Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Accusée par Spotify, Apple renvoie dans ses cordes la plateforme, qui contre-attaqueCrédits : Image Source/iStock

Il y a quelques jours, Spotify annonçait porter plainte contre Apple pour concurrence déloyale. En autres causes, la taxe de 30 % sur les abonnements du Store maison, réduite à 15 % après la première année. Fait assez rare, la marque à la Pomme a décidé de répondre aux accusations.

Dans un communiqué de presse, Apple affirme ainsi que « Spotify veut tous les avantages d'une application gratuite sans être gratuite ». Elle en profite pour détailler à nouveau son principe de fonctionnement et dans quelles conditions les 30/15 % sont prélevés.

Concernant les problèmes techniques et les mises à jour, Apple affirme que : « la seule fois où nous avons demandé des ajustements, c'est lorsque Spotify a tenté de contourner les règles applicables à toutes les autres applications ».

La société de Cupertino en profite pour rappeler qu'elle a collaboré à plusieurs reprises avec la plateforme de streaming, notamment pour Siri, AirPlay et CarPlay.

Apple passe ensuite à l'attaque : « Le but de Spotify est de gagner plus d'argent avec le travail des autres. Et ce n'est pas seulement l'App Store qu'ils essaient de presser, mais aussi des artistes, des musiciens et des auteurs-compositeurs ».

Spotify n'a pas tardé à répondre de nouveau : « Tout monopoliste suggèrera qu'il n'a rien fait de mal et soutiendra qu'il n'a que de la bienveillance envers ses concurrents et les consommateurs ».

« Il est évident que dans les convictions d’Apple que les utilisateurs de Spotify sur iOS sont des clients Apple et non Spotify, ce qui est le cœur du problème avec Apple », explique la plateforme de streaming.

De son côté, la Commission européenne confirme avoir reçu la plainte de Spotify, sans plus de détail pour l'instant.

33 commentaires
Avatar de TriEdge INpactien
Avatar de TriEdgeTriEdge- 18/03/19 à 08:41:33

La commission d'apple sur les abonnements des services/sociétés tiers, c'est dans quel autre but que "gagner plus d'argent avec le travail des autres" ? :fumer:

Avatar de BlackYeLL Abonné
Avatar de BlackYeLLBlackYeLL- 18/03/19 à 08:50:23

"Le but de Spotify est de gagner plus d'argent avec le travail des autres"

:mdr2: :mdr2: :mdr2: :mdr2:

Hôpital, charité, toussa... :roll:

Avatar de seboquoi Abonné
Avatar de seboquoiseboquoi- 18/03/19 à 09:03:38

Tant que Spotify est pas banni de l'appstore je veux bien lire leur invectives. :bravo:

Avatar de Enayem Abonné
Avatar de EnayemEnayem- 18/03/19 à 09:04:47

Géniale l'illustration !

Édité par Enayem le 18/03/2019 à 09:05
Avatar de appotheos Abonné
Avatar de appotheosappotheos- 18/03/19 à 09:23:40

"Think different"

Avatar de M'enfin ! INpactien
Avatar de M'enfin !M'enfin !- 18/03/19 à 09:30:10

"Le but de Spotify est de gagner plus d'argent avec le travail des autres."

Merci pour ce rappel, qui s'applique d'ailleurs à de nombreuses plateformes. Par exemple... l'app store d'Apple et ses 30% de commission.

Rien n'est simple. Ces plateformes existent en effet en vivant du travail des autres, mais une fois bien établies, elles permettent à des créateurs de vivre (ou au moins de quoi gagner un peu d'argent). Sans Youtube, la vidéo n'aurait peut-être jamais autant empiété sur l'écrit sur le web, et bon nombre de youtubeurs n'existeraient pas. Ceci dit, si les créateurs cessent de mettre leurs contenus sur Youtube, ce dernier ferme.

Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 18/03/19 à 09:52:43

« Il est évident que dans les convictions d’Apple sont que les utilisateurs de Spotify sur iOS sont des clients Apple et non Spotify, ce qui est le cœur du problème avec Apple »,

Bah, heu... oui. Le modèle "walled-garden" existe depuis la création de l'iPhone.

Que Spotify ne soit pas d'accord avec ce modèle c'est une chose (que je partage), mais Spotify ne peut pas prétendre découvrir en 2019 les contraintes d'Apple pour son propre business-model.

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 18/03/19 à 09:54:04

HS : à quand la possibilité de désactiver les images des brèves (comme sur les articles de fond) ? Ca prend de la BP, ça oblige à scroller, et ça n'apporte strictement rien à l'article... :roll:

Avatar de Icywizer INpactien
Avatar de IcywizerIcywizer- 18/03/19 à 10:03:21

Je ne justifie en rien le chiffre des 30%, mais je pense que maintenir les fermes de serveurs pour download l'app et avoir accès a autant de millions d'utilisateurs "grâce" au marketing d'apple on ne serait pas loin des 30% du CA passé dedans je pense...

Avatar de Jeanprofite Abonné
Avatar de JeanprofiteJeanprofite- 18/03/19 à 10:20:52

Tant de naïveté et de contradiction en trois lignes me laissent dubitatif.

L'effet d'échelle fait que c'est impossible qu'Apple dépense plus de 10%.
La bande passante ne coûte plus si cher que cela de nos jours.

(Je me suis abstenu d'un «je veux pas être méchant», aussi stérile qu'hypocrite).

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4