Publicités ciblées et RGPD : Vectaury se remet d’aplomb devant la CNIL

Mise en demeure notamment pour ciblage publicitaire sans consentement des personnes physiques, la société Vectaury vient finalement de voir cette procédure clôturée par la CNIL.

Ses solutions intégrées à des applications mobiles lui permettaient alors de glaner l'identifiant publicitaire du téléphone outre les données de géolocalisation. En scrutant les habitudes de déplacements, elle adressait alors des publicités très ciblées sur ces écrans.

Selon Exodus Privacy, des traces de son système se sont retrouvées dans les apps d'Auto Plus, Closer, Météo France, Nostalgie Radio, NRJ Radio, Rire & Chansons, Skyrock ou encore Télé Star.

Désormais, le courroux de la CNIL est donc à conjuguer au passé. Lors de l’installation des applications concernées, une bannière recueille le consentement « libre, spécifique, éclairé » des personnes. Elles sont informées de la finalité du traitement (la publicité ciblée géolocalisée), des données collectées, et de leurs droits, dont celui de refuser ces traitements sans être bloqués sur l’application désirée.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !