Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Accident mortel Uber : pour le procureur, le VTC n'est pas pénalement responsable

En mars de l'année dernière, une voiture autonome Uber tuait un piéton. Plusieurs enquêtes étaient ouvertes dans la foulée. De son côté, la société signait rapidement un accord avec la famille de la victime, évitant ainsi un procès.

En mai, le NTSB publiait son rapport préliminaire (lire notre analyse), faisant la lumière sur certaines questions. On y apprenait notamment que la voiture avait détecté le piéton six secondes avant l'accident. Les résultats définitifs ne sont toujours pas connus.

Aujourd'hui, on apprend que selon le procureur en charge de cette affaire, la responsabilité pénale d'Uber n'est « pas fondée » ; il n'y a donc pas de poursuite, comme l'explique Reuters.

La justice doit maintenant se prononcer sur le cas de Rafaela Vasquez, la personne qui se trouvait derrière le volant pour reprendre le contrôle de la voiture si besoin. Elle pourrait être accusée d'homicide involontaire. Selon des éléments de l'enquête, elle était en train de regarder une vidéo sur son smartphone au moment de l'accident.

10 commentaires
Avatar de ragoutoutou Abonné
Avatar de ragoutoutouragoutoutou- 06/03/19 à 09:59:15

Le contraire m'eut étonné.. Bien sûr que ça allait retomber sur un lampiste.

Avatar de anagrys Abonné
Avatar de anagrysanagrys- 06/03/19 à 10:15:55

un lampiste dont le job était justement de reprendre le contrôle du véhicule si l'autopilot faisait des conneries. Si elle n'était pas en mesure de le faire au moment où l'accident s'est produit, elle a au minimum commis une faute.

Avatar de ragoutoutou Abonné
Avatar de ragoutoutouragoutoutou- 06/03/19 à 10:24:33

Elle a vraisemblablement commis une faute, mais il serait totalement abusif de lui laisser porter l'entière responsabilité. Il faut mettre la faute en perspective avec les conditions de travail... combien d'heures par jour a t'elle passé enfermée dans la voiture, quelles consignes lui ont été données, ...

Avatar de tpeg5stan Abonné
Avatar de tpeg5stantpeg5stan- 06/03/19 à 10:24:41

attention, en droit responsabilité pénale != responsabilité civile, même si j'ignore presque tout du droit américain.
Pour ce qui est de la responsabilité civile (réparer le préjudice), un accord financier a été trouvé avec la famille de la victime, ce qui a conclut l'affaire.
La responsabilité pénale concerne le respect (plutôt le non-respect en fait) de la loi. A priori, la famille de la victime n'est pas concernée ici, ça concerne l'État (fédéral ou l'Arizona, je l'ignore), et va sanctionner les comportement dangereux/infractions routières.

S'il y a des juristes ici, merci de corriger si j'ai dit des bêtises. :transpi:

Avatar de Faith INpactien
Avatar de FaithFaith- 06/03/19 à 10:39:48

ragoutoutou a écrit :

Elle a vraisemblablement commis une faute, mais il serait totalement abusif de lui laisser porter l'entière responsabilité. Il faut mettre la faute en perspective avec les conditions de travail... combien d'heures par jour a t'elle passé enfermée dans la voiture, quelles consignes lui ont été données, ...

Et puis savoir si le matériaux des sièges n'a pas ralenti son action, si le moteur ne faisait pas 2db de bruit de trop et si son chien a fait des cauchemars la nuit précédente...
 

Avatar de tpeg5stan Abonné
Avatar de tpeg5stantpeg5stan- 06/03/19 à 10:41:38

Après avoir lu (en anglais) plus de détails, il semble :
* qu'Uber ne s'en sorte pas non plus les mains dans les poches, NTSB et NHTSA sont toujours sur l'affaire
* que la police souhaite un expert pour analyser la vidéo qui a tourné sur l'accident, afin de la comparer aux capacités réelles de vision la nuit.
* que la conductrice regardait un épisode entier de série pendant son activité

Bref, attendons le verdict

Avatar de ragoutoutou Abonné
Avatar de ragoutoutouragoutoutou- 06/03/19 à 10:42:53

Je ne suis pas juriste mais je pense que la distinction est la bonne, on a pu voir un usage particulier de cette approche avec O.J. Simpson qui avait été acquitté du meurtre de son épouse et un ami au pénal pour vice de procédure mais rattrapé au civil par les  familles des victimes avec de lourdes compensations financières.

Avatar de mightmagic INpactien
Avatar de mightmagicmightmagic- 06/03/19 à 18:26:59

La voiture autonome pas encore arrivée en standard que les dérives arrivent déjà.
Je vois d'ici à chaque accident du aux voitures: non monsieur le juge, ce n'est pas de notre faute.

Avatar de Mihashi Abonné
Avatar de MihashiMihashi- 06/03/19 à 19:49:03

Quelles dérives ?

Avatar de mightmagic INpactien
Avatar de mightmagicmightmagic- 07/03/19 à 08:29:04

Mihashi a écrit :

Quelles dérives ?

De se dédouaner des problèmes qu'auront les voitures autonomes niveau sécurité routière.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.