Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Lima ferme ses portes, plus de 80 000 utilisateurs sur le carreau

Un mois après Holî, une autre start-up française ferme ses portes : Lima. Il s'agit d'un petit boîtier externe qui voulait jouer dans la cour des NAS, mais en misant sur la simplicité d'utilisation : on y branche un disque dur ou un SSD externe en USB, on le relie à sa box et c'est terminé.

Lima avait été lancé sur Kickstarter en 2013 avec grand succès : 1,2 million de dollars récoltés sur 69 000 demandés. En juin 2014, la start-up levait 2,5 millions de dollars et fin 2014, les premiers boîtiers étaient envoyés, tandis que Lima sortait de bêta en décembre 2015. Un boîtier Ultra était lancé un an plus tard (fin 2016), mais les clients grognaient à l'époque contre le manque de mises à jour logicielles.

Son PDG Severin Marcombes a pris la parole sur Medium pour expliquer que « cette fois, c'est un au revoir ». « Je suis triste d’annoncer que Lima ferme ses portes. Malgré les efforts considérables déployés par l’équipe pour l'éviter, nous avons eu des problèmes de financement dont nous n’avons pas pu nous remettre », ajoute le fondateur.

Sur son site, Lima indique que son infrastructure sera progressivement fermée à partir du 1er mars 2019. Conséquence : « Si Lima se synchronise avec vos appareils sans serveurs, nos serveurs sont toujours nécessaires pour que vos appareils se retrouvent et établissent une connexion ».

« Malheureusement, à la fermeture de nos services, votre Lima s’arrêtera progressivement de fonctionner ». Lima conseille fortement à ses clients « de cesser d’utiliser Lima et d’exporter leurs données ». Un guide est disponible par ici.

39 commentaires
Avatar de esver Abonné
Avatar de esveresver- 14/02/19 à 09:54:46

Et une dernière mise à jour avec possibilité de changer l'adresse de serveur et fournir l'API n'est pas possible ?

J'ai toujours du mal à comprendre que quand une boite ferme, elle ne donne pas le maximum à ses clients pour continuer à faire fonctionner son matos...

Avatar de alex.d. Abonné
Avatar de alex.d.alex.d.- 14/02/19 à 09:59:22

Encore un produit qui dépend de serveurs centralisés, et encore un truc qui se transforme en brique à la fermeture de la boîte. Les gens ne comprendront donc jamais ?
 

Avatar de BlackYeLL Abonné
Avatar de BlackYeLLBlackYeLL- 14/02/19 à 10:06:15

alex.d. a écrit :

Les gens ne comprendront donc jamais ?

Il faut croire que non.

Et si je comprends bien, ils voulaient 69 000, ils en ont eu 3 700 000 au total... et "nous avons eu des problèmes de financement " ?

Avatar de Gersho INpactien
Avatar de GershoGersho- 14/02/19 à 10:17:58

esver a écrit :

J'ai toujours du mal à comprendre que quand une boite ferme, elle ne donne pas le maximum à ses clients pour continuer à faire fonctionner son matos...

parce qu'elle en a rien à foutre ?

Avatar de kikoo26 Abonné
Avatar de kikoo26kikoo26- 14/02/19 à 10:20:40

BlackYeLL a écrit :

Et si je comprends bien, ils voulaient 69 000, ils en ont eu 3 700 000 au total... et "nous avons eu des problèmes de financement " ?

Pareil, j'ai bien tiqué là dessus : si avec tout ce financement ils ont pas réussi à survivre, qu'est-ce qu'ils espéraient faire au juste avec 69 000$ ?

esver a écrit :

J'ai toujours du mal à comprendre que quand une boite ferme, elle ne donne pas le maximum à ses clients pour continuer à faire fonctionner son matos...

Je pense qu'au moment ou les dirigeants finissent par accepter le fait qu'il faille fermer la boîte, il est déjà trop tard (plus assez d'argent) pour lancer ce genre de travaux.

Il faudrait que ce genre de chose soit prévu en amont, mais quand tout vas bien en général tu te poses pas trop la question de ce qu'il se passe quand tu vas mourir.

Il aurait fallut que les clients posent la question dès le début du Kickstarter, et insistent lourdement pour que la start-up note le besoin et promette de faire quelque chose.

Avatar de seboquoi Abonné
Avatar de seboquoiseboquoi- 14/02/19 à 10:26:48

Totalement d'accord, c'est absolument navrant qu'ils ne donnent pas à leur utilisateurs la possibilité de se passer de leur infrastructure...

Avatar de Arnaud3013 Abonné
Avatar de Arnaud3013Arnaud3013- 14/02/19 à 10:27:20

Pour avoir bossé dans une boite qui à couler dans se genre, faut savoir que lors de la liquidation, le liquidateur cherche un repreneur, pour amoindrir les pertes. D'ailleurs tout le code source appartient à l'état dès lors que la liquidation est enclenchée. Du coup faudrait, mettre le code dispo en amont..ce qui est compliqué et qui va réduire la valeur de la boite pour un repreneur (souvent juste le code source sans les employés pour pas cher). Et ça c'est pas top car si le fondateur est caution solidaire par exemple, bah il veux recup le max d'argent pour réduire les pertes. C'est pour ça que ya pas de diffusion de code et autres.
 
Sinon je vous rejoins pour le budget, j'ai tiqué aussi.

Avatar de Xunga INpactien
Avatar de XungaXunga- 14/02/19 à 10:27:25

esver a écrit :

J'ai toujours du mal à comprendre que quand une boite ferme, elle ne donne pas le maximum à ses clients pour continuer à faire fonctionner son matos...

Parce qu'une "boite" ne produit rien, mais ses salariés oui.
Et un salarié quand il n'est plus payé, il reste chez lui.

Édité par Xunga le 14/02/2019 à 10:28
Avatar de esver Abonné
Avatar de esveresver- 14/02/19 à 10:38:00

Arnaud3013 a écrit :

Pour avoir bossé dans une boite qui à couler dans se genre, faut savoir que lors de la liquidation, le liquidateur cherche un repreneur, pour amoindrir les pertes. D'ailleurs tout le code source appartient à l'état dès lors que la liquidation est enclenchée. Du coup faudrait, mettre le code dispo en amont..ce qui est compliqué et qui va réduire la valeur de la boite pour un repreneur (souvent juste le code source sans les employés pour pas cher). Et ça c'est pas top car si le fondateur est caution solidaire par exemple, bah il veux recup le max d'argent pour réduire les pertes. C'est pour ça que ya pas de diffusion de code et autres.
 
Sinon je vous rejoins pour le budget, j'ai tiqué aussi.

Pour le code, je sais bien qu'il y a des histoires légales, c'est pour cela que j'ai parlé de pouvoir juste changer l'adresse du serveur et d'avoir l'API, pour permettre de tout recoder.

L'idéal étant bien sur l'accès au source, mais pas simple légalement.
J'ai comme projet de faire revivre un vieux truc comme ça, mais il va me falloir faire du reverse sur la carte électronique pour savoir ou vont les pistes pour pouvoir recoder des drivers et autres... Projet sur très long terme (ou si je suis au chômage quelque temps ;-))

 

Xunga a écrit :

Parce qu'une "boite" ne produit rien, mais ses salariés oui.
Et un salarié quand il n'est plus payé, il reste chez lui.

Ça dépend des salariés, quand une des boites dans laquelle j'ai bossé a fermé, j'ai mis en place un générateur de licence en ligne pour les clients qui avait déjà acheté le produit, l'activité n'a jamais été reprise, autrement j'aurai supprimé ce générateur en ligne et personne n'aurait été lésé.
 

Édité par esver le 14/02/2019 à 10:38
Avatar de tinc Abonné
Avatar de tinctinc- 14/02/19 à 10:44:49

Bref, Lima, c'est pas le Pérou...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4