Google confirme avoir payé 105 millions de dollars à deux anciens dirigeants accusés de harcèlement sexuel

C'est l'épilogue d'une histoire qui a déjà plusieurs années. Les deux personnes concernées sont Andy Rubin, créateur d'Android qui a quitté Google en 2014, et Amit Singhal, responsable du moteur de recherche jusqu'en 2016.

Google a ainsi confirmé à The Verge avoir accepté de payer 135 millions de dollars à ses deux anciens dirigeants accusés de harcèlement sexuel. Les raisons ne sont pas précisées, contrairement au détail des montants : 90 millions pour Andy Rubin et 45 millions Amit Singhal, ramenés à 15 millions car il a rejoint Uber entre temps.

« L’indemnité de départ de 90 millions de dollars de Rubin a automatiquement annulé les 150 millions de dollars en actions qui lui avait été initialement proposés », ajoutent nos confrères.

Pour rappel, Alphabet (maison mère de Google) est poursuivi en justice pour son traitement du harcèlement sexuel. Selon les deux plaintes, les enquêtes internes auraient déterminé ces accusations crédibles. De leurs côtés, les deux hommes réfutent et un avocat de Rubin parle de sensationnalisme.

Google avait dans tous les cas promis du changement fin 2018 après un débrayage de milliers d'employés réclamant la fin des arrangements à l'amiable, à huis clos, avec les cadres accusés de harcèlement ou d'agression sexuelle.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !