Spotify renforce ses conditions d'utilisation et ne veut plus des bloqueurs de publicité

Le service de streaming musical vient de mettre à jour ses règles, notamment pour prendre en compte la vente et la gestion d'un abonnement par des tiers. Mais d'autres modifications sont présentes.

Il n'est par exemple plus demandé de suivre les règles et d'encourager les autres à faire de même. C'est désormais une obligation (point 9). Les cas de triches évoqués sont plus nombreux : utiliser des bots, augmenter de manière factice le nombre de followers, fournir ou accepter une compensation financière, etc.

De nouvelles interdictions sont de la partie : indexer le site pour simplement visualiser ou accéder à des données n'est plus autorisé, contre la seule collecte jusqu'à présent.

Bloquer la publicité et développer des outils pour le faire deviennent des raisons suffisantes pour bloquer un compte. Notez que le partage de compte était déjà prohibé.

Spotify aura probablement fort à faire pour détecter efficacement ces bloqueurs. Des éditeurs de presse avaient un temps engagé cette lutte, avant de se raviser pour la plupart.

Les conditions générales françaises n'ont pour le moment pas été mises à jour et datent toujours de novembre 2016.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !