn, on parle de 30 millions € et l'utilisation de ressource d'une entreprise japonaise par un étranger.

Le deuxième est juste accusé d'avoir détourné 260 millions €, une paille .......
Il a déjà été accusé de manipulation de donnée en France et il est condamné pour cela.

Avatar de SunneX INpactien
Avatar de SunneXSunneX- 18/03/19 à 10:27:16

Ma remarque ne portait pas sur une éventuelle similitude du fond de l'affaire mais plus sur le fait que les personnes mises en examen au Japon étaient condamnées à 99.97% au procès.

Avatar de Drepanocytose Abonné
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 18/03/19 à 11:16:58

J'ignorais cette spécificité japonaise..
Decidemment c'est un pays agreable : on n'aime pas les etrangers et on condamne vraiment tous les coupables......

Avatar de fred42 INpactien
Avatar de fred42fred42- 18/03/19 à 11:36:15

Drepanocytose a écrit :

J'ignorais cette spécificité japonaise..
Decidemment c'est un pays agreable : on n'aime pas les etrangers et on condamne vraiment tous les coupables. suspects.....

Petite correction.

Avatar de Groupetto Abonné
Avatar de GroupettoGroupetto- 18/03/19 à 11:45:12

Et 10 mois de détention pour être innocenté au final...

Le système japonais est très "spécial", avec une garde à vue / détention provisoire de 22 jours qui vise à obtenir des avoeux. Sans avoeux ou sans preuve vraiment solide, le procureur abandonne les poursuites (d'où les 99% de réussite).

Apparemment, la confession est l'arme principale de la police, qui n'a pas les outils pour faire des enquêtes poussées. Ces outils leur auraient été retirés après la guerre...

https://www.bbc.com/news/magazine-20810572

Avatar de loser Abonné
Avatar de loserloser- 18/03/19 à 13:13:51

« Humiliés », les procureurs pourraient décider de faire appel.

:D
 C'est vrai quoi, faudrait pas que l'honneur de ces messieurs en soit entaché, quand même...

Avatar de kwak-kwak INpactien
Avatar de kwak-kwakkwak-kwak- 18/03/19 à 13:27:05

Groupetto a écrit :

Et 10 mois de détention pour être innocenté au final...

Le système japonais est très "spécial", avec une garde à vue / détention provisoire de 22 jours qui vise à obtenir des aveux.

Ce n'est pas très différent du système Français . En France, la prison provisoire va jusqu'à 2 ans avant de voir un juge, 3 ans si l'accusation porte sur un crime passible de plus de 20 ans de prison, 4 ans pour un crime commis hors du territoire national.
*** (Wikipédia) Au 1er janvier 2017, 19 498 personnes sont incarcérées sans avoir été jugées ou alors que leur peine est frappée d’appel, soit 28,5 % des détenus. ***

Groupetto a écrit :

Sans aveux ou sans preuve vraiment solide, le procureur abandonne les poursuites (d'où les 99% de réussite).

En France, on poursuit coûte que coûte, puis le procureur fait appel afin de maintenir la personne en détention provisoire 6 mois de plus. Quand les peines de prisons prononcées sont égales à la peine de prison provisoire, cela dissuade aussi le condamné de faire appel (s'il fait appel d'une sanction de peine de prison qu'il a déjà fait en provisoire, il reste en prison en attendant le jugement).

Édité par kwak-kwak le 18/03/2019 à 13:29
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2