Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
L’UFC-Que Choisir lance une action de groupe contre Free Mobile

À l’index ? La politique de location de téléphone. L’association dénonce des frais qu’elle estime abusifs. Selon des témoignages, certains clients se sont vus ponctionner de 150 à 250 € au motif qu’ils n’auraient pas renvoyé le téléphone, ce qu’ils contestent.

Dans d’autres cas, Free aurait facturé des cas d’appareils défectueux à hauteur de 250 euros. L’UFC peste non contre le principe de ces frais, mais contre un problème de démonstration du préjudice, d’autant que ces frais seraient indépendants de la vétusté de l’appareil ou des dégâts.

Autre chose, « aucune grille de vétusté prenant en compte la durée de la location et l’usure normale du téléphone n’est fournie à l’abonné, laissant l’appréciation de l’état de l’appareil à sa seule discrétion ».

L’association avait mis en demeure Free le 4 septembre 2018. Faute de réponse satisfaisante, elle a décidé de déposer une assignation devant le TGI de Paris. Celui-ci déterminera, le cas échéant, le montant de l’indemnisation des clients s’estimant lésés en déterminant les critères. « La procédure risque d’être longue, mais elle sera simple et gratuite ».

L’UFC a mis en place un formulaire pour glaner les témoignages. À nos confrères d’Univers Freebox, Free répond sans détour que « l’assignation de l'UFC est injustifiée et ne fait état que de 9 cas abonnés, soit quelques centaines d’euros de préjudice. La facturation de la pénalité de non-restitution est appliquée lorsque les terminaux sont restitués en mauvais état de fonctionnement ».

Selon l’opérateur, « jamais avant cette assignation l’UFC n’a fait part de ces 9 cas d’abonnés à Free Mobile, cherchant avant tout l’opportunité de faire une nouvelle procédure afin de faire sa propre communication, plutôt que de s’occuper des vrais problèmes des Français ».

117 commentaires
Avatar de dylem29 INpactien
Avatar de dylem29dylem29- 12/03/19 à 09:34:40

250€, si c'est en fin du mois, ça peut faire mal. :D

De toute façon, Acheter le produit > location, c'est une évidence.

Avatar de Zlandy Abonné
Avatar de ZlandyZlandy- 12/03/19 à 09:58:55

Moi ce que je ne comprends pas, de la part de l'UFC Que Choisir et 60 millions de consommateurs, c'est qu'ils n'aient toujours pas assigné SFR en justice pour les prélèvements qu'ils continuent systématiquement à faire auprès de leurs clients malgré une résiliation par portabilité du numéro, sans parler des box qui sont facturées même après avoir été renvoyées, etc...
C'est pas que je veuille défendre Free, mais il y a des dossiers bien plus violents à défendre, pour le coup...

Avatar de romainsromain Abonné
Avatar de romainsromainromainsromain- 12/03/19 à 10:26:18

Sauf si ton kiff c'est de renouveler régulièrement tes téléphones ( et que tu n'as pas un Apple qui ne perd pas trop vite de son prix initial ).

J'ai un ami comme ça, tous les 12 mois il change son téléphone. Alors oui de son point de vue il a raison, il y gagne, il paierait plus cher à vendre acheter régulièrement des téléphones.

Moi après comme toi, je préfère payer cher un produit qui dure longtemps, et où c'est clairement plus avantageux que la location

Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 12/03/19 à 10:36:24

Selon l’opérateur, « jamais avant cette assignation l’UFC n’a fait
part de ces 9 cas d’abonnés à Free Mobile, cherchant avant tout
l’opportunité de faire une nouvelle procédure afin de faire sa propre
communication, plutôt que de s’occuper des vrais problèmes des Français ».

C'est un peu étrange.
L'UFC a mis en demeure Free en septembre 2018 et l'assignation vient juste d'être déposée.

J'imagine que pendant ces 6 mois, les échanges entre free et l'ufc ont porté sur la pluie et le beau temps?
Et qu'il n'est jamais venu à l'idée de l'ufc de discuter de ces abonnés malgré le fait qu'ils soient le sujet de la mise en demeure?
 
Mauvaise foi... quand tu nous tiens...:bravo:

Avatar de Jarodd Abonné
Avatar de JaroddJarodd- 12/03/19 à 10:46:47

Selon l’opérateur, « jamais avant cette assignation l’UFC n’a fait
part de ces 9 cas d’abonnés à Free Mobile, cherchant avant tout
l’opportunité de faire une nouvelle procédure afin de faire sa propre
communication, plutôt que de s’occuper des vrais problèmes des Français ».

C'est Laurent Wauquiez qui s'occupe de la communication de Free ?

Avatar de pamputt Abonné
Avatar de pamputtpamputt- 12/03/19 à 10:47:02

Le choix de l'UFC est parfaitement compréhensible. Soit elle réglait sous la table le cas des 9 abonnées et out va bien, soit elle suppose que les 9 abonnés sont l'arbre qui cache la forêt et qu'il faut forcer Free à mettre de l'ordre dans ses manières de faire. On verra ce que le TGI statue.

Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 12/03/19 à 11:03:35

Le choix de l'ufc est tout à fait logique juridiquement, je ne le discute pas.

Mais je m'interroge  bien plus de l'opportunité de la position de Free qui se fait passer pour une victime des "pratiques" de l'ufc, alors que c'est bien Free qui n'a pas donné de news ou qui a répondu à coté.

 

Jarodd a écrit :

C'est Laurent Wauquiez qui s'occupe de la communication de Free ?

On me souffle dans l'oreillette qu'un certain C.Castaner  donnerait des conseils en raison de son expertise dans la gestion et l'apaisement de conflit suite à la crise des gilets jaunes.

Avatar de darkbeast Abonné
Avatar de darkbeastdarkbeast- 12/03/19 à 11:22:41

Zlandy a écrit :

Moi ce que je ne comprends pas, de la part de l'UFC Que Choisir et 60 millions de consommateurs, c'est qu'ils n'aient toujours pas assigné SFR en justice pour les prélèvements qu'ils continuent systématiquement à faire auprès de leurs clients malgré une résiliation par portabilité du numéro, sans parler des box qui sont facturées même après avoir été renvoyées, etc...
C'est pas que je veuille défendre Free, mais il y a des dossiers bien plus violents à défendre, pour le coup...

Fait leur une requete

Avatar de Jarodd Abonné
Avatar de JaroddJarodd- 12/03/19 à 11:30:29

L'Union Française des Casta(g)nés :ouioui:

Avatar de anonyme_7c080d0b57a30a99451672cfc228f71f INpactien

js2082 a écrit :

...
Mais je m'interroge  bien plus de l'opportunité de la position de Free qui se fait passer pour une victime des "pratiques" de l'ufc, alors que c'est bien Free qui n'a pas donné de news ou qui a répondu à coté.
...

Moi, je m'interroge sur le fait que Next inpact parle de "confrères" car Univers Freebox restera le porte-voix de Free. Un attaché de presse ne fait pas de journalisme. Sinon, pourquoi ne pas citer les "confrères" Bbox Actus à ce moment là ?

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 12