Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Facebook supprime puis restaure des publicités évoquant son démantèlement

La sénatrice Elizabeth Warren avait récemment montré sa volonté de « briser » les grands géants numériques pour restaurer la concurrence, séparer les contenus et contenants, mieux protéger les données personnelles et réduire la dépendance.

Comme pour prouver qu’elle avait mis le doigt sur un sujet douloureux, les publicités pour sa campagne présidentielle ont été supprimées de Facebook. On pouvait la voir évoquer justement le grand sujet qui défraye la chronique depuis quelques jours.

Interrogé par Politico, le réseau social a indiqué que les publicités étaient remises en place. Il y aurait une explication toute simple : « Nous avons retiré les publicités parce qu’elles enfreignaient nos règles contre l’utilisation de notre logo commercial. Dans l’intérêt d’un débat robuste, nous restaurons les publicités ».

La sénatrice s’en est évidemment donné à cœur joie sur Twitter : « Curieux, pourquoi je pense que Facebook a trop de pouvoir ? Commençons avec leur capacité à fermer un débat sur les éventuels trop grands pouvoirs de Facebook. Merci d’avoir restauré mes posts. Mais je veux un média social qui n’est pas dominé par un censeur unique ».

La réaction de Facebook, même si valable techniquement, intervient avec un très mauvais timing. La sénatrice pouvait difficilement rêver mieux comme eau à son moulin.

15 commentaires
Avatar de dylem29 INpactien
Avatar de dylem29dylem29- 12/03/19 à 09:40:09

"Nous avons retiré les publicités parce qu’elles enfreignaient nos règles contre l’utilisation de notre logo commercial."

Franchement, je pouvais pas imaginer pire comme excuse...c'est quoi ça? :mdr:
C'est vraiment con d'inventer des algos aussi complexes, pour traiter des milliards de Go de data par seconde, pour finalement faire une connerie aussi grossière et en plus, donner une excuse aussi bidon.

Bref...

Avatar de espritordu Abonné
Avatar de espritorduespritordu- 12/03/19 à 10:34:09

Cette excuse me semble tout à fait crédible.
D'abord Facebook n'avait aucun intérêt à commettre sciemment une censure aussi grossière. Ils ont déjà montrés qu'ils sont beaucoup plus malins que ça.
Ensuite ce n'est pas parce que tu es ingénieur à la Nasa et que tu envoies des lanceurs dans l'espace que tu ne renverseras pas ton café sur ton bureau.

Facebook a beau être à la pointe du développement s'ils ont un traitement automatique qui supprime toute publicité comprenant leur logo...ben...l'algo qui fait ça aura beau être le top du top de l'IA il ne fera que ce pour quoi il est codé, comme n'importe quel algo ! Ce n'est pas lui que se posera des questions de relation publique avant de virer la campagne pub de la sénatrice.

Avatar de choukky INpactien
Avatar de choukkychoukky- 12/03/19 à 11:43:05

La sénatrice s’en est évidemment donné à cœur joie sur Twitter : « Curieux, pourquoi je pense que Facebook a trop de pouvoir ? Commençons avec leur capacité à fermer un débat sur les éventuels trop grands pouvoirs de Facebook. Merci d’avoir restauré mes posts. Mais je veux un média social qui n’est pas dominé par un censeur unique ».
:non:Jacques a dit Diaspora.:D

Avatar de Drepanocytose Abonné
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 12/03/19 à 12:14:29

espritordu a écrit :

Cette excuse me semble tout à fait crédible.
D'abord Facebook n'avait aucun intérêt à commettre sciemment une censure aussi grossière. Ils ont déjà montrés qu'ils sont beaucoup plus malins que ça.
Ensuite ce n'est pas parce que tu es ingénieur à la Nasa et que tu envoies des lanceurs dans l'espace que tu ne renverseras pas ton café sur ton bureau.

Facebook a beau être à la pointe du développement s'ils ont un traitement automatique qui supprime toute publicité comprenant leur logo...ben...l'algo qui fait ça aura beau être le top du top de l'IA il ne fera que ce pour quoi il est codé, comme n'importe quel algo ! Ce n'est pas lui que se posera des questions de relation publique avant de virer la campagne pub de la sénatrice.

Tu portes bien ton pseudo :ouioui:

Avatar de espritordu Abonné
Avatar de espritorduespritordu- 12/03/19 à 12:49:53

Drepanocytose a écrit :

Tu portes bien ton pseudo :ouioui:

Il paraît, d'ailleurs on ne manque jamais de me le rappeler ici.

Avatar de MoonRa Abonné
Avatar de MoonRaMoonRa- 12/03/19 à 13:15:19

Warren qui se trouve une vocation avant les élections, c'est magique.

Avatar de StephaneGames Abonné
Avatar de StephaneGamesStephaneGames- 12/03/19 à 13:44:16

C'est étonnant de voir comment l'actualité fait écho des commentaires d'hier sur la sénatrice :cartonrouge:

Avatar de dematbreizh Abonné
Avatar de dematbreizhdematbreizh- 12/03/19 à 14:53:19

Il est "amusant" de voir la sénatrice parler d'un "censeur unique" aka fb, depuis twitter...

Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 12/03/19 à 16:42:45

espritordu a écrit :

Cette excuse me semble tout à fait crédible.
D'abord Facebook n'avait aucun intérêt à commettre sciemment une censure aussi grossière. ...

Par expérience, je peux te confirmer que la pratique du "je commets une horreur intentionnellement aux yeux de tous en espérant que ça ne se remarque pas" n'est pas réservée aux petites boites et petits salariés sans compétence.

Au contraire, la règle du "plus c'est gros, plus ça passe" prime au fur et à mesure que l'on monte les échelons...:fumer:

Avatar de espritordu Abonné
Avatar de espritorduespritordu- 12/03/19 à 17:14:06

js2082 a écrit :

Par expérience, je peux te confirmer que la pratique du "je commets une horreur intentionnellement aux yeux de tous en espérant que ça ne se remarque pas" n'est pas réservée aux petites boites et petits salariés sans compétence.

Au contraire, la règle du "plus c'est gros, plus ça passe" prime au fur et à mesure que l'on monte les échelons...:fumer:

Peut-être, mais là ce n'est pas n'importe quelle grosse entreprise d'un secteur industriel quelconque avec une équipe de com qui n'a jamais entendu parler de l'effet Streisand. C'est Facebook. Ils connaissent leur sujet.

Leur gestion de crise lors du scandale Cambridge Analytica et le machiavélisme démontré dans les fuites de mails internes me laissent tout de même penser que ça ne leur ressemble pas d'être aussi grossier.

Édité par espritordu le 12/03/2019 à 17:16
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2