Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Le noyau Linux 5.0 est disponible et supporte les écrans FreeSync

Le noyau Linux 5.0 est désormais disponible au téléchargement, du moins ses sources depuis le site officiel.

Les nouveautés sont nombreuses, notamment le support des écrans FreeSync pour les Radeon, à condition que Mesa 19.0 et une version à jour des pilotes xf86-video-amdgpu soient installés. Il s’agissait d’une demande de longue date.

Le pilote Nouveau pour GPU NVIDIA apporte un début de support pour les GeForce RTX. De quoi afficher les définitions natives des écrans, mais sans plus : pas d’accélération graphique encore, pas plus que de gestion de l’alimentation. Le pilote propriétaire reste donc la meilleure option pour l’instant.

Le nouveau kernel prend également en charge Adiantum, conçu par Google pour le chiffrement des appareils d’entrée de gamme dont les puces ne disposent pas de fonctions matérielles de chiffrement. Il a été pensé pour Android Go mais peut être utilisé avec d’autres systèmes de fichiers, comme EXT4.

Entre autres nouveautés, signalons le retour des fichiers de swap dans Btfrs, l’intégration du pilote touch-screen pour les Raspberry Pi, une nouvelle police de console pour les écrans HiDPI et Retina, le support du Logitech High Resolution Scrolling, ou encore de multiples améliorations pour la gestion de l’énergie.

Si le noyau Linux 5.0 sonne comme une version majeure, ce n’est pas tout à fait la réalité. Toutes les moutures ont la même importance dans le cycle révisé, du moins en théorie. Le nouveau venu reste dans le haut du panier en matière de nouveautés, comme le note Phoronix.

Rappelons en outre que la disponibilité officielle ne signifie pas une mise à jour dans les jours suivants. Les distributions n’intègrent le plus souvent un noyau qu’au travers d’une nouvelle version. Sous réserve que les équipes de développement l’estiment stable. D’autres se focalisent sur les moutures LTS (Long Term Support), la dernière en date étant la 4.19.26.

40 commentaires
Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 05/03/19 à 10:22:51

J'ai appris à mes dépends que Linux gère tout ce qui est interface utilisateur comme n'importe quel autre process. Dès qu'il y a un processus un peu trop gourmand, le PC devient totalement inutilisable. Impossible de faire quoique ce soit, comme killer le process en question.

Avatar de kgersen Abonné
Avatar de kgersenkgersen- 05/03/19 à 11:19:18

c'est un foutoire pas possible ce kernel...pourquoi ce n'est pas un OS propre et pas monolithique qui domine en 2019...

Édité par kgersen le 05/03/2019 à 11:20
Avatar de linkin623 Abonné
Avatar de linkin623linkin623- 05/03/19 à 11:27:20

C'est pas à la distri de mettre en place des priorités sur ce genre de process ?

Avatar de alex.d. Abonné
Avatar de alex.d.alex.d.- 05/03/19 à 11:41:17

À moins que ça commence à swapper, sur un scheduler récent, un process peut bouriner tout seul tant qu'il veut, ça reste réactif.

Avatar de j-dub INpactien
Avatar de j-dubj-dub- 05/03/19 à 12:24:41

tazvld a écrit :

J'ai appris à mes dépends que Linux gère tout ce qui est interface utilisateur comme n'importe quel autre process. Dès qu'il y a un processus un peu trop gourmand, le PC devient totalement inutilisable. Impossible de faire quoique ce soit, comme killer le process en question.

tu passes en mode console et tu kill le process :roll:

Avatar de yvan Abonné
Avatar de yvanyvan- 05/03/19 à 12:44:14

Parce que les perfs des micronoyaux sont mauvaises en comparaison.

Ca va venir, comme pour windows d'ailleurs avec la généralisation de l'équivalent des zones solaris ou des jails BSD pour tous les OS et une plus grande modularité mais c'est pas encore ça en pratique.

Édité par yvan le 05/03/2019 à 12:48
Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 05/03/19 à 12:48:33

alex.d. a écrit :

À moins que ça commence à swapper, sur un scheduler récent, un process peut bouriner tout seul tant qu'il veut, ça reste réactif.

Malheureusement, dans mon cas, en plus de bouffer de la ressource processeur, la ram a fondu comme neige au soleil et c'est justement au moment de swapper que j'ai toujours des problèmes : ordinateur fini freezé. Ca s'est fini à chaque fois par un hard reboot.

Pour l'OS : Ubuntu 18.04.

j-dub a écrit :

tu passes en mode console et tu kill le process :roll:

Cependant, c'est bien la le problème : plus rien ne répond, passer en mode console laisse à supposer que l'ordinateur veuille bien écouter le clavier. C'est l'intégralité de l'interface utilisateur qui devient lent voir freeze.

Avatar de yvan Abonné
Avatar de yvanyvan- 05/03/19 à 12:49:59

tazvld a écrit :

Cependant, c'est bien la le problème : plus rien ne répond, passer en mode console laisse à supposer que l'ordinateur veuille bien écouter le clavier. C'est l'intégralité de l'interface utilisateur qui devient lent voir freeze.

Même avec CTRL ALT F1 ?

Avatar de Obidoub Abonné
Avatar de ObidoubObidoub- 05/03/19 à 13:18:13

tazvld a écrit :

Pour l'OS : Ubuntu 18.04.

Cherche pas plus loin :troll:

Avatar de 33A20158-2813-4F0D-9D4A-FD05E2C42E48 INpactien

Obidoub a écrit :

Cherche pas plus loin :troll:

Boah, il marche bien, Ubuntu 18.04. Enfin, tant qu'on n'installe pas Visual Studio Code bien sûr... :plantage:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4