Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Une sénatrice américaine veut démanteler les GAFAM pour restaurer la concurrenceCrédits : GrashAlex/iStock

Les GAFAM sont dans l’œil de la sénatrice démocrate Elizabeth Warren, qui sera candidate aux prochaines élections présidentielles américaines. Elle estime que ces entreprises ont « trop de pouvoir sur notre économie, notre société et notre démocratie ».

Selon la sénatrice, « elles ont détruit la compétition, utilisé nos informations privées pour leur profit », utilisant leurs vastes moyens pour « écraser les petites entreprises et l’innovation » et substituant au passage « leurs intérêts économiques aux intérêts plus larges des Américains ».

Ce qu’elle propose ? Tout simplement de les casser en plusieurs morceaux. Serait visée toute structure engrangeant un chiffre d’affaires d’au moins 25 milliards de dollars et proposant une place de marché, d’échange ou une plateforme pour connecter de tierces parties. Tout ce qui s’apparente selon elle à un service public.

Si elle devait être présidente, son programme imposerait une séparation obligatoire entre contenu et contenant. Chaque entreprise serait tenue de respecter un nouveau standard d’interactions « justes, raisonnables et non-discriminatoires » avec les utilisateurs, avec interdiction de transfert de leurs données vers d’autres structures.

Pas question non plus de laisser ces mastodontes engloutir certaines entreprises, pour éviter des rachats qu’elle juge anticoncurrentiels.  Deux cas emblématiques sont présentés : Facebook pour Instagram et WhatsApp, Google pour Waze et DoubleClick. Elle reproche aux autorités compétentes de ne pas avoir pensé aux effets délétères à long terme.

Elle ne veut pas non plus que les sociétés fournissant des services de place de marché les utilisent pour leurs propres besoins. Amazon tient une place prépondérante dans son argumentaire, braquent les projecteurs sur le conflit d’intérêt avec sa propre marque Amazon Basics. Les tactiques de Google sont également fustigées.

Elle veut rendre à ces services la neutralité qu’ils n’ont plus selon elle, afin que cesse une dépendance toujours plus croissante. Là encore, Amazon et Google sont cités en exemples flagrants.

Ses objectifs – accroître la concurrence et protéger les données personnelles – se heurteraient toutefois à certains obstacles majeurs.

Outre l’élection présidentielle elle-même et les vastes campagnes de lobbying qui ne manqueront pas de l’accompagner, la sénatrice aura nécessairement besoin du Congrès américain, puisque le programme sera réalisé à travers la loi. Les nominations des chefs antitrust doivent également être confirmées par le Sénat.

40 commentaires
Avatar de MoonRa Abonné
Avatar de MoonRaMoonRa- 11/03/19 à 09:29:31

C'est très belle façon pour appeler les GAFAMS à investir dans sa campagne, comme ils ont fait massivement pour Hillary. 

Avatar de tmtisfree Abonné
Avatar de tmtisfreetmtisfree- 11/03/19 à 09:40:46

Chez les démocrates socialistes US, c'est à qui sortira les pires idioties pour faire réélire Trump. Après l'hennissante [1] A. Occasionnellement Cortical et son New Green Deal financé à coup de trillions de $ qui tombent du ciel, nous attendons avec impatience la réplique du momifié B. Sanders.

[1]https://greatclimatedebate.com/wp-content/uploads/aoc.jpg

Avatar de Sythuzuma-Ka INpactien
Avatar de Sythuzuma-KaSythuzuma-Ka- 11/03/19 à 10:18:19

Désolé, j'ai rien compris :keskidit:

Avatar de Trit’ Abonné
Avatar de Trit’Trit’- 11/03/19 à 10:23:46

OK, rien que pour ça, ça permet de savoir à l’avance que Trump sera réélu sans problèmes (de toute façon, je disais déjà en 2016 qu’on se le farcirait pour 8 ans).

Et quand bien même elle serait élue (alors qu’elle cumule les handicaps : femme, démocrate, anti-GAFAM), elle ne pourra de toute manière pas faire imposer l’éclatement de ces entreprises, aussi sincère soit-elle dans ses intentions. Sauf qu’on sait qu’un·e politocard·e, ça ne fonctionne que sur le principe des promesses n’engageant que les gens assez bêtes pour les écouter.

Avatar de Stéphane Bortzmeyer Abonné
Avatar de Stéphane BortzmeyerStéphane Bortzmeyer- 11/03/19 à 10:24:50

Je résume : arguments de droite, idiots, sexistes (contre Ocasio-Cortez), attaques personnelles, bref du troll à ignorer.

Avatar de Sythuzuma-Ka INpactien
Avatar de Sythuzuma-KaSythuzuma-Ka- 11/03/19 à 10:34:50

C'est bien ce qui me semblait, merci pour la traduction.

Avatar de Furanku Abonné
Avatar de FurankuFuranku- 11/03/19 à 10:36:15

Le pire dans tout ça c'est que ce n'est pas un troll...

Pour en revenir au sujet, ce type de décision sera difficilement applicable vu le lobbying intense de ces entreprises.
Pas impossible, car des lois/mesures antitrust ont déjà été prises dans le passé et ont permis de relancer l'économie (ceux que beaucoup ont tendance à oublier). Mais ça ne se fera pas en un mandat, du moins pas dans le contexte actuel où ce type de sujet est (malheureusement) "secondaire" face à d'autres (emploi, immigration, etc).

Il faudra dans tous les cas que de telles lois finissent par s'appliquer si l'on veut que les Etats puissent à nouveau jouer le rôle qui est le leur. Sinon ça se dirigera de plus en plus vers une dualité du type David et Goliath... mais avec un David perdant...

Avatar de Stéphane Bortzmeyer Abonné
Avatar de Stéphane BortzmeyerStéphane Bortzmeyer- 11/03/19 à 10:41:59

Avec un tel raisonnement, on ne ferait jamais de politique (ou alors seulement sur de toutes petites choses sans importance comme de changer la durée du mandat présidentiel, ou le nombre de députés). La politique, c'est d'agir pour les choses qui ne se font pas spontanément. (Theodore Roosevelt, à propos du démantelement de la Standard Oil.)

Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 11/03/19 à 10:46:18

Par principe, tu ignores un poste de tmtisfree. Fait comme le 3/4 des habitués, la lecture de ses postes n'est autorisée que le dredi.

Avatar de Sythuzuma-Ka INpactien
Avatar de Sythuzuma-KaSythuzuma-Ka- 11/03/19 à 10:49:10

Je suis d'accord, d'autant qu'il y a eu une époque ou Microsoft a bien subi la loi antitrust...

tazvld a écrit :

Par
principe, tu ignores un poste de tmtisfree. Fait comme le 3/4 des
habitués, la lecture de ses postes n'est autorisée que le dredi.

Je comment pas souvent, merci pour l'avertissement de principe :)

 

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4