THQ Nordic fait scandale avec une séance de questions/réponses sur 8chan, la poubelle d'internetCrédits : iStock/nano

« Nous faisons une séance de questions/réponses sur 8chan, et nous n'avons aucune idée de pourquoi, Rejoignez-nous ! ». Il était 18h34 lorsque ce message est apparu sur le compte Twitter de l'éditeur THQ Nordic, et il n'a fallu que quelques minutes pour que l'affaire tourne au vinaigre.

Il semble en effet que Philipp Brock, le directeur marketing de l'éditeur, n'aie pas eu le recul nécessaire pour voir que l'imageboard 8chan est surtout connu pour être un repaire où sous couvert de liberté d'expression se mêlent suprémacisme blanc, Gamergate, contenu pédopornographique et autres joyeusetés.

Mais pas de souci, il assure une demi-heure plus tard qu'il a été contacté « de manière très amicale » par la plateforme et que « quelqu'un s'occupera des choses dégoûtantes ». Un doux euphémisme pour parler de ce que l'on peut retrouver sur ce site regroupant des utilisateurs ayant quitté 4chan en raison de son niveau de censure jugé trop élevé.

Deux heures plus tard, le responsable publie en son nom un mea culpa sur le compte Twitter de THQ Nordic, affirmant qu'il n'a « pas fait le nécessaire pour comprendre l'historique et la controverse autour du site ». « Je ne cautionne pas la pédopornographie, le suprémacisme blanc, ou le racisme sous quelque forme que ce soit ». Une soirée à oublier pour l'éditeur.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !