Swarm écope de 900 000 dollars d'amende pour un lancement de satellites non autorisé

Fondée en 2016 par d'anciens ingénieurs d'Apple et Google, la société a envoyé dans l'espace quatre satellites SpaceBee au début de l'année, via une fusée indienne.

Un mois plus tôt, la Federal Communications Commission (FCC) avait pourtant rejeté la demande de Swarm : « Nous sommes conscients de la situation et pouvons confirmer que nous mettons de côté leur subvention pendant que nous examinons la question » expliquait alors un porte-parole de l'autorité.

La FCC annonce aujourd'hui avoir conclu un accord avec Swarm, comme l'indique Engadget : la société paye 900 000 dollars d'amende et accepte une surveillance accrue de la part du régulateur.

« Nous appliquerons de manière agressive les exigences de la FCC aux entreprises qui souhaitent obtenir une autorisation avant de déployer et d'exploiter des satellites de communication, ainsi que des stations terriennes », explique Rosemary Harold de la FCC. « Ces obligations protègent les autres opérateurs contre les interférences radio et les collisions, rendant l'espace plus sûr », ajoute-t-il.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !